mikan music reviews
album GARI - e.go.is.tick / al.tru.is.tick
Par Shito, le 24-12-2006 à 09:47:00
Après nous avoir fait dĂ©couvrir l'Ă©tonnant hip-hop jazzy de SUIKA, SOUNDLICIOUS poursuit sa politique d'Ă©dition basĂ©e sur des coups de coeur avec la sortie il y a peu d'un double album de GARI, intitulĂ© e.go.is.tick / al.tru.is.tick. Nous autres petits français avons de la chance, puisque pour le prix d'un CD nous avons en fait droit à un coffret regroupant les deux premiers albums major de GARI (le premier Ă©tant un album original, le second un album de remixes), respectivement sortis en AoĂ»t et Novembre 2005. Le pari est encore une fois osĂ© puisque le groupe est pour ainsi dire totalement inconnu du public europĂ©en. Mais le flair dĂ©cidĂ©ment excellent de Soundlicious ne nous déçoit pas puisque, comme ce fut le cas pour SUIKA, la surprise s'avère pour le moins rĂ©jouissante.


GARI
GARI est un quatuor formĂ© en 1997 du guitariste Yutaka Dokko, du bassiste Naoki Fujimoto et du batteur Kei Kusakabe, rapidement rejoints par YOW-ROW (chant & programming). Les premiers travaux du groupe sont fortement typĂ©s rock, assaisonnĂ©s de sonoritĂ©s funk et groovy, mais l'arrivĂ©e de YOW-ROW va dĂ©finivement teinter la musique de GARI d'une dimension electro importante, pour lui donner la couleur qu'elle possède aujourd'hui. Après s'ĂŞtre lancĂ©s dans l'aventure avec succès en Indies, les quatre artistes signent en 2005 chez Victor Entertainement, et enchaĂ®nent dès lors les sorties. Après les deux albums dont il est question ici, GARI sortira en effet un nouveau mini-album en Ă©dition limitĂ©e (NEO RADIO STATION, Juin 2006), ainsi qu'un second opus full length : MASKED, disponible depuis fin Octobre au Japon. Leurs productions ne connaissent qu'un succès d'estime, mais le groupe bĂ©nĂ©ficie d'un bouche à oreille particulièrement favorable qui lui permet de toucher un large public, en particulier lors de ses performances live.

L'Ă©dition française que nous propose Soundlicious est aussi soignĂ©e qu'à l'habitude, quoique très sobre (mais elle respecte en cela complètement le design de l'Ă©dition originale). Le livret reprend les Ă©lĂ©ments graphiques exclusivement noir et blanc des deux disques japonais, avec les profils au pinceau de e.go.is.tick et la silhouette effet 3D fil de fer d'al.tru.is.tick. On y retrouve les paroles de toutes les chansons du disque, retranscrites en romaji et traduites en français et en anglais. La qualitĂ© de la traduction est d'ailleurs à souligner, en cela qu'elle ne trahit ni le sens ni les choix stylistiques des textes originaux, pourtant bourrĂ©s d'interjections et expressions scandĂ©es à la volĂ©e dans ce fameux mĂ©lange improbable de japonais et d'anglais auxquels les artistes nippons nous ont habituĂ©s depuis longtemps.

■  e.go.is.tick

GARI 1
L'album s'ouvre sur une intro particulièrement prometteuse quant à la qualitĂ© du disque. La voix est claire et maĂ®trisĂ©e, rĂ©haussĂ©e d'un effet d'Ă©cho façon UVERworld (si tant est qu'on puisse les considĂ©rer comme une rĂ©fĂ©rence...); le loop de batterie rappelle de bons souvenirs, de mĂŞme que les samples et effets synthĂ©tiques qui accompagnent la lourde guitare Ă©lectrique en fond musical, le tout parfaitement mixĂ©. GARI affiche ses influences : RAGE AGAINST THE MACHINE ou les Red Hot d'un cĂ´tĂ©, Prodigy, Chemical Brothers ou Asian Dub Foundation de l'autre, l'inspiration est Ă©vidente, et les fans des uns comme des autres peuvent s'attendre à ĂŞtre comblĂ©s. La recette d'un bon morceau de GARI est simple : ouverture technoĂŻde sur rythmique rapide marquĂ©e par une boucle à la batterie; couplets portĂ©s par des samples electro-pop et une ligne de basse, scandĂ©s de manière incisive avec juste ce qu'il faut de nasalitĂ© funky, d'aigus et d'effets de synthèse pour ne pas sonner agressifs; et puis refrains chantĂ©s (et bien chantĂ©s) mĂŞlant un cĂ´tĂ© planant sur le mixage vocal et un autre plus chargĂ© avec guitares Ă©lectriques assourdies en fond sonore. Drop Zone fait ainsi merveille dans le genre, grâce notamment à une Ă©galisation particulièrement efficace. MĂŞme constat avec type4 auquel on reprochera peut-ĂŞtre simplement l'absence de montĂ©e en puissance sur les "refrains" qui aurait apportĂ© un bonus fĂ©dĂ©rateur imparable.

Le duel que se livrent l'electro et la pop sur ce CD donne aussi naissance à des morceaux au typage plus marquĂ©. Citons notamment le surrĂ©aliste PHYSIQUE et ses TS404 qu'on croirait tout droit sortis d'un remix dub pondu sur Fruity Loops, ou SPEEDMASTER II qui pour le coup lorgne complètement sur la BO du jeu WIPE OUT avec ses loops rythmiques caractĂ©ristiques de morceaux anthologiques (tel FIRESTARTER), auxquels GARI ajoute des envolĂ©es vocales affublĂ©es d'un effet chorus rĂ©ussi qui n'est pas sans rappeler plusieurs titres de BONJOVI. La rĂ©fĂ©rence à WIPE OUT est d'ailleurs assumĂ©e puisqu'une chanson en adopte le titre, en choississant toutefois un registre plus rock expĂ©rimental. Du cĂ´tĂ© rock de la force justement, on mentionnera l'excellent next.CRIME, improbable composition entre la rythmique lĂ©gendaire des premiers Prodigy, une ligne de basse et un premier pont instrumental calquĂ©s sur ceux de Take A Look Around de Limp Bizkit, et puis un second pont et une ligne mĂ©lodique guitare explosive empruntĂ©s au fameux Smells Like Teen Spirit de Nirvana. Egalement construite sur des Ă©lĂ©ments mĂ©lodiques familiers, -waterpuzzle- devrait plaire aux fans de Linkin Park avec ses phases successives taillĂ©es pour le live.

Passé TWO STEP COLORS plus quelconque, restent pour finir quelques morceaux moins fédérateurs que les précédents mais qui bluffent par leur aboutissement technique. LOVE SONIC, SECOND FUTURE rappelle beaucoup les travaux du groupe japonais ROUNDSCAPE dans son mélange des genres, avec toutefois un travail de mixage nettement plus soigné sur ce morceau presque entièrement instrumental constitué d'une succession ennivrante de boucles et samples avec variations de rythme nombreuses. timeless continue joue dans un registre moins artificiel, plus chill, avec tout de même un final en déferlante vocale et instrumentale prévisible et complètement bienvenue. L'album s'achève sur After Glow, une piste ambient très inspirée qui souffle le chaud et le froid avec d'un côté son loop piano, ses synths et sa rythmique rapide discrète, et de l'autre un rugissement lointain qui surgit en plein milieu du morceau pour s'évanouir aussi vite qu'il était arrivé.

■  al.tru.is.tick

GARI 2
Sorti quelques mois après e.go.is.tick, ce disque se compose donc de 6 remixes de chansons tirĂ©es de l'album chroniquĂ© ci-dessus, ainsi que deux versions dub. Et ca commence très très fort avec cette petite merveille signĂ©e Tim Gane du collectif franco-britannique STEREOLAB. Celui-ci nous livre un remix de PHYSIQUE aux accents electro-pop jazzy, bourrĂ© d'influences 60's et surf music, qui tient du bijou technique et artistique avec ses petits passages hallucinĂ©s façon OST 16 bits de vieux jeux de plateformes idiots. La version dub que l'on retrouve en fin de CD est quasiment identique à sa grande soeur, mais permet d'apprĂ©cier encore mieux le travail effectuĂ© sur le mixage de la piste, un vrai rĂ©gal. Moins convaincant, le remix progressive house de type4 par FUNKY GONG frustre par un sampling vocal excessif et un background musical pas assez fourni. Dans un registre plus low tempo, Jack Dangers change la bombe Drop Zone en un morceau loung/indus, et Sean O'Hagan fait de TWO STEP COLORS un remix ambient très expĂ©rimental. La seconde vraie bonne surprise de ce disque vient du remix de WIPE OUT! par Shogo Fujita, qui conserve la dimension eletro-rock de l'originale à laquelle s'ajoutent des sonoritĂ©s arabisantes. Les cythares s'y retrouvent ainsi harmonieusement noyĂ©es dans un accompagnement chargĂ© mais rĂ©ussi, d'autant que le morceau a le bon goĂ»t de ne pas ĂŞtre trop long. Pour clore ce CD, on retrouve à nouveau la chanson After Glow dans laquelle CUBE JUICE joue au mĂ©lange des genres : "couplets" Ă©purĂ©s et refrains riches en synths, pour un rĂ©sultat plaisant mais qui sonne malheureusement un peu brouillon.

Ce double album de GARI constitue un argument de poids en faveur de la fameuse thĂ©orie selon laquelle les artistes japonais n'ont certes rien inventĂ©, mais font tout beaucoup mieux que tout le monde. Dans chacun des morceaux du premier disque on retrouve bon nombre d'influences prestigieuses, auxquelles GARI emprunte tantĂ´t une rythmique, tantĂ´t une ligne mĂ©lodique, le tout mixĂ© avec un talent phĂ©nomĂ©nal pour un rĂ©sultat d'une efficacitĂ© redoutable. A cela s'ajoute un album de remixes qui rĂ©ussissent le pari rare d'ĂŞtre variĂ©s et tous intĂ©ressants. Autant dire que la satisfaction est totale, ajoutant au catalogue de SOUNDLICIOUS une nouvelle franche rĂ©ussite. Les productions de GARI Ă©tant tout à fait à mĂŞme de plaire aux auditeurs europĂ©ens, et ce bien au delà du cercle des fans de J-music, on ne peut qu'espĂ©rer que la distribution très efficace de ce CD ouvre au groupe les portes d'un succès bien mĂ©ritĂ© auprès d'un large public...
Note : 8.5/10
album GARI - e.go.is.tick / al.tru.is.tick
GARI - e.go.is.tick / al.tru.is.tick : Cover
Sortie le 25-11-2006
Infos : 64R1360/1~2 - 18 euros environ
Tracklist : e.go.is.tick

01- OPEN YOUR EYEZ
02- Drop zone
03- SPEEDMASTER II
04- PHYSIQUE
05- next. CRIME
06- TWO STEP COLORS
07- VERSUS
08- -waterpuzzle-
09- WIPE OUT!
10- LOVE SONIC, SECOND FUTURE
11- type4
12- timeless continue
13- After Glow

al.tru.is.tick

01- PHYSIQUE - Remixed by Tim Gane (STEREOLAB)
02- type4 - Remixed by FUNKY GONG (JOUJOUKA)
03- Drop Zone - Remixed by Jack Dangers (MEAT BEAT MANIFESTO)
04- TWO STEP COLORS - Remixed by Sean O’Hagan (High Llamas)
05- WIPE OUT! - Remixed by Syogo Fujita
06- After Glow - Remixed by CUBE JUICE
07- PHYSIQUE - Dub Remixed by Tim Gane (STEROLAB)
08- Drop Zone - Dub Remixed by Jack Dangers (MEAT BEAT MANIFESTO)
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 98 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité