mikan music reviews
album mini Maaya Sakamoto - 30 minutes night flight
Par Van, le 01-05-2007 à 17:51:00
Maaya Sakamoto, l'une des seiyuu les plus populaires de ces dernières années, nous revient avec un mini-album pour ses 10 ans de carrière musicale. L’arrêt de sa collaboration avec Yoko Kanno nous a redémontré qu’une interprète mal produite ne donne rien, à l’image du très mauvais album Yunagi Loop ou du pathétique single Kazemachi Jet. Pour ce nouvel opus, pas de Yoko Kanno mais Toshiyuki Mori, pianiste, notamment sur les « piano collection » des album de Final Fantasy. Le concept de l’album est plutôt intéressant, expliqué dans son titre 30 minutes night Fly. Le résultat prend la forme d'un album de très exactement 30 minutes, supposé représenter un vol (en avion) la nuit. C’est avec beaucoup d’appréhension que l’on boucle sa ceinture pour le décollage.


■  Y’a t il un pilote dans l’avion ?

Très vite, on retombe sur terre, faute de composition et d’arrangements conséquents, à l’image de la chanson Kioku – there’s no end, qui heureusement a une fin ! La composition est bancale, parfois agréable, parfois totalement artificielle et d’un classicisme écÅ“urant. Pour les arrangements, le constat est le même: percussion synthétique cheap, effet reverb bidon, malgré par moment de bonnes idées, un piano avec quelques chorus… Vocalement Maaya fait ce qu’elle peut, moins bien encadrée qu'à l’époque Kanno. L’émotion est quasi absente dans cet ballade fade et surfaite, reste la voix claire et juste de la chanteuse.

On retrouve les même travers sur la chanson Setsuna. Malgré le coté efficace de cet air pop-rock, on est terriblement frustré par une composition inégale sur des arrangements irréguliers : les couplets sont réussis et prenants, mais les refrains sont d’un ringard défiant toute concurrence…. La guitare est agréable mais la batterie est ridicule.
Le pire est toutefois en piste 2, avec Dreaming, un rêve qui tourne plutôt un cauchemar… Une sorte de ballade pop tendance vacances à la plage (genre La Grande Motte), rempli de tous les clichés du genre, petites percussions hawaiiennes, guitare, et sonorités synthés totalement vieillottes, d'inspiration années 90. L’interprétation est tout aussi démodée et dégoulinante de mièvrerie, totalement décalée avec le reste de l’album plutôt sérieux.

■  Plus près des étoiles ?

La piste d’ouverture était en fait sans doute la chanson la plus intéressante… Elle commence par des sonorités empreintées à la thématique spatiale, plutôt jolies, bien qu’un peu cheap, puis un beat et une très belle guitare qui fait beaucoup penser à la chanson New World d’Akino Arai. Dommage que la composition soit un peu désordonnée, surtout dans le refrain arrangé avec un deuxième beat beaucoup moins subtil. Une tentative avortée, mais de bonnes idées dans cette chanson qui se laisse facilement écouter.

Autres bons moments, les chansons Bokutachi ga koi wo suru Riyu et Universe. La première est une superbe ballade au piano, un domaine où Maaya excelle. C’est beau, calme et posé, l’interprétation est très émouvante. La seconde est une ballade symphonique, aidée de quelques effets et percussions synthé, qui gâchent un peu l’ensemble. Malgré la surabondance de violons et une interprétation qui en fait des tonnes dans un jeu un peu artificiel de l’émotion, cette piste est plutôt agréable dans l'ensemble.

Cet album est clairement meilleur que les immondices sortis par Maaya depuis le départ de Yoko Kanno, produits par h-wonder et quelques autres tueurs de talent. On est un peu frustré par cet opus irrégulier, un peu court (vu le prix), qui regorge de bonnes idées mal exploitées bien en deçà des ambitions annoncées. De plus, on est bien entendu à des années lumières des travaux produits par Kanno. Néanmoins, Maaya est une chanteuse plutôt sympathique, pleine de fraîcheur, et malgré quelques contretemps techniques elle saura vous assurer un voyage honnête d'une petite demi-heure, en classe éco, dans son petit avion pour se rapprocher un peu des étoiles.

Illustrations © JVC Music
Note : 5.5/10
album mini Maaya Sakamoto - 30 minutes night flight
Maaya Sakamoto - 30minutes night flight : Cover
Maaya Sakamoto - 30minutes night flight : Cover 
Sortie le 21-03-2007
Infos : [CD+DVD] VIZL-222 - 3.675 ¥
[CD] VICL-62300 - 2.625 ¥
Tracklist : 01- 30 minutes night flight
02- Dreaming
03- Kioku-there's no end
04- Bokutachi ga Koi wo Suru Riyuu
05- Setsuna
06- Universe
07- 30 minutes night flight~sound of a new day
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 41 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité