mikan music articles
Live report GARI à Paris - Japan Expo et Scène Bastille
Par Shito, le 15-07-2007 à 17:39:00
Séduits par e.go.is.tick/al.tru.is.tick, scotchés par Neo Radio Station, voici maintenant un an que, comme d'autres de nos confrères, nous tentons à notre petite échelle de faire partager notre enthousiasme au public français concernant le groupe GARI, distribué en France par SOUNDLICIOUS. Et pourtant, GARI restait jusque là relativement inconnu chez nous. Sans doute que, de prime abord, l'absence de gros partenariats commerciaux doublé d'un genre electro-rock déjà bien représenté en France, et donc pas forcément très recherché par les fans de musique japonaise, jouaient en la défaveur du quatuor. Mais les choses vont désormais changer : car il aura suffi de quelques secondes à GARI pour enflammer l'amphithéâtre de la Japan Expo, et passer ainsi du stade de groupe le moins attendu du planning à celui de plus gros succès populaire parmi les prestations au programme du salon.
Midi à l'entrée de l'amphi de la Japan Expo : une longue file d'attente attend patiemment de pouvoir entrer dans la salle. Si quelques fans éclairés sont bien là pour GARI, la majorité des personnes présentes est essentiellement constituée de curieux qui feront d'une pierre deux coups en se plaçant d'avance pour le défilé Harajuku, le concert de Nana Kitade et le cosplay individuel qui suivront. Un public ouvert mais pas acquis d'avance en somme, ce qui ne fait que rajouter à la performance énorme réalisée par GARI en l'espace d'une petite heure de concert...

■  La révélation

Un petit loop electro retentit tandis que près de 4000 personnes se sont amassées sur les sièges et à l'arrière de la salle. Les musiciens font leur apparition sur scène, les premières notes de guitare retentissent, et c'est déjà là que tout se joue. Alors que YOW-ROW scande le premier refrain tout en reverb et enchaîne sur les raps tranchants du premier couplet, c'est une gigantesque enclume qui tombe sur la tête du public. Les spectateurs assomés par la qualité du son et le charisme des artistes commencent par se regarder, ahuris, tandis que sur le visage des fans "de la première heure" se dessine un irrépressible sourire de satisfaction. Puis vient le deuxième effet GARI : moins d'une minute après le début du concert la foule se lève et envahit l'espace qui sépare les sièges de la scène et du podium. Pris par surprise, le staff de la JE et la sécurité sont impuissants. La foule lève les bras et se met à danser, les commentaires dithyrambiques fusent de toute part : le pari est gagné, ne reste plus qu'à profiter du show !

GARI @ Japan Expo
GARI @ Japan Expo


Et le fait est que la prestation est pour le moins convaincante. On pouvait se demander si, comme pour tant de groupes électro, le passage en live n'allait pas dénaturer le son de GARI : comment un micro, une guitare électrique, une basse et une batterie allaient-ils pouvoir restituer l'incroyable profondeur des productions studio du groupe ? GARI nous a confirmé en interview que le défi était ardu, mais il n'en est pas moins parfaitement réussi pour les quatre artistes. L'indispensable bande instrumentale sur laquelle le groupe a préparé d'avance la plupart de ses arrangements synthétiques est en effet d'une qualité de mixage exceptionnelle, et surtout pensée pour souligner de la meilleure manière le jeu live des musiciens. Armé de sa guitare double, Yutaka Dokko livre une prestation impeccable, de même que l'excellent Naoki Fujimoto à la basse. Mais c'est surtout Kei Kusakabe qui impressionne : concentré en au fond de la scène à la batterie, il marque la rythmique ardente et pleine de variations des morceaux de GARI avec une puissance et un entrain des plus fédérateurs, contribuant à donner à la salle des allures de discothèque. YOW-ROW n'est pas en reste, et l'on ne peut que s'incliner devant l'incroyable maîtrise vocale dont il fait preuve tant il alterne avec aisance les passages scandés, les raps aigus et tranchants, et le chant en voix pleine où il tient remarquablement bien ses notes.

GARI @ Japan Expo
GARI @ Japan Expo
GARI @ Japan Expo


■  Un show à couper le souffle

Tandis que le public saute dans tous les sens et commence déjà à pogotter, GARI enchaîne les morceaux sans temps mort : Drop Zone, SPEEDMASTER II, TWO STEP COLORS permettent de chauffer le public conquis par l'excellent jeu de scène du groupe. Si Kei est un peu isolé en arrière plan, les spectateurs sont amusés par le trip un peu halluciné de Yutaka à la guitare, casque vissé sur les oreilles, qui ne sort de son état hypnotique que pour assurer les chorus comme sur -waterpuzzle- un peu plus loin sur la setlist. Au fil du concert, YOW-ROW se lâche : se débarassant de son chapeau, le fil du micro entouré autour du poignet, il rappe avec fureur, prend des bains de foule sur le podium, psalmodie en tandant les bras à l'horizontale, les yeux levés au ciel, ou encore hurle son chant plaintif agenouillé à l'avant de la scène en faisant mine de s'arracher les cheveux. Le chouchou du public est toutefois Naoki le bassiste, avec sa crinière rouge vif et sa longue barbichette, son jeu très physique, ses sourires enjoués et sa façon unique d'accompagner rageusement des lèvres les raps de YOW-ROW sans quitter la foule des yeux.

GARI @ Japan Expo
GARI @ Japan Expo


Musicalement bien sûr c'est également du très haut niveau, entre les effets robotisés et l'écho superbe salué par le public sur PHYSIQUE, ou la superbe ligne de piano et le léger grain vocal de YOW-ROW sur After Glow. BEHIND THE MASK (tirée de l'album MASKED) fait l'effet d'une bombe avec ses synths complètement Dance qui fusionnent à merveille avec un chant agressif, tandis que RHYMERACER confirme tout son potentiel fédérateur puisqu'il voit les spectateurs frapper massivement dans leurs mains pour accompagner l'exceptionnel travail de jonglerie vocale opéré par YOW-ROW. Mais le plus gros succès de ce concert est à mettre au crédit de COZMIC>WORLD, également tirée de MASKED, dont les beat techno déchaînent les spectateurs sur les couplets tandis que ceux-ci acclament avec une ferveur communicative les refrains au chant plus clair. Définitivement conquise, la foule réserve alors un triomphe au climax déchirant qui conclue la piste X-TREME, et scande le nom de GARI avant d'accueillir une outro à la fois émouvante et pleine d'énergie sur timeless<>continue. Revenu pour la dernière chanson avec un drapeau estampillé GARI dans les mains, YOW-ROW quitte la scène en jetant le précieux bout de tissu dans la foule, où celui-ci fait l'objet d'un âpre combat, lequel conclut un concert qui a déjà bien dépassé la durée initialement prévue !

GARI @ Japan Expo
GARI @ Japan Expo
GARI @ Japan Expo


Gigantesque carton donc que ce live de GARI à la Japon Expo, devant un public absolument irréprochable qui a su détourner à son profit les insuffisances du système de sécurité de la JE pour récompenser l'énorme prestation du groupe avec un accueil d'une ferveur tout aussi énorme. La dédicace qui a suivi a d'ailleurs confirmé, malgré le programme chargé qui suivait dans l'amphi, ce qui s'avère être un coup de coeur rare pour de nombreux nouveaux fans : le stand SOUNDLICIOUS a en effet été pris d'assaut tandis que les quatre musiciens, confirmant la grande générosité dont ils ont fait preuve sur scène, enchaînaient signatures et photos avec un franc sourire infiniment plus agréable à observer que certaines des "stars" présentes sur le salon. Toujours est-il qu'un tel succès est plutôt de bon augure et laisse confiant sur les possibilités d'un retour de GARI en France, ainsi que sur la sortie par chez nous de l'excellent album MASKED, leur dernier opus en date. On attend cela avec impatience !

Setlist :

-SE-
01- F.A.M.E
02- Drop Zone
03- SPEEDMASTER II
04- TWO STEP COLORS
-MC-
05- PHYSIQUE
06- WIPE OUT!!
07- -waterpuzzle-
08- After Glow
-MC-
09- BEHIND THE MASK
10- type4
11- RHYMERACER
12- COZMIK>WORLD
13- X-TREME
14- timeless<>continue


Concert du jeudi 12 juillet à la Scène Bastille


Profitant de ce passage de GARI en France, SOUNDLICIOUS a également voulu permettre au groupe de faire son premier concert payant dans une salle française, en l'occurence en compagnie du duo français SPLEEN VS IDEAL. Si la salle était cette fois loin d'être pleine avec 150 personnes environ ayant répondu présent, les organisateurs se sont étonnés qu'une grande majorité du public se soit effectivement déplacée pour voir GARI, et non comme supposé pour le duo français. Il faut dire qu'entre les nombreuses dépenses occasionnées par la Japan Expo et la date retenue (un jeudi soir en plein mois de Juillet et après un week-end où les personnes venues exprès sur Paris sont toutes rentrées chez elles), il était clairement impossible de reproduire le même carton.

Côté setlist une sélection assez proche de celle du concert de la Japan Expo, et un jeu de scène également fort plaisant avec toujours cette tendance qu'a YOW-ROW à psalmodier hors-micro sur les ponts musicaux, mais aussi cette fois un Yutaka plus déjanté qui a passé tout le concert à enchaîner les grimaces et autres attitudes bizarroïdes. Toujours aussi convaincant, GARI a su une nouvelle fois générer un très bon répondant de la part du public, notamment à l'avant de la scène : un public de jeunes principalement déjà présents à la Japan Expo, puis quelques barbus notoires à forte valeur ajoutée capillaire. A l'arrière, l'ambiance était plutôt à l'écoute sereine : dommage qu'il n'y avait pas plus de monde pour rendre au groupe un hommage digne de sa grande générosité sur scène. A noter une nouvelle séance de dédicace orchestrée par le staff de SOUNDLICIOUS en fin de concert, à la grande satisfaction des retardataires !

Live-report : Shito
Photos : T'CharleS
Remerciements : Johan pour ses commentaires sur le live à la Scène Bastille, GARI et tout le staff de SOUNDLICIOUS.
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 86 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité