mikan music reviews
album Chara - Union
Par Van, le 20-03-2007 à 18:00:00
Fin 2006, Chara signe chez Universal qui semble vouloir relancer vers les sommets la carrière de cette artiste comptant dĂ©jà 15 ans de prĂ©sence sur la scène Jpop. Tout a bien Ă©tĂ© prĂ©parĂ©, un single tous les deux mois à partir de novembre 2006, Sekai, Crazy for you et Fantasy, puis ce nouvel album Union en deux Ă©dition (avec DVD). Les singles, tous plutĂ´t bons, laissent perplexes par le nouveau changement de style de Chara qui est plutĂ´t un retour en arrière : en effet on retrouve ici avec surprise les sonoritĂ©s des albums datant de 1996 à 2001...


Chara est une artiste hors norme dans le monde de la jpop, oĂą elle se fait remarquer en 1991 avec son premier album Sweet. Chara surprend par sa voix Ă©trange, entre murmure et cris plaintifs, par ses textes sexy et provocateurs et par son attitude dĂ©calĂ©e, à l’image de son premier clip Heaven oĂą elle nous dĂ©voile un look rappelant Michael Jackson ou Madonna avec des fringues grunges, grossissant volontairement ses particularitĂ©s physiques (yeux et lèvres surdimensionnĂ©s). A partir de 1996, l’attitude de Chara change totalement passant de la fille sexy et provocatrice à une dĂ©marche plus professionnelle, plus musicienne. Elle va composer tous ses albums et commencer à confectionner ses propres arrangements. Le rĂ©sultat est assez net, on passe d’une pop classique à des chansons aux sonoritĂ©s nouvelles, bien plus personnelles et originales. Un changement vocal est Ă©galement de mise puisque Chara donne plus d’ampleur à sa voix en jouant avec des souffles langoureux et notes en inspiration ; et parfois une voix plus proche de l’enfant de 5 ans qu’une femme de 30 ! . Dès son album suivant Yoake Mae (2003), Chara change à nouveau de style passant de chansons souvent très rythmĂ©es et un peu barrĂ©es à des mĂ©lodies lentes et langoureuses. Elle fait ainsi preuve d’une très grande maturitĂ© dans ses compositions et ses arrangements, mĂ©langeant originalitĂ© et classe, on est alors très loin de la Chara provocante des annĂ©es 90... Ce qui rend d'autant plus surprenant le retour en arrière opĂ©rĂ© avec Union...

■  Classe, sexy et Ă©puré…

On peut aisĂ©ment diviser l’album en deux : une partie comporte du Chara dans la lignĂ©e des albums prĂ©cĂ©dents, et l’autre permet d’entendre la Chara d’il y a 10 ans. L’album s’ouvre sur le titre Watashi wo Mitsukete, une chanson fidèle à l’esprit Chara, une guitare, des percussions Ă©lectro, de nombreux chĹ“urs. C'est une composition efficace et originale, avec des fameux changements de rythme que l’on trouve depuis l’album Yoake Mae (2003), bien qu’ici moins flagrants. Une chanson rĂ©ussie qui manque peut-ĂŞtre un peu de profondeur : tout paraĂ®t un peu lisse et poli, mais ce titre fait parfaitement son travail d’ouverture d’album.

Au rayon des bombes de cet album, on trouve le très surprenant Tear Drop. Une chanson assez Ă©trange qui mĂ©lange des passages calmes guitare synthĂ© avec une Chara langoureuse, et les moments très Ă©nergiques avec un beat puissant. La composition est brillante et les arrangements vraiment intĂ©ressants. Chara manie avec talent les percussions et les rythmes. De plus, il n’est pas Ă©vident de changer la tonalitĂ© d’une chanson tout en gardant sa cohĂ©rence. Chara va encore plus loin en donnant un aspect ultra efficace à cette composition : le refrain est fort et entraĂ®nant, les divers changements de rythme sonnent très bien. C'est sans doute la chanson la plus rĂ©ussie de ce nouvel album, qui allie originalitĂ© et efficacitĂ©.

Autre moment fort, le titre Amai Amai, une chanson langoureuse avec guitare, son synthĂ© et de nombreuses percussions Ă©lectro. La composition est très belle et la structure efficace, on retrouve les fameux chorus de Yoake Mae (2003), A scenary Like me (2004) et Something blue (2005), qui consiste en des notes tout en souffle, avec Ă©cho. L’effet et saisissant ! Ce qui est flagrant sur cette piste c’est la maĂ®trise des percussions, elles sont variĂ©es et chacune a une place bien prĂ©cise; de plus, elles s’allient parfaitement à la voix et à la guitare de Chara, crĂ©ant une mĂ©lodie très structurĂ©e.
Dans le registre de la chanson langoureuse et susurrĂ©e, on trouve aussi This is my Car, une courte chanson oĂą les seuls arrangements sont une guitare et les chĹ“urs. Une rĂ©ussite, Chara donne de l’ampleur à chaque note de guitare et aux effets de voix, le rĂ©sultat est presque Ă©mouvant.

Dernière perle, la chanson finale, Niji wa Wataru Heiwa ga Kita. La piste commence par des cloches d’église, puis s'ajoutent un piano et la voix de Chara en apesanteur dans un écho parfaitement proportionné, rejoints par un violon sur la deuxième partie. Une chanson pleine de sensualité et d’émotion dans la lignée de Something Blue.
Pour contrebalancer toutes ces chansons plutĂ´t calme, Chara nous propose d'autres titres plus Ă©nergiques. On retrouve donc les singles Crazy for you et Sekai, deux chansons rythmĂ©es calibrĂ©es radio (3 minutes), avec guitare et beat Ă©lectro. Les deux titres sont d’une efficacitĂ© redoutable, les airs sont très entraĂ®nants et se retiennent parfaitement. On retrouve bien entendu l’interprĂ©tation très fidèle à Chara avec des effets de voix, passant du cri au murmure, avec Ă©cho et morphing vocal. Les deux pistes peuvent paraĂ®tre classiques mais on trouve toujours des sonoritĂ©s et des petits effets Ă©lectro qui donnent un style et de l’originalitĂ© à ces titres très large public faits pour sortir en single.

■  On prend les mĂŞmes et on recommence…

Jusque là, tout va bien, mais le doute commence à se faire sentir, avec les titre Fantasy, sorti en single juste avant l’album et la ballade o-ri-ron. Ces chansons n’ont pas leur place dans cet album : en effet, ces titres rĂ©gressifs sont des copie conformes des ballades de Chara de 1996-1997… Compositions basiques et posĂ©es, arrangements guitare batterie et violons samplĂ©s. Un titre mis au congĂ©lateur il y a 10 ans, et ressorti par nos amis d’Universal pour rappeler le succès d’autrefois (ils sont forts pour ça), ce genre de titre a dĂ©jà Ă©tait maintes fois chantĂ© par Chara.

Pour continuer dans le registre « j’ai fait pareil y’a 10 ans », on trouve la chanson qui a donnĂ© le titre à l’album : Union. Il s’agit d’une production à la Chara, un style de composition assez difficile à dĂ©crire, sans rĂ©elle structure, avec quelques accords qui se rĂ©pètent et une Chara survoltĂ©e qui crie beaucoup. On trouve ce genre de chanson dans son tout premier album datant de 1991, certes avec des arrangements plus modernes, quoique… un clavier, une guitare Ă©lectrique et une basse, ainsi qu’une multitude de percussions qui s’entremĂŞlent sans rĂ©elle forme. Ok c’est efficace, mais terriblement commun !

On tombe encore plus bas dans les profondeurs abyssales de la mĂ©diocritĂ©, avec le titre Back, il porte bien son nom ! « Back to… très loin en arrière en moins bien… » Une composition globalement creuse, des arrangements plutĂ´t ratĂ©s d’une banalitĂ© affligeante avec une batterie bien pĂ©rimĂ©e et de grosses guitares Ă©lectriques sans saveur, sans parler d’une interprĂ©tation ultra classique sans le moindre effet de style à la Chara, ce qui ferait presque oublier la prĂ©sence totalement inappropriĂ©e d’un violoncelle que l’on entend parfois comme un cheveu dans la soupe… Oui, de la soupe, c’est bien ce qu’est ce titre bancal et ennuyeux, qui n’a vraiment pas sa place dans un album de ce standing.

Après le purgatoire, tout droit en enfer avec A Boy. Que dire… une composition qui ne tient pas la route 5 secondes et qui rappelle les premiers titres de Chara, une totale régression qui va encore plus loin avec ses arrangements années 80, avec des percussions hideuses qui résonnent et massacrent le moindre effet mélodieux. On dirait du Tommy February6 en encore plus vilain et pas drôle du tout… Je ne comprends pas comment Chara a pu nous produire une telle débauche d’immondice auditive.

En conclusion, ce nouvel album de Chara est globalement bon. On y trouve beaucoup de très bons titres, dans la lignĂ©e des albums prĂ©cĂ©dents, avec une fraĂ®cheur apprĂ©ciable. Cependant, on est forcĂ©ment déçu par le cotĂ© rĂ©gressif d’une partie des titres, volontĂ© de Chara, ou plutĂ´t d’Universal qui a beaucoup mĂ©diatisĂ© cet album pour crĂ©er un succès, et c’est rĂ©ussi. Cet album remporte la 4e place de l’Oricon derrière les indĂ©trĂ´nables, best of d’Ayumi et le nouvel album de Shiina Ringo, une performance inĂ©galĂ©e depuis plus de 7 ans ! Voulant ratisser un large public, alternant le style qui a fait son succès dans l'annĂ©e 90 et le style actuel, cet album manque de cohĂ©sion et d’unitĂ© paradoxalement à son titre. En effet, les bons titres de la lignĂ©e des derniers albums n’ont pas la qualitĂ© et la maturitĂ© d’un Yoake Mae (qui restera clairement son meilleur album), et les titres des albums d’il y a 10 ans, certes plutĂ´t bons, n’ont pas l’impact ni le charme qu’ils ont eu autrefois. Un retour rĂ©ussi, mais pas aussi bon qu'on aurait pu l'espĂ©rer.

Illustrations © UNIVERSAL MUSIC
Note : 7/10
album Chara - Union
Chara - Union : Cover
Chara - Union : Cover 
Sortie le 28-02-2007
Infos : [CD+DVD] UMCK-9162 - 3500 ¥
[CD] UMCK-1222 - 3000¥
Tracklist : CD :

01- Watashi wo Mitsumete
02- Fantasy
03- Crazy for You
04- Tear Drop
05- Boy
06- Amai Amai
07- o-ri-on
08- Back
09- This Is My Car
10- Sekai
11- UNION
12- Niji wo Wataru Heiwa ga Kita

DVD :

01- Sekai (PV)
02- Crazy for you (PV)
03- FANTASY (PV)
Crédits : (M-01) Paroles : Chara ; Musique : Chara, Tatsuki Hashimoto
(M-02) Paroles : Chara ; Musique : Chara, Jun Sasaki
(M-03) Paroles : Chara ; Musique : Ryo Matsui
(M-04) Paroles : Chara ; Musique : Shinichi Osawa
(M-05, 06, 07, 08, 09, 10, 12) Paroles et Musique : Chara
(M-11) Paroles : Chara ; Musique : Chara, LOW JACK THREE
Utilisations : (M-02) Kanebo "T'Estimo" CM Song
(M-10) Nippon Electric Company "FOMA N702iS" CM Song
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 44 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité