mikan music reviews
DVD Namie Amuro - namie amuro BEST tour "Live Style 2006"
Par Ananda, le 03-05-2007 à 23:58:00
La carrière de Namie Amuro doit beaucoup à ses deux talents incontestables et à leur différentes modalités : elle est endurante et elle est mignonne. Dans le premier cas, associé à son ambition, cela lui a permis d'assurer contre vents, marées et ventes relativement basses la continuité de sa carrière, et ainsi, après des années artistiquement sinistrées, redevenir une chanteuse de premier plan, dans un style totalement différent. Grâce à son deuxième talent, elle figure régulièrement dans les pages des magazines pour des séances photos souvent vides et se ressemblant toutes, mais néanmoins prisées des amateurs de mini-jupes. La combinaison de ces talents lui ont permis d'assurer une excellente publicité à ses performances lives. Pour ceux qui ne connaissent pas, Namie Amuro en live c'est des mini-jupes et 2h de chorégraphies à peine entrecoupées par quelques ballades. Désormais vendue comme la meilleure, ou presque, performeuse asiatique, malgré son absence de goût pour les interactions avec le public, elle se lance dans des tournées à la durée insensée qui attirent les foules. C'est le cas du namie amuro BEST tour "Live Style 2006"


Cette tournée est symbolique, non seulement parce qu'elle a été couronnée d'un immense succès, mais aussi puisque c'est le retour de Namie Amuro dans les stades pour la première fois depuis la fin de son exploitation par Tetsuya Komuro, son dernier ARENA TOUR remontant à 2001. Signe qui ne trompe pas : la promotion autour du concert ainsi qu'autour du DVD a été exceptionnelle ! Au passage après l'atroce jaquette du Space of Hip-Pop -namie amuro tour 2005- , on est heureux de découvrir celle-ci, très star, pleine de classe et d'assurance.

■  Pas de prix pour la mise en scène ... mais le grand prix d'endurance

violet sauce1
Je dois, par honnêteté, avouer que j'ai n'ai jamais été, peu importe la performance sportive hors normes offerte par la star, très enclin à la contemplation très linéaire des spectacles, même en ce qui concernait les tournées consensuellement reconnues comme ses meilleures, dont notamment le SO CRAZY TOUR. J'attends plus d'un concert d'une grande star de la pop qu'une représentation athlétique, quand bien même celle-ci est excellente, et je suis friand de mises en scènes grandiloquentes et de pyrotechnies flamboyantes soulignant une mise en scène inventive.

violet sauce1
En effet, il est inutile de s'attendre à un spectacle sons et lumières avec Namie : hormi par les chorégraphies, on ne peut pas dire que la scène soit particulièrement animée, sans parler des éclairages, qui à part lors de l'ouverture, sur Violet Sauce où ils rendent une atsmosphère pesante très réussie, sont très en dessous de ce à quoi on pourrait s'attendre, avec une profusion de spots multicolores cheapissimes. D'ailleurs, une quelconque mise en scène un tantinet sophistiquée serait rendue difficile par la scène, très mal concçue à cause d'un grand escalier qui en occupe le fond et en limite grandement la profondeur. Et dommage étant considérées les capacités de la chanteuse, qui continue à mettre beaucoup d'ardeur dans le domaine, qu'aucune chorégraphie ne sorte réellement du lot. On assiste à une série de mouvements de bras de faible amplitude, de sauts sur place, de mouvements convenus de bassin ...On voit poindre parfois une tentative de performance, comme avec le numéro de pole dancing dans How to be a girl, mais l'impression rendue est plus la recherche de valeur ajoutée avec une Namie qui exécute son numéro froidement pendant quelques poignées de secondes puis abandonne la barre l'air de dire “ça, c'est fait”.

violet sauce1
Il reste toutefois quelques beaux moments de danse, qui sont les moments sur lesquels le chant s'arrête au profit de la chorégraphie. On assiste à un de ces moments sur Say the word qui y gagne beaucoup au passage, ou lors de la conclusion de Body feels EXIT, juste excellente. Le jeu de bras sur Violet Sauce rappelle celui auquel on avait eu droit sur No lors de la précédente tournée et offre un bon résultat. Ces passages sont cependant presque toujours ponctuels, comme le passage avec la canne pendant Put'em up. Put'em up qui, à l'instar de WANT ME, WANT ME est totalement gâchée, avec une partie des refrains vaguement consacrée à des chorus moyennement motivés sur la bande enregistrée, le tout en omettant les chorégraphies malgré leur qualité indéniable.

violet sauce1
Il faut de plus reconnaître que Namie Amuro n'est pas la personne la plus chaleureuse du monde, loin de là, et de fait, elle est très souvent centrée sur elle-même lors de ses prestations, concentrée sur ses pas au point de regarder ses pieds pendant la moitié des morceaux. Et au final elle reste dans une ignorance totale du public, au point que l'on a parfois l'impression qu'un mur est dressé entre la scène et la fosse. Cela se ressent d'autant plus sur les morceaux récents les plus sombres, comme ALARM, qui n'est rien d'autre qu'une masturbation chorégraphiée. Les rares moments de communication sont cependant appréciables, comme pendant no more tears où la chanteuse occupe entièrement la scène.

■  Des bons points, et des beaucoup moins bons

violet sauce1
Un des gros cartons rouges de ce concert va aux arrangements live, auxquels ne se prêtent absolument pas les morceaux RnB, dont l'instrumentation est étouffée et molle. Mention spéciale pour Do or Die, qui avec les handclaps aurait pu être un grand morceau en live mais dont l'instrumentation n'est qu'une bouillie sans intérêt. Le massacre est aussi probant, de manière plus surprenante, sur les morceaux qui se prêtent plus au live dans leur instrumentation, comme How to be a girl. Bizarrement, CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK fait exception et se révèle, après un peu plus d'un an, comme un morceau efficace au dessus de ce qui a été dit sur lui.

violet sauce1
Cela est d'autant plus frustrant que l'interprétation est la plupart du temps à la hauteur, notamment sur les ballades qui sont pour une fois globalement réussies. Malgré le costume de maid de très mauvais goût, exist for you est un très bon moment et la star parvient à y intégrer juste ce qu'il faut d'émotion. Four Seasons est impeccable et Ningyo, en costume ayumesque, est très mignonne. Par contre, malgré la qualité de l'interprétation, la voix de Namie manque de profondeur pour remplir l'absence de l'invité invisible, VERBAL, dont la voix enregistrée est présente sur deux titres. Même remarque pour Uh Uh ..... et sa mise en scène toujours aussi grotesque que lors du SO CRAZY tour.

violet sauce1
Dans cette setlist audacieuse, avec beaucoup de titres peu ou pas défendus en live, mais pas très judicieuse, les morceaux récents prédominent largement et les morceaux vraiment anciens sont relégués en queue de concert. Pourtant, c'est sur Body feels EXIT et Chase the Chance, qu'une bonne partie du charisme et du charme de Namie ressortent. D'un coup, elle semble libérée, sans doute plus elle-même, ou en tous cas détachée de l'image de bad girl qu'elle semble vouloir se donner tant bien que mal pour acquérir une crédibilité. Etrangement, en gardant cette attitude moins surjouée, la chanteuse légitime le choix du Remix de CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK en clôture de concert, alors que ce choix était particulièrement loin d'être évident.

violet sauce1
Sur le plan technique, la réalisation de ce DVD est une pure horreur comme on en voit malheureusement trop souvent sur les DVD Japonais. Les prises de vue ne sont pas nécessairement toutes mauvaises (encore que certaines tiennent du scandale), mais le montage, lui, est une catastrophe. Le prix à payer pour avoir voulu le rendre dynamique est très cher puisque celui-ci n'a aucun sens et semble avoir été réalisé par un amateur. Les images qui s'enchaînent n'ont souvent aucune cohérence et on passe un bon moment à chercher où est la star, tandis que les gros plans interviennent en général exactement au moment où on aurait aimé voir l'action, avec en plus un mauvais cadrage.

Comparé à ceux de beaucoup d'artistes, ce concert est excellent, comparé au dernier DVD de Namie Amuro, il est bon, comparé à tout ce qu'on dit des performances scéniques de l'artiste, il est décevant, comparé aux potentialités qu'offrait le retour aux stades, il est énervant. Ce n'est pas un mauvais show, c'est juste un show ennuyeux dans l'absence de variété de la mise en scène, énervant dans la réalisation, frustrant dans la performance de la star. Si Namie arrêtait de ne privilégier qu'un aspect du spectacle aux dépends des autres, elle deviendrait certainement une très grande artiste de live. En attendant, elle ne l'est certainement pas encore.

Illustrations © avex trax
Note : 5.5/10
DVD Namie Amuro - namie amuro BEST tour "Live Style 2006"
Namie Amuro - namie amuro BEST tour
Sortie le 21-02-2007
Infos : AVBD-91466 - 5040 ¥
Tracklist : 01- Violet Sauce
02- HANDLE ME
03- Without Me
04- Fish
05- a walk in the park
06- Say the word
07- Put 'Em Up
08- ALARM
09- no more tears
10- Strobe
11- exist for you
12- Four Seasons
13- Ningyo
14- Lovin' it
15- Drive
16- GIRL TALK
17- CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK
18- Do or Die
19- "Uh Uh ....."
20- How to be a Girl
21- WANT ME, WANT ME
22- shine more
23- the SPEED STAR
24- Body Feels EXIT
25- Chase the Chance
26- CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK Remix
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 93 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité