mikan music reviews
album Tommy heavenly6 - Heavy Starry Heavenly
Par T'CharleS, le 28-05-2007 à 11:00:00
Le premier opus, incertain jusqu'au dernier moment, de Tommy heavenly6 avait Ă©tĂ© tout à la fois une rĂ©ussite technique certaine et un de mes coups de coeurs personnels. Comment ne pas se rĂ©jouir de la sortie d'un album dont les inĂ©dits sont au moins au niveau, sinon meilleurs, que les chansons des singles qu'il inclut ? Qui plus est, la qualitĂ© des production du deuxième projet solo de Tomoko allait croissante sans donner signe de ralentissement. Aussi quelle ne fĂ»t pas ma joie de voir que les deux premiers singles post-Tommy heavenly6 Ă©taient les meilleurs jamais sortis par l'artiste : voilà qui laissait prĂ©sager un second album en or massif avec un digipack double hauteur couvert de fourrure rose et noire...


■  Un album c'est simple comme un collage de singles... à moins que ?

Enfin presque. Parce qu'entre deux il y a eu Lollipop Candy BAD Girl, plutôt réussi mais dont le concept a divisé les fans, I LOVE XMAS attendu comme très moyen... et qui s'est effectivement révélé très moyen, et enfin le très furtif Heavy Starry Chain qui est passé totalement inaperçu puisque l'album sortait un mois après. Mais au final, la grande inconnue restait la composition du second opus. Et c'est le premier hic, car Heavy Starry Heavenly ne compte qu'un tiers d'inédits sur 12 pistes, ce qui veut dire que non seulement les faces A des singles sont présentes, mais aussi la totalité des faces B. Seules les faces C ont été laissées de côté... ce qui est paradoxalement assez dommage puisqu'il s'agissait des reprises down-tempo des inédits du premier album. Or ces versions, griffées "Melancholic guitar version", avaient été très appréciées des fans lors de la sortie de I'M GONNA SCREAM+ et Pray.

Ces deux singles sont nĂ©anmoins bien reprĂ©sentĂ©s puisqu'on retrouve avec bonheur leurs chansons-titre qui sont deux bombes, l'une donnant dans le punk-rock et l'autre dans une pop surexcitĂ©e et enrichie en guitares Ă©lectriques. Dans le mĂŞme registre que I'M GONNA SCREAM+ on redĂ©couvre Heavy Starry Chain qui s'avère assez efficace mais malheureusement trop rĂ©pĂ©titive et trop systĂ©matiquement surchargĂ©e en chorus. Le mĂŞme constat s'impose pour THE CASE, face B de I LOVE XMAS et qui ressemble dĂ©finitvement trop à une mĂ©diocre resucĂ©e de l'historique Swear, la nouveautĂ© en moins. La chanson fait nĂ©anmoins un faire-valoir dĂ©cent à sa face A ainsi qu'à ABOUT U. Du coup I LOVE XMAS en sort grandie, passant de "sans intĂ©rĂŞt" à "passable mais effort mĂ©ritoire". Quant à ABOUT U, elle semble plus que jamais ĂŞtre une adaptation heavenliesque d'une ballade de the brilliant green ce qui, faute d'imagination, lui donne une classe à laquelle ne peut malheureusement prĂ©tendre sa consoeur GOING 2 MY WAY!, dont on apprĂ©ciera nĂ©anmoins l'improbable mĂ©lange de valse et de ballade punk. Attention toutefois à ne pas dĂ©passer la dose prescrite tant l'ensemble chorus+guitare sur rythme ternaire a tendance à dĂ©connecter les neurones. Enfin pour conclure ce tour d'ensemble des chansons connues il reste à Ă©voquer Lollipop Candy BAD Girl qui est une très bonne surprise puisqu'elle revient dans une version album encore plus dense que le mixage court du single, ce qui devrait achever de convaincre les derniers sceptiques de l'expĂ©rience halloweenienne de Tommy.

■  Le problème des miracles, c'est que ça n'arrive pas à chaque fois

Et les inĂ©dits dans tout ça ? Et bien c'est le second hic de cet album : là oĂą ceux de Tommy heavenly6 Ă©taient brillants, ici ils sont tristements relĂ©guĂ©s au classique rĂ´le de remplissage. Oh, ils ne sont certes pas ratĂ©s au sens strict du terme, mais ils sont dĂ©sespĂ©rĂ©ments ternes. Une preuve ? Je mets au dĂ©fi quiconque n'a pas entendu l'album au moins 50 fois de retenir leurs noms et de savoir les reconnaĂ®tre. En pratique on obtient 3 morceaux qui entre les effets sur la voix de Tomoko, les guitares et les cymbales font pas mal de bruit dans l'aigu, le tout agrĂ©mentĂ© de quelques fioritures -lĂ©gers breaks, choeurs, etc.- et dĂ©clinĂ© en trois vitesses : rapide pour Lucky me, moyen pour DOOR MAT et lent pour my bloody knee-high socks. Seule stay away from me sort du lot en reprenant avec succès les recettes de Pray mais avec une tonalitĂ© beaucoup joyeuse et lĂ©gère que sa grande soeur.

■  Et mon coussin en satin rose ?

Restent la fourrure noire et rose, le digipack double hauteur impossible à ranger et tout le packaging en gĂ©nĂ©ral, arme ultime de Tommy ? En fait mĂŞme pas, car incroyable mais hĂ©làs vrai le disque est Ă©ditĂ© en digipack standard simple hauteur, sans mĂŞme un pliage bizarre, un ruban ridicule, des paillettes kitsch ou n'importe quel autre accessoire totalement inutile et donc totalement indispensable, et comble du malheur sans fourrure noire et rose. Adieu Ă©galement les livrets grand format, il faudra ici se contenter du minimum syndical, illustrĂ© par un photoshoot datant de la promotion de Heavy Starry Chain. Alors bien sĂ»r, ça n'est pas vilain, bien sĂ»r les illustrations sont de meilleure qualitĂ© que prĂ©cĂ©demment, bien sĂ»r certaines photos incluent une dĂ©dicace (imprimĂ©e, DefSTAR n'est pas sponsor du père NoĂ«l et Tommy n'a pas de barbe) mais tout cela fait bien maigre. DĂ©jà qu'on n'avait pas eu de tigre en peluche avec l'album prĂ©cĂ©dent...

Un dĂ©tail toutefois mĂ©rite les encouragements du jury : le DVD de l'Ă©dition limitĂ©e. En effet, celui-ci corrige tous les dĂ©fauts que l'on pouvait trouver à celui de Tommy heavenly6 puisqu'il inclut les karaoke, le clip en version longue de Lollipop Candy BAD Girl et surtout le clip de +Gothic Pink+ qui manquait à son prĂ©dĂ©cesseur.

Que dire de cet album sinon que le tout est au plus Ă©gal à la somme des parties, et que celles-ci sont bien inĂ©gales. Certes, tout n'est pas noir dans cet album (il y a beaucoup de rose aussi !) et Heavy Starry Heavenly peut ĂŞtre considĂ©rĂ© comme un moyen d'obtenir à moindre frais l'essentiel des derniers singles de Th6. Mais le fait est que cette sortie n'a que très peu de valeur ajoutĂ©e pour qui possède dĂ©jà les singles en question. De plus les inĂ©dits font suffisamment pistes de remplissage Ă©crites à la chaĂ®ne pour qu'on commence à se poser la question du futur de Tommy heavenly6, tout au moins sans une petite pause le temps de rĂ©oxygĂ©ner le projet de peur qu'il ne se sclĂ©rose à court terme.

Illustrations © DefSTAR RECORDS / Sony Music Japan
Note : 6.5/10
album Tommy heavenly6 - Heavy Starry Heavenly
Tommy heavenly6 - Heavy Starry Heavenly : Cover
Tommy heavenly6 - Heavy Starry Heavenly : Cover 
Sortie le 07-03-2007
Infos : [CD+DVD] DFCL-1348 - 3990 ¥
[CD] DFCL-1350 - 3059 ¥
Tracklist : 01- Heavy Starry Chain
02- stay away from me
03- I'm Gonna SCREAM+
04- my bloody knee-high-socks
05- DOOR MAT
06- Lollipop Candy♥BAD♥girl [Album Version]
07- THE CASE
08- ABOUT U
09- I LOVE XMAS
10- pray
11- GOING 2 MY WAY!
12- Lucky me
Crédits : (M-01, 02, 04, 12) Paroles : Tommy Heavenly6 ; Musique : John White
(M-03, 11) Paroles : Tommy Heavenly6 ; Musique : Jeffrey Stevens
(M-06) Paroles : Tommy Heavenly6 ; Musique : Lucy Henson, Brian Valentine
(M-07, 09) Paroles et Musique : Tommy Heavenly6
(M-08, 10) Paroles : Tommy Heavenly ; Musique : Chris Walker
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 101 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité