mikan music reviews
single aiko - Shiawase
Par Van, le 04-06-2007 à 23:00:00
aiko est toujours là : après bientĂ´t 10 ans de carrière et pas moins de 7 albums, la jeune chanteuse continue de nous abreuver de ses compositions pop et de sa voix grinçante qui irrĂ©mĂ©diablement dĂ©coupe l’annĂ©e à un rythme rĂ©gulier, comme un calendrier. L’étĂ© approchant, on attendait un nouveau single, et bien c’est fait avec Shiawase. Comme toujours, les paroles et la musique sont signĂ©es aiko et les arrangements Masanori Shimada… Le mĂŞme staff depuis 10 ans. Il est fort possible qu'avec le temps nos deux amis soient moins inspirĂ©s.

Chez aiko, on trouve deux types de chanson : les titres pop-rock et les ballades, et c’est tout. Depuis 10 ans, elle nous ressort sa soupe avec une routine hallucinante: 3 singles, puis l’album, chaque single contient 3 chansons et la version instrumentales du premier titre, les deux faces B ne seront jamais reprises dans les albums et comme d’habitude une cover alternative en first press.

■  Un nouveau single ? Vraiment ?

Ce nouveau single ne dĂ©roge pas à la règle et aiko a mis le mode « Chanson pop-rock ». Que dire ? On prend les mĂŞmes et on recommence… Un vieux synthĂ©, des guitares, une batterie, une basse, c’est moche et ringard avec des effets à la guitare annĂ©es 90, prĂ©visibles et dĂ©sagrĂ©ables. Puis une composition bien formatĂ©e aiko, peu inspirĂ©e qui ressemble note pour note à ses 5 derniers singles, c'est-à-dire, plus de 5 minutes et le schĂ©ma classique : couplet, refrain, couplet, refrain, instrumentale, refrain avec moins d’arrangements, reprise du refrain avec un très long et stressant vibrato dont seule aiko a le secret (qu'elle le garde !). Vous l’aurez compris, une chanson sans saveur comme la margarine allĂ©gĂ©e ou les yaourts au bifidus qui sont censĂ©s aider à la digestion. Un mot sur le clip qui ose l’originalitĂ© au dĂ©triment de l’aspect commercial, puisque on peut admirer aiko sur la plage dansant et chantant entourĂ©e de ses musiciens au play-back digne des Ă©missions TV des annĂ©es 80. aiko a dĂ©finitivement abandonnĂ© son look garçon manquĂ© et Ă©nergique de ses dĂ©but pour devenir plus fĂ©minine et lisse, un concept probablement plus vendeur… Voilà tout est dit, que du vieux, du archi-rĂ©chauffĂ©, ça en devient presque Ă©cĹ“urant.

■  La torture auditive

On comprend pourquoi aiko ne nous refourgue pas les faces B dans les albums : en fait, tout ce qui n'est pas assez bon pour ses opus Ă©choue en fond de single. La piste 2 est une autre chanson pop, ostensiblement identique à la prĂ©cĂ©dente, les arrangements sont encore plus sommaires : le synthĂ©tiseur s’empare du trĂ´ne, relayant les guitares et la batterie aux oubliettes ; la composition suit l’ensemble : plat, fade et dĂ©suet. Vocalement c’est, comme toujours chez aiko, criard et strident, encore plus sur les faces B, allez savoir pourquoi… A croire qu'elle les enregistre dans le salon de sa mère avec le micro de sa webcam et un mixage rĂ©alisĂ© sous Media Player… On ne saura pas mais ce que l’on sait c’est que cette Ă©nième piste pop ne laissera pas une emprunte indĂ©lĂ©bile dans les mĂ©moires.

On termine la torture par la ballade, un genre oĂą, parfois, aiko nous montre un certain talent par des compositions efficaces et un je-ne-sais-quoi d’émouvant dans sa voix. Et bien non, rien de bien passionnant dans celle-ci qui reste conformiste, piano, percussions et trompette (une vraie, si si…) avec en plus, la qualitĂ© d’enregistrement de sa Logitech MSN qui ne rend pas service à sa voix, ressemblant vaguement à des crissements de pneu.

aiko nous refile encore une fois le mĂŞme single et n’évolue pas d’une note, pourtant ça marche toujours ! Les ventes sont toujours les mĂŞmes malgrĂ© l’implacable monotonie de ses compositions. aiko fait toujours partie des personnalitĂ©s les plus apprĂ©ciĂ©es des Japonais, il faut dire qu’elle a toujours l’air heureuse et sympathique, elle est proche de ses fans à l’image des concerts oĂą elle paraĂ®t toujours dĂ©vouĂ©e et agrĂ©able à son public. Cela dit, musicalement, elle reste empĂŞtrĂ©e dans un style unique qui, s'il Ă©tait frais et efficace comme à ses dĂ©buts, devient aujourd’hui redondant et peu inspirĂ©. Ce single est, comme le prĂ©cĂ©dent, totalement ratĂ©, rien ne vient sauver les compositions bâclĂ©es, les arrangements dĂ©passĂ©s et la voix perçante d’aiko. Il ne faut pas ĂŞtre mĂ©dium pour dĂ©terminer les dates des 2 prochains singles et de l’album, bien qu’il y ait de forte chance pour que ce nouvel album soit un best-of (aiko n’a jamais sorti de Best of) pour fĂŞter ses 10 ans de carrière.

Illustrations © Pony Canyon
Note : 2.5/10
single aiko - Shiawase
aiko - Shiawase : Cover
aiko - Shiawase : Cover 
Sortie le 30-05-2007
Infos : PCCA-2468 - 1.200 ¥
Tracklist : 01- Shiawase
02- Lip
03- Asa no Tori
04- Shiawase (intrumental)
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 49 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité