mikan music articles
Live report RYTHEM, Shintarô Kudô, Hatsune Okumura, Hironori Okano, Fonogenico @ Omotesandô FAB (26-12-2008)
Par Shimoa, le 02-02-2009 à 19:00:00
L'évènement de la soirée a lieu au Omotesandou FAB, live house au quartier des magasins de luxe. La scène du FAB est relativement haute, de même que le plafond, ce qui donne un aspect cubique au lieu. Aucune folie ni dans l'architecture ni dans la déco', mais la salle fait propre, lisse. Petite originalité ce soir, la présence de trois rangs de place assises au plus près de la scène. Le line-up de la soirée donne la part belle aux auteurs-compositeurs, peu connus pour la plupart mais néanmoins tous majors, ou plutôt ex-major pour la première à monter sur scène : Fonogenico.
■  Fonogenico [Site officiel ¤ MySpace]

FAB - Fonogenico
Fonogenico est accompagnée de trois musiciens, une pianiste, un batteur et un contrebassiste. Après une ballade en ouverture, l'artiste entame un titre plus rythmé en la "personne" de son debut single : Reason. Le souriant contrebassiste devient pour l'occasion bassiste et son instrument ressort beaucoup. Un peu plus tard c'est au tour d'Akai Kajitsuzake, un titre aux airs jazz et rétro et sur lequel s'ajoutent deux instruments : le pianica de Fonogenico, et les clappements de mains du public. Le morceau à suivre est une nouvelle chanson et ça se voit, la chanteuse checkant régulièrement les paroles. Au terme de ce titre rapide et "swinging", Fonogenico s'exclame "J'y suis arrivé, ouf!". En effet, elle explique que les paroles ont été finies d'écrire l'après-midi même ! Enfin, le dernier titre est Negaigoto, chanson qu'elle interprète toujours en fin de live nous dit-elle. Il s'agit de mon titre préféré : dès son départ au piano-voix, l'émotion montre d'un cran. Mais voilà que Fonogenico se stoppe brusquement et s'excuse ! Elle dit qu'elle a coincé, et le temps de se ravitaller en molécules H2O (tiens c'est pas mal ça...), c'est reparti pour un tour, cette fois sans pépin !

■  Hironori Okano [Site officiel]

FAB - Okano
Okano se présente sur scène accompagné de sa guitare et d'un pianiste. Pour l'anecdote, ce dernier est membre permanent du quatuor Zutans. Je me permettrais également une parenthèse sur l'éclairage, simpliste mais qui a le mérite d'être puissant et colorée. Le son, de son côté, a été dosé avec peut-être un poil trop de parcimonie et on entend facilement les bruits du public. La setlist d'Okano s'ouvre par Kaze Machi : je n'irai pas jusqu'à dire qu'il est un guitariste hors-paire mais vocalement il tient très bien la route. Après le single Photograph, c'est au tour de Hikari, une simple ballade piano-voix qui ne m'a pas franchement marqué. Puis c'est déjà le tour de la dernière chanson, Lemonade. Il s'agit là du debut single d'Okano et celui-ci nous décrit Lemonade comme sa chanson dans laquelle il y a le plus de sentiments. A vous de juger !

■  Hatsune Okumura [Site officiel]

FAB - Okumura
Hatsune Okumura, l'artiste avex de la soirée. La jeune auteur-compositeur de 18 ans fêtait d'ailleurs cette année sa première apparition au a-nation. Dans un premier temps, ce sont un pianiste et un guitariste qui entament (de façon peu classe mais passons) Ashita Haretara, celle-là même qui ouvre le premier -et seul- album de la chanteuse. Lorsque Hatsune entre sur scène, je lui trouve un visage encore plus juvénile qu'en faux, et un léger cheveux sur la langue que je n'avais pas remarqué sur CD. Le second morceau qu'elle interprète ce soir-là est Kutsuzure, la deuxième piste de son album, à laquelle je ne trouve... pas grand chose d'intéressant. La setlist se poursuit avec Honto ha ne, sur laquelle la demoiselle s'équipe de sa guitare acoustique. Il ne s'agit certainement pas de sa chanson la plus originale, mais c'est loin d'être la plus désagréable. Quelques minutes plus tard, c'est au tour de Makenai Kokoro, nouvelle production de l'artiste, dont on attend à l'heure actuelle une sortie CD.

■  Shintarou Kudou [Site officiel]

FAB - Kudou
Alors je ne sais pas vous mais personnellement je n'avais strictement jamais entendu parler de ce chanteur avant ce soir. J'étais vraisemblablement un des seuls, à en croire les acclamations du public. Et en effet, il avait été nommé Révélation de l'année au Nihon Yuusen Awards de 2006, ce même prix qu'a remporté Jero en 2008. Dès qu'il s'adresse au public, Kudou est un vrai déconneur : tout le monde se marre, et lui le premier. Efféminé et juvénile malgré ses 28 piges, un énorme sourire traverse son visage d'un bout à l'autre. Shintarou Kudou est un mec qu'on aimerait avoir dans ses amis, peut-être plus que dans sa discothèque. Aussi l'artiste semblé spécialisé dans les ballades accoustiques, et le moment fort de sa setlist restera Chef. Il s'agit là de son debut single, une berceuse nostalgique surlaquelle il s'accompagne aussi à l'harmonica, et qui fait mouche grâce à son texte, écrit pour le chef du restau italien où Kudou bossait quand il était étudiant. A côté de Chef, les autres chansons semblent pâles, mis à part peut-être Ai de Ikou ze, plus dynamique que les autres. L'image qu'il me reste de Shintarou Kudou, c'est avant tout celle d'un mec très à l'aise sur scène, boy next door et attachant.

■  RYTHEM [Site officiel]

FAB - RYHEM 2
Le site vient installer le matériel du duo et le met... un cran plus près du public comparé aux artistes précédents ! Sur la première chanson, Banana Moon, je me demande si YUI n'a pas la voix un peu cassée... allez savoir, un coup de froid peut-être. Ca ne m'empêche pas de continuer à penser que le point fort de ce duo (notamment en live) est cet agréable rendu de la superposition de leurs voix. RYTHEM interprète ce soir-là Ai no Kotoba dans une version spéciale nous disent-elles, et en effet sur la fin les lyrics deviennent par exemple "Merci tout le monde, c'est un peu tôt mais nous vous souhaitons une bonne année". Après quoi le duo chante Pink no Kuma, apparement une nouvelle chanson et qui se révèle fort intéressante, légère et pas prise de tête. Enfin après Jiyuushi, leur dernier morceau ce soir-là, l'ambiance est quelque peu étrange : le staff vient débrancher les instruments si rapidement que personne n'ose demander un rappel. C'est donc le silence, mais les lumières ne se rallument pas prouvant donc qu'il y a encore quelque chose de prévu. De plus, on entend YUI et YUKA parler en coulisses ! Quelques instants plus tard, RYTHEM revient sur scène et appelle les artistes précédents à faire de même. Et c'est ainsi qu'est organisé une petite lotterie qui offrira des plaquettes dédicacées par toute la troupe. Une troupe qui pour finir interprète -avec les musiciens de Fonogenico- Mamotte Agetai, une reprise de Yumi Matsutouya.

FAB - RYHEM 1
Conclusion... eh bien cette soirée ne fut pas désagréable, l'ambiance était plutôt relax. Après, connaissant relativement peu (voir pas du tout pour Kudou) les artistes de ce soir, je n'ai pas non plus complètement pu prendre mon pied. Mais les cinq artistes de la soirée ont selon moi offert un spectacle acceptable, à un public qui en a eu pour son argent.

Setlist :
Fonogenico
1) Kimi ga Inai
2) Reason
3) Nemuranai Bus
4) Akai Kajitsuzake
5) Nouvelle chanson (titre indéfini)
6) Negaigoto

Hironori Okano
1) Kaze Machi
2) Hikari
3) Photograph
4) Tabiji
5) Lemonade

Hatsune Okumura
1) Ashita Haretara
2) Kutsuzure
3) Honto ha ne
4) Futari
5) Makenai Kokoro

Shintarou Kudou
1) Negai
2) Kimi wo Omou
3) Chef
4) Ai de Ikou ze
5) Snowdrop
6) Tabi no Naka

RYTHEM
1) Banana moon
2) Picasso no Kyuuka
3) Ai no Kotoba
4) Pink no Kuma
5) Jiyuushi

Tous ensemble : Mamotte Agetai

Sincères remerciements aux artistes et aux managers.
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 70 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité