mikan music reviews
single EXILE - Summer Time Love
Par Ananda, le 20-05-2007 à 19:47:00
Difficile de faire confiance à EXILE quand on sait qu'à l'origine la formation portait le nom de j soul brothers. Du reste j'ai toujours trouvé ça étrange et révélateur du fait que le monde est décidément mal fait qu'alors que les chanteuses RnB américaines s'évertuent à paraître plus blanches qu'une blanche, les chanteurs de RnB japonais voudraient devenir noirs. Il est vrai que revendiquer une culture et un mode de vie bling-bling afro-américains est une tâche délicate quand on s'appelle Atsushi, Hiroyuki, ou encore Akira. Alors pour faire illusion, on change Yoshihiro Usami en USA et autres modifications d'ordre purement linguistiques, on se trempe dans une cuve de peinture orange, on fait semblant d'être un bad boy, et on devient Tragédie ... euh non EXILE !


Summer Time Love était le titre du single de m-flo sorti il y a un an, pour l'été, alors pour être sûrs de ne pas se tromper, les petits malins d'EXILE ont eu l'audacieuse idée d'utiliser les majuscules, et abracadabra, on se retrouve avec leur 24e single, SUMMER TIME LOVE, et ses covers plutôt amusantes où les guignols du groupe font montre d'une virilité brute plus calculée que les faux ongles des stars d'avex.

■  Non la carotte ne rend pas aimable, et elle donne le teint orange

Ouh la la qu'ils sont méchants les membres d'EXILE, entre les deux vocalistes (dont TAKAHIRO, le nouveau qui vient remplacer SHUN, la coqueluche de ces dames) et les quatre singes savants dont les gesticulations imposent des questions sur la nature de leurs démangeaisons. Si la Star Academy n'est qu'un programme de créations d'emballages jetables avec un contenant beaucoup plus star que le contenu, il y a fort à parier que les EXILE ont obtenu les notes les plus hautes à la Ghetto Academy : ils ont les attitudes, mais pas un gramme de crédibilité. Et musicalement, c'est un peu la même chose : l'enrobage évoque quelque chose mais le fond est ... insipide.

Le ton de SUMMER TIME LOVE est donné dès la première seconde avec ses amusants cuivres au funk digne de La croisière s'amuse, en relation directe avec quelques percussions typiquement estivales. J'avoue, le terme "funk" est un raccourci transgressif pour qualifier ce mélange vieillot entre pop et RnB, le tout toujours accompagné par les éternelles "trompettes" du groupe, qui sont bien sûr le genre de trompettes dont on joue en tapant énergiquement sur un clavier. Si ATSUSHI avance sa première partie du couplet de manière toujours aussi poussive, on est agréablement surpris par TAKAHIRO, qui se révèle meilleur que ce pauvre SHUN qui n'aurait jamais dû quitter le groupe pour son crash/sa carrière solo. Cependant, pas de quoi faire de miracles vocaux sur ce titre dans la plus pure tradition du groupe, puisqu'on retrouve même les choeurs effectués par les quatre inutiles de la formation, pudiquement appelés "performers" (ce qui est un des risques quand on ne sait ni chanter ni danser). L'émouvant pont, où on fait le bilan sur cet amour d'été et les désagréments parasitaires qu'il a apportés, est bien sûr présent, suivi par les reprises classiques du refrain avec chorus, le tout de manière très méchante, tous sourcils et biceps dehors, parce que les EXILE sont de vrais bad boys.

Ils ont cependant l'occasion de montrer que derrière cette carapace de muscles et de maquillage, un grand coeur bat, puisque la face B, Hibiki est une ballade RnB sur laquelle on a l'impression que tout a déjà été dit avant même qu'elle ne soit sortie, avant même qu'elle n'ait été écrite sans doute. L'overdose de dégoulinerie se diffuse tout au long du titre, avec une rythmique piquée à BoA et des violons légèrement coulants, ce qui ne serait bien sûr rien sans les claquements de doigts des choristes qu'on imagine se dodeliner en costume blanc à l'arrière plan.

Quel meilleur prétexte pour un groupe que l'arrivée d'un nouveau membre pour réenregistrer un de ses standards et s'assurer ainsi une valeur ajoutée nostalgique considérable ? Ainsi, le jeune TAKAHIRO est mis à profit pour cette ''nouvelle'' version du grand succès du groupe, Choo Choo TRAIN. ''Nouvelle'' puisque rien ne change que l'un des interprètes par rapport à la première version du titre, en 2003. Du reste, aucune chanson d'EXILE ne s'offre vraiment le luxe de différer des autres, à part par ses paroles (avec toutefois des poncifs dont on ne se lasse pas à la hauteur de "feel my love", "my souuul" et autres philosopheries). Cependant, en tant que reprise de ZOO, groupe auquel appartenait HIRO, le fondateur d'EXILE, Choo Choo TRAIN, dont la version originale date déjà de 1991, a l'avantage de posséder un certain charme fédérateur qui fait défaut aux autres titres du groupe. Pour le reste, c'est une question de concession : qui réussira à inhiber l'enrobage lié à EXILE pourra apprécier l'aspect entraînant du titre, tous les autres retourneront à leurs grimaces d'effroi.

Finalement, par tous les aspects, ce single d'EXILE peut être résumé à la traduction du titre de sa face B : écho. Au début des années 2000, les membres du groupe ont poussé un cri, et depuis, celui-ci ne cesse de se répercuter avec un succès non-négligeable, puisqu'EXILE est en quelque sorte la caution masculine d'avex. Evidemment, avec le temps et la distance, le son se déforme un petit peu, mais c'est bel et bien le même, un peu désespérant. Voire très.

Illustrations © rhythm zone / avex trax
Note : 3/10
single EXILE - Summer Time Love
EXILE - Summer Time Love : Cover
EXILE - Summer Time Love : Cover 
Sortie le 16-05-2007
Infos : [CD+DVD] RZCD-45590 - 1890 ¥
[CD] RZCD-45591 - 1050 ¥
Tracklist : CD :

01- SUMMER TIME LOVE
02- Hibiki
03- SUMMER TIME LOVE (Instrumental)
04- Hibiki
05- Choo Choo TRAIN (Limited Edition Special Bonus Track)

DVD :

01. SUMMER TIME LOVE (PV)
 

Avis des lecteurs


joss
  Je trouve ce single catastrophique avec deux chansons aussi immondes l'une que l'autres. Autant le dire il s'agit la d'un desastre auditif, Rien ne va : l'instru, le rythme, le clip enfin voila c'est nul a souhait... 1.5/20

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 63 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité