mikan music reviews
album sifow - Carat
Par Linza, le 23-03-2007 à 00:18:00
Il Ă©tait une fois, une gyaru parmi tant d’autres, brimĂ©e par la sociĂ©tĂ© et overbookĂ© entre sĂ©ances d’UV et shopping. GonflĂ©e de rĂŞves et de projets, et surtout par un ras le bol d’être prise pour une cruche, c’est armĂ©e d’un blog qu’elle dĂ©cide de dĂ©verser sur le net son dĂ©sespoir. Bingo ! Arrivant à Ă©mouvoir des milliers d’internautes et à les persuader de ses ambitions (oui car ĂŞtre cĂ©lèbre par tous les moyens est une ambition, parole de gyaru), et s’auto-proclamant chef de file de ce qu’elle appellera la G-revo (Gals revolution), Shiho Fujita se fait remarquer par la presse de mode et est propulsĂ©e modèle avant de sortir une flopĂ©e de produits cosmĂ©tiques. Avide de gloire et attirĂ©e par la chanson, Siho qui deviendra alors sifow se lance dans la musique...ou du moins sort quelques galettes en indies puis en major.


Sur le papier sifow a tout pour rĂ©ussir dans le petit monde de la Jpop : belle frimousse, beau bronzage, beaux ongles et bonne maison de disques. Le hic, parce qu’il y en a toujours un, c’est qu'il lui manque le plus important : le contenu. Car comme beaucoup d’idoles lancĂ©es sur le marchĂ©, sifow fait de la pop, sifow n’a pas beaucoup de voix et sifow est aussi charismatique que ses ongles à paillettes. Lui reste la fraĂ®cheur, la « surprise » du retour des gyaru, une image impec’ et son ambition première. CotĂ© musique après un premier album (Clarity assez moyen dans l’ensemble malgrĂ© quelques rĂ©ussites (With you, chain ou tell me love), notre gyaru surf sur la vague du moment à savoir la pop/dance/"trance" guimauve. PassĂ©e inaperçue dans les charts, sifow persiste cependant avec un troisième single major : Carat.

■  Une dĂ©bauche de moyens pour pas grand chose

Chez sifow on ne fait pas les choses à moitiĂ©, on passe de la pop gentillette à de la "trance" japonaise limite agressive.L’intro de Carat est pĂŞchue on ne peut pas lui enlever ça, j’irai mĂŞme jusqu'à dire allĂ©chante avec sa ribambelle de guitares Ă©lectriques, de synthĂ©s au rythme diabolique et mĂŞme, soyons fou, une ambiance très Ă©lectrique qui ne saurait pas dĂ©plaire à l’amatrice de trance que je suis….10 secondes de plus et un « tout ça pour ça » accompagne nĂ©anmoins votre mine boudeuse devant ce gâchis. Car la suite de Carat n’a rien de très brillante : une voix monocorde pas mĂ©lodieuse pour deux sous sur un rythme aussi vite retombĂ© qu’il vous a percutĂ© et sans rĂ©elle personnalitĂ©, un comble pour un style de musique à la base Ă©nergique et à ses plus belles heures, dansant. L’apothĂ©ose nous venant du refrain, qui loin d’être mauvais, aurait pu ĂŞtre efficace si sifow avait daignĂ© y mettre un peu plus d’entrain et de punch et non pas de cris... Pour une fois qu'un cotĂ© un peu plus too much aurait permis de passer au dessus de ces lacunes...

Faire de la "trance" semble ĂŞtre devenu pour beaucoup un moyen d'assurer le succès à peu de frais (Ami Suzuki , Hitomi Shimatani) ou l’occasion de faire du remplissage sur un single. Mais malheureusement pour notre apprentie star, boĂ®te a rythme et synthĂ© n’évitent pas le plantage. Carat comme beaucoup de chansons a une bonne base qui, avec un peu plus d’application et de rĂ©el investissement (autant de la part de la chanteuse que de l’escroc responsable des arrangements à moitiĂ© finis), aurait fonctionnĂ©. A l’écran ? Ça donne un enchaĂ®nement d’effets spĂ©ciaux pas mal foutus, qui essaie de rattraper tant bien que mal le flegme de son fond sonore. Mais quand on n’aime ni les jolies filles en mini short, ni les voitures, ni les images incohĂ©rentes, ce clip est sans aucun intĂ©rĂŞt…

■  Le salut viendra de la face B

C’est donc déçu que l’on passe à la face B du single. YA-OMOte s’ouvre directement sur des sonoritĂ©s qui rappellent, non sans amertume, la piste prĂ©cĂ©dente. Mais ici point de "trance" mal dĂ©grossie, mais plutĂ´t un astucieux mĂ©lange de dance, de pop et sortons les grands mots, d’electro.
Bonne nouvelle, les boites à rythme sont enfin accompagnĂ©es d’autre chose que de deux notes de synthĂ©, et ici c'est la guitare Ă©lectrique qui permet à la chanson de gagner un petit je ne sais quoi qui lui Ă©vite la dĂ©convenue Ă©voquĂ©e quelques lignes plus haut. Quelque pont « musical » pour quand mĂŞme imprimer la petite touche "trance" dans ce joli pot pourri et essayer de nous crĂ©er un semblant de « sifow’s touch » et le tour est jouĂ© !

La demoiselle quand à elle a enfin compris que suivre le rythme et y mettre beaucoup plus de cĹ“ur n’était pas un luxe. Et soutenue par une deuxième voix lĂ©gèrement modifiĂ©e sur les couplets bien ficelĂ©s, elle arriverait presque à me faire remuer une bonne partie du corps pourtant meurtri par des heures passĂ©es sur une chaise de bureau inconfortable. La potence sera donc pour une autre fois pour sifow qui termine ce single avec deux instrumentales, ne reprĂ©sentant la plupart du temps que très peu d’intĂ©rĂŞt en dehors des soirĂ©es karaokĂ©, mais qui pour Carat se rĂ©vèle presque plus agrĂ©able que la version originale. Le choix des pistes A et B reste pourtant un grand mystère pour moi, et ici particulièrement tant YA-OMOte « Ă©crase » Carat à tous les niveaux…aussi facile soit-il.

Carat évite donc le carnage en se rattrapant in extremis avec une seconde piste réussie malheureusement étouffée par un morceau éponyme plat et bâclé. Pas de quoi nous emballer non plus, ce n’est pas avec ce single que notre gyaru deviendra reine des dancefloors, ni de quoi que ce soit d'autre d’ailleurs. Son avenir dans la chanson semble en effet compromis au vu des ventes catastrophiques de chacune de ses sorties, ce malgré l’annonce d’un 4eme single major prévu pour Mai. Dommage pour sifow qui pourrait aisément tirer son épingle du jeu avec un peu plus d'engagement...

Illustrations © avex trax
Note : 5/10
album sifow - Carat
sifow - Carat : Cover
Sortie le 07-03-2007
Infos : AVCD-31143 - 1050 ¥
Tracklist : 01- Carat
02- YA-OMOTe
03- Carat -instrumental-
04- YA-OMOTe -instrumental-
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 113 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité