mikan music reviews
single Yuna Ito - I'm Here
Par Shito, le 10-05-2007 à 23:34:00
Pauvre Yuna Ito, elle me ferait presque de la peine... En dépit d'un investissement personnel très important, elle ne parvient définitivement pas à imposer autre chose que ses ballades au public nippon. Et ce, malgré le soutien presque inconditionnel des media japonais, lesquels ont fait tourner en boucle son dernier single I'm here, avec en prime une foultitude de prestations promo à la TV. Le single en question s'est à nouveau planté, mais qu'importe, voilà longtemps que j'ai renoncé à trouver une logique au consumérisme musical nippon, en particulier quand on pense qu'ils renoncent à moult tubes en puissance au profit de chansons folk ou soft-rock clônées comme en pondent Mr.Children et consors tous les ans... On va donc oublier les chiffres un instant et se concentrer sur la qualité intrinsèque de ce single sur lequel, vous êtes prévenu, je ne tarirai pas d'éloges !


La composition de la chanson-titre a été confiée à une sacrée signature, puisqu'il s'agit de Kazuhiro Hara, une pointure de la scène musicale nippone depuis bon nombre d'années. L'individu en question est en effet à l'orgine d'une belle brochette de tubes : Startin' et STEP you d'Ayu, Grip! d'ELT, la plupart des premiers succès de BoA de Listen to my heart à Rock with you en passant par VALENTI et SHINE WE ARE!, un paquet de morceaux d'EXILE, l'excellent Babe de Nana Katase, NEXT TO YOU de melody, Real Emotion de Kumi Koda ou encore les deux singles aussi cultes que fantômatiques de Beeny&PINK Bunny. Au milieu de ce Panthéon figurera désormais I'm here, qui n'a définitivement rien à envier à ses aînées. N'allez pas vous attendre à une quelconque originalité sur ce morceau, vous n'en trouverez sans doute pas trace. Les violons omniprésents sont éculés sur les productions américaines du genre, la boîte à rythme a été maintes fois entendue sur d'innombrables autres morceaux pop/RnB à la japonaise, et la symptomatique structure couplets/ponts/refrains du tube ultra-commercial a ici été respectée à la lettre. Le résultat est assez froid, glacial même, à l'image d'ailleurs de nombreuses scènes très travaillées du clip... mais c'est justement là que réside la grande force de cette chanson.

■  Beauté explosive sur papier musical glacé

I'm here se démarque en effet par son côté classieux et grandiloquent complètement assumé, conçu pour flatter l'oreille instantanément. Dès la première écoute la mécanique se met en place, l'interprétation de Yuna, suave au possible, se posant de manière très juste sur les couplets avant de commencer à monter vers les hauteurs sur un premier pont. Et à la suite d'un jouissif micro-silence, c'est le refrain qui explose. Un refrain dont la prévisibilité n'a d'égale que son efficacité; un refrain qui exploite à son plein potentiel toute la machine de guerre des studios d'enregistrement majors avec ses chorus et samples synthétiques dosés au millimètre en background, sa rythmique percutante, et une envolée rageuse dans les aigus où Yuna fait preuve d'un charisme pour le moins bluffant; bref, un refrain où tout semble avoir été mis au service de la dynamique d'ensemble, jusqu'aux paroles dont la musicalité contribue au moins autant à la rythmique que les percussions elles-mêmes. Et puis on repart : un couplet, un pont, et à nouveau ce refrain dont le deuxième impact nous porte encore un peu plus vers le haut, en attendant le break et l'assaut final qui achèvent de vous découper un sourire jusqu'aux oreilles et de vous hérisser les poils de plaisir. Galvanisé, on remet ça pour une petite centaine d'écoutes en boucle, jusqu'à épuisement par overdose d'endorphine. Enfin une bombe, rah, ça faisait longtemps !

Et c'est une autre bonne surprise qui attend ceux qui, le lendemain, auront eu la présence d'esprit d'écouter la face B avant de repartir pour une nouvelle séance de lobotomisation. Car Reason Why, sans atteindre le niveau d'excellence de sa grande soeur, bluffe à son tour par sa qualité de production. Dans un anglais (logiquement) impeccable, Yuna Ito scande ses paroles, parfois à la limite du rap, sur une base mélodique synthétique et une base rythmique aux basses très appuyées, lesquelles contrastent fort agréablement avec la voix et les chorus relativement aigus mais parfaitement à propos de l'artiste. Là encore, on est en terrain connu puisque la recette est un classique des morceaux US du genre. Mais loin d'être un frein, ce savoir-faire à l'américaine (pour une compo pourtant 100% nippone) fait, comme souvent, merveille lorsqu'il est boosté par cette culture de l'efficacité et cette identité vocale typiquement japonaises. Même le remix de Faith qui complète le single s'avère plutôt convaincant dans un registre ambient, même si on lui reprochera de reprendre l'intégralité des paroles de la chanson originale là où une partie seulement, entrecoupée de passages instrumentaux, aurait sans doute été plus digeste.

On parle souvent de ces innombrables victimes du système qui cartonnent avec un tube monumental avant de sombrer, plus ou moins progressivement, dans les profondeurs abyssales des archives de la JASRAC. On évoque moins le cas de ces artistes qui, tout en conservant une certaine notoriété, se retrouvent affublés d'une étiquette stylistique telle que quelle que soit la qualité de leurs travaux dans un autre genre, ceux-ci seront invariablement boudés par le public. C'est ainsi que Yuna Ito, avec un peu plus de ventes tout de même grâce à une promotion massive, réédite avec I'm here l'échec commercial du single losin'. Un échec, vous l'aurez compris, on ne peut plus injuste au vu de la qualité technique et surtout de l'efficacité incroyable de la chanson-titre, comme d'ailleurs à moindre échelle des pistes annexes. Alors promis, je ne ferai plus de remarque désobligeante sur les ballades de Yuna : si celles-ci sont les conditions alimentaires sine qua non à sa survie en tant qu'artiste, et donc à la naissance de nouvelles bombes à la mesure de ce single, je les accueillerai même avec le plus grand plaisir...

Illustrations © Sony Music Japan
Note : 10/10
single Yuna Ito - I'm Here
Yuna Ito - I'm Here : Cover
Sortie le 14-03-2007
Infos : [CD] SRCL-6504 - 1223 ¥
Tracklist : 01- I’m Here
02- Reason Why
03- Faith -Teardance Remix-
04- I’m Here (Instrumental)
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 44 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité