mikan music reviews
single ARIA - Fallin'
Par Ananda, le 10-02-2007 à 23:00:00
Il était une fois une chanteuse qui s'appelait Asuka et qui travaillait pour Avex Trax. Comme elle était très vilaine et qu'en plus son RnB un peu old school n'était pas franchement trop susceptible de bouleverser le marché de la musique, on procéda à quelques changements. On la fit passer par la case “extreme makeover” afin qu'elle ressemble le plus possible à un mélange entre Miliyah Kato et Beyoncé (elle est souvent plus noire qu'elle d'ailleurs), lui donnant une fière allure de travesti. On décida qu'elle devait perdre sa voix chaude pour commencer à minauder des notes hautes perchées sur des mélopées RnB entraînantes. Ensuite, elle fut mutée sur le label Rhythm Zone, qui concentre une très grande densité de losers, un peu pour la cacher, et un peu pour qu'elle soit dans son élément. Enfin, elle reçut un nom qui évoque certaines prestatrices de service dont je me refuse à vous décrire les activités : ARIA était née.


FALLIN est le quatrième single d'ARIA, plusieurs mois après un premier album bien ficelé, quoique pas original pour un sou, mais on ne lui en demandait pas tant. La jaquette du disque est d'une vulgarité assez hallucinante et étonnament peu attirante. La chanteuse, maquillée comme une Liz Taylor, habillée comme Kumi Koda n'oserait pas le faire, s'ébat, non sans ennui en témoigne son expression qu'on devine vaguement sexy, dans un mélange de fourrures et de pierreries de très mauvais goût. On suppose la volonté d'avoir rendu cette photo aguicheuse, mais le modèle n'est pas très propice, et le rendu est assez vomitif, sans doute le rouge à lèvres qui fait ressembler sa bouche à un anus (d'autant plus que la petite est bien joufflue). Le disque contient la face A, FALLIN', une face B, un remix d'un morceau sorti sur l'album et les instrumentaux de ces trois pistes.

■  Chronique d'un produit bas de gamme

La voix d'ARIA n'a rien d'accrocheur, au contraire, elle serait plutôt irritante. Sa personnalité étant ce qu'elle est, ARIA doit tout aux productions largement resucées de succès RnB US récents qui avaient fait de son premier album une réussite. On se souvient de Beautiful Life qui, version japonaise de One thing de l'Américaine Amerie, avait convaincu par son efficacité. FALLIN n'est qu'une sorte de remix bas de gamme de Beautiful Life. On y retrouve les mêmes sonorités funky, les mêmes frappantes percussions, les choeurs ... La voix de la chanteuse est remarquablement insupportable presque tout au long du morceau, principalement sur les “down, down, down” qui ponctuent le refrain et rendent le titre particulièrement répétitif. Refouler les pulsions morbides qui pointent lors des gémissements qui concluent le dit refrain tient du miracle ... Et ce n'est pas la vidéo qui va réhausser son intérêt. Certes, ARIA est laide, ce qui constituait dès de départ un sacré handicap, mais surtout, elle se meut (c'est le cas de le dire) avec la classe d'une paysanne. Le maquillage fait ressembler sa tête à un ballon de baudruche et sa gestuelle, dans ses mouvements amples et flottants, évoquent moins la légèreté qu'une double dose de choucroute, sans parler de ses mimiques qui hurlent “soyez gentils, je suis limitée mentalement”.

La face B du titre, Shine On feat. K Dub Shine est une composition lourde et beauf de ballade RnB à la Toni Braxton mâtinée d'un Hip Hop pour une fois bienvenu. Les featuring de rappeurs sur des titres RnB étant à la street credibility ce que 50 Cent est au Girl Power, ils suffisent souvent à gâcher un morceau, car mal intégrés et peu travaillés. En l'occurence les passages rappés sur la rythmique pesante de ce titre sont du meilleur effet. Dommage que le rendu final soit aussi cheap, le morceau était pluôt séduisant et l'interprétation d'ARIA largement plus agréable.

Le remix présent sur le single, Don't you (Icedown Remix) est du pur remplissage, le titre original, issu de l'album, étant bien plus énergique et original. On sent la volonté de lui offrir une version alternative, dans un registre RnB plus classique qui ressemble d'ailleurs sans doute plus à ce que faisait Asuka, mais le résultat est terriblement ennuyeux et ne présente aucun intérêt. La question demeure : pourquoi une version instrumentale de cette piste est-elle disponible ? Remplissage au carré sans aucun doute.

Ce single d'ARIA est très décevant, d'autant plus après un premier album réussi. Il ne parvient pas, cette fois, à s'affranchir de l'image pas franchement très bankable de l'artiste. En changeant de label, de nom, de visage et de musique, ARIA n'a pas changé de public et on peut comprendre la réticence de Rhythm Zone a lui confier des fonds décents pour ses productions. Le choix a été fait de lui injecter du collagène plutôt que du budget, les conséquences doivent en être assumées, en attendant que les décideurs d'Avex comprennent qu'on peut avoir à la fois l'image et le son, même dans le RnB.

Illustrations © rhythm zone / avex trax
Note : 3/10
single ARIA - Fallin'
ARIA - Fallin' : Cover
Sortie le 24-01-2007
Infos : RZCD-45438 - 1050 ¥
Tracklist : 01- FALLIN'
02- SHINE ON FEAT. K DUB SHINE
03- Don't you (ICEDOWN ('ε') Remix)
04- FALLIN' -INSTRUMENTAL-
05- SHINE ON feat. K DUB SHINE -INSTRUMENTAL-
06- Don't you (ICEDOWN ('ε') Remix) -INSTRUMENTAL-
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 121 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité