mikan music reviews
DVD live KOKIA - Live in Paris 2007 "Les couleurs de Paris"
Par Shito, le 13-06-2007 à 00:32:00
PlongĂ©s dans le noir, le pianiste Taisuke Sawachika et le guitariste Kazuhiro Matsuo sont dĂ©jà en place, et tandis que les quelques 1100 personnes prĂ©sentes l'ovationnent KOKIA apparaĂ®t à son tour sur la scène du Bataclan, un an tout juste après le succès mĂ©ritĂ© de son concert à l'Espace Saint Martin. Les clameurs de la foule redoublent d'intensitĂ© tandis que l'on perçoit rapidement la frustration de l'artiste qui avait manifestement prĂ©vu un lancement du show plus spectaculaire, directement par une chanson. KOKIA finit toutefois par obtenir le silence, et peut ainsi faire entendre à nouveau sa voix dans une enceinte de l'Hexagone. Une voix puissante et maĂ®trisĂ©e devenue familière, que l'on est pour le moins heureux de retrouver, avec dĂ©sormais le loisir de se repasser le son et l'image de l'Ă©vènement en boucle grâce à ce double DVD attendu comme le messie !


Dans une interview publiĂ©e l'an dernier dans feu le magazine Kogaru, juste avant son premier concert en France, KOKIA m'expliquait que malgrĂ© les demandes pressantes de ses fans, jamais l'occasion ne s'Ă©tait produite de rĂ©aliser un DVD live, sa maison de disques n'ayant pas suffisamment de certitudes quant au succès commercial potentiel d'une telle dĂ©marche. Depuis les choses ont bien changĂ© : KOKIA a quittĂ© Victor Entertainment pour fonder anco, son nouveau label. Pour surfer sur le succès de son concert parisien, l'album aigakikoeru de l'artiste est sorti en exclusivitĂ© française chez Wasabi Records, avant qu'elle ne vienne en faire la promotion dans ce fameux concert au Bataclan du 20 Janvier 2007. On apprenait alors que le show serait filmĂ© pour donner lieu à une sortie DVD. Quelques mois après son retour dans l'archipel, KOKIA finit par redonner le sourire à ses fans nippons, quelque peu frustrĂ©s, avec la version japonaise de aigakikoeru (à nouveau chez Victor, allez comprendre). Les fans en question jubilèrent mais commercialement le disque est un Ă©chec : seulement 2.878 copies Ă©coulĂ©es en première semaine au Japon et une 67ème place à l'Oricon. Mais qu'importe : à maintenant 30 ans, KOKIA s'affirme, estimant ĂŞtre en droit de se faire Ă©goĂŻstement plaisir, et s'est offert le luxe d'autoproduire le DVD de son second concert parisien. Le disque n'est actuellement disponible à la vente que sur le site officiel japonais de KOKIA, une sortie française Ă©tant envisagĂ©e mais sans doute pas avant de nombreux mois : il y a fort à parier en effet que ce bien prĂ©cieux, très attendu du public français, servira de prĂ©ambule afin de recrĂ©er l'Ă©vènement autour de son -dĂ©sormais traditionnel- passage en France en dĂ©but d'annĂ©e prochaine (EDIT au 5 Septembre : finalement pas de version française, le DVD est disponible en version import à ce jour auprès de PVP).

KOKIA Live in Paris
KOKIA Live in Paris


■  Des avantages et inconvĂ©nients d'une rĂ©alisation en indĂ©pendant

Une chose est sĂ»re : ce double DVD a tout du bĂ©bĂ© conçu avec soin et amour, tout en possĂ©dant les dĂ©fauts inhĂ©rents à nombre de petites autoproductions. Les premiers Ă©lĂ©ments à sauter aux yeux sont d'ailleurs les dĂ©fauts, suffisamment outranciers pour que l'on ne puisse pas ne pas les remarquer. La jaquette est, soyons francs, tout simplement hideuse, avec une photo mal choisie, des couleurs passĂ©es totalement ratĂ©es dans un genre revendiquĂ© vieille France, et du texte qu'on dirait plaquĂ© sur le tout par un Ă©lève de CE1 sous Paint. Les premières minutes du concert font quant à elles apparaĂ®tre les limites de la rĂ©alisation en indĂ©pendant. Nul besoin d'ĂŞtre un oeil avisĂ© pour remarquer que les -nombreuses- camĂ©ras installĂ©es pour filmer la scène sont de qualitĂ©s très inĂ©gales, et le lĂ©ger effet de lumière diffuse appliquĂ© sur l'image en guise d'harmonisation des Ă©clairages ne parvient pas à masquer ce dĂ©faut, bien que le rĂ©sultat reste honnĂŞte. Par ailleurs du cĂ´tĂ© du montage du concert Ă©galement le travail est sommaire : les plans se contentent de se succĂ©der de changement d'angle en changement d'angle et souffrent parfois d'un sĂ©rieux manque de pertinence, avec notamment bon nombre de passages oĂą KOKIA apparaĂ®t de dos dans un espèce de flou pas très artistique, liĂ© aux reflets des projecteurs, qui semble particulièrement mal à propos.

KOKIA Live in Paris
KOKIA Live in Paris


Il n'empĂŞche qu'il y a de très bonnes idĂ©es dans cette version DVD, à commencer par le montage global. Construit comme un long reportage, le concert tient sur deux DVD et est entrecoupĂ© de nombreuses sĂ©quences variĂ©es : les inĂ©vitables plans sur la file d'attente (spĂ©ciale dĂ©dicace à notre ami Cliff qui comme prĂ©vu est passĂ© pour un clown avec son Ă©lĂ©phant en peluche !), les coulisses des rĂ©pĂ©titions, des mini-reportages video et slideshows de polaroĂŻds sur les pĂ©ripĂ©ties de KOKIA en visite touristique dans Paris, de petites interviews relativement instructives et les remerciements finaux (oĂą l'on dĂ©couvre notamment que le japonais de notre compère T'CharleS n'est pas aussi rouillĂ© qu'il ne nous le fait croire !). Ce choix Ă©ditorial ne plaira pas à tout le monde : les spectateurs dĂ©sireux de se passer le concert en entier seront bons pour un zapping sur les plages de reportages et un changement de DVD en plein milieu du show; mais tous ces petits bonus sont suffisamment bien rĂ©alisĂ©s et intĂ©grĂ©s pour ĂŞtre tout à fait apprĂ©ciables en l'Ă©tat.

KOKIA Live in Paris
KOKIA Live in Paris


■  KOKIA en live dans son salon, c'est quand mĂŞme classieux

Reste le concert en lui-mĂŞme. La grande majoritĂ© des acquĂ©reurs potentiels de cette version DVD Ă©taient dans la salle et savent donc parfaitement à quoi s'attendre. Excellente surprise du cĂ´tĂ© du son, superbe, qui permet de profiter au mieux des performances vocales Ă©videmment exceptionnelles de KOKIA. Uchuu ga et so sad so bad en ouverture paraissent un peu plus convaincantes sur video qu'elles ne l'Ă©taient dans la salle, oĂą j'avoue avoir eu du mal à rentrer dans le show, lĂ©gèrement déçu par les arrangements trop à mi-chemin entre l'Ă©motion intimiste du premier concert et ce qu'aurait pu ĂŞtre un vrai spectacle acoustique avec plus de deux musiciens et une bande d'accompagnement. Bizarrement, Hope of an ugly ducklin' est rĂ©sumĂ© à ses simples coin-coin d'introduction, tandis que le premier vĂ©ritable moment d'Ă©motion arrive avec cocoro, chanson douce aux accents enka uniquement accompagnĂ©e par la guitare lĂ©gère de Matsuo. On profitera encore tranquillement de cette douceur avec A flower blooming under tenderness et Futari no Musume, et l'on oubliera le grandiloquent Why do I sing pour terminer le premier DVD sur le sublimissime I believe, chargĂ© d'une Ă©motion diffĂ©rente de celle du concert de Janvier 2006 mais sans nul doute tout aussi puissante. Voilà 3 ans et demi que je rĂŞvais d'une video live de cette chanson, ce rĂŞve est enfin exaucĂ© !

KOKIA Live in Paris
KOKIA Live in Paris


Parmi les satisfactions de cette sortie DVD, notons que la quasi-intĂ©gralitĂ© des nombreux speech de KOKIA, dans un mĂ©lange de français, d'anglais (impeccable) et de japonais, ont Ă©tĂ© conservĂ©s de mĂŞme que les sĂ©quences d'applaudissements du public dont la ferveur est fortement mise en valeur. L'occasion de sourire à nouveau aux nombreux traits d'humour d'une KOKIA très naturelle, lumineuse, parfois presque cynique, mais qui sait aussi habilement faire basculer l'ambiance dans l'Ă©motion avec par exemple le prĂ©ambule à Warmth oĂą elle Ă©voque le dĂ©cès rĂ©cent de son grand père. On retrouvera Ă©galement avec plaisir l'exercice de style fort mignon sur les Couleurs de Paris, la fameuse chanson en français Ă©crite par l'artiste spĂ©cialement pour l'occasion, malheureusement amputĂ©e du petit moment de complicitĂ© avec son guitariste qui l'avait prĂ©cĂ©dĂ©e. Bien sĂ»r impossible de faire l'impasse sur le dĂ©sormais mythique Pinku no Zou et ses Paon Paon emblĂ©matiques, dont l'introduction pesante est toujours aussi impressionnante de maĂ®trise dans les graves; une maĂ®trise Ă©galement bluffante sur Chouwa oto, peut-ĂŞtre l'autre très grand moment de ce concert après I believe. Et puis restent encore nombre de pistes tirĂ©es de aigakikoeru à redĂ©couvrir avec bien plus d'intĂ©rĂŞt que sur l'album, avant de conclure par un Encore beaucoup trop court composĂ© du seul Arigatou, toujours aussi Ă©mouvant.

On serait tentĂ© de faire la fine bouche, et dire que le premier concert Ă©tait, de l'avis gĂ©nĂ©ral, plus marquant et plus dense en chansons emblĂ©matiques que celui du Bataclan, donc peut-ĂŞtre plus porteur pour un public de fans dans le cadre d'une sortie DVD. Il ne faut toutefois pas oublier que ce live constitue avant tout un argument promotionnel fort pour KOKIA au Japon et dans le reste du monde, oĂą cette video va à la fois permettre de jouer la carte de la popularitĂ© en France et de dĂ©montrer un certain savoir-faire sur le plan de l'autoproduction. Et dans ce contexte, le Bataclan et ses 1100 spectateurs sont effectivement un bien meilleur choix. Quoi qu'il en soit je ne vais pas bouder mon plaisir : un DVD live de KOKIA voilà un bon nombre d'annĂ©es que l'on attendait cela; et bien que trop focalisĂ© sur le dernier album celui-ci est bon et propose un assortiment plaisant de beaux moments d'Ă©motion, de rire et de prouesses vocales. De quoi patienter bien sagement, pour les privilĂ©giĂ©s qui pourront l'acquĂ©rir depuis le Japon, avant les prochains concerts de l'artiste en France et en Belgique prĂ©vus pour Mars 2008 prochain !

Visuels © anco&co
Note : 8/10
DVD live KOKIA - Live in Paris 2007 "Les couleurs de Paris"
KOKIA - Live in Paris 2007
Sortie le 05-05-2007
Infos : ANCO-DVD001 - 5080 ¥
Tracklist : DVD1
01- A universe is
02- So sad so bad
03- Hope of an ugly ducklin'
04- Cocoro
05- A flower blooming under tenderness
06- The story of two daughters
07- Why do I sing?
08- I believe ~umi no soko kara~

DVD2
09- Warmth ~listen for the love~
10- Les couleurs de Paris
11- Pink no zou
12- Chouwa oto ~with reflection~
13- Awakening open your eyes
14- Cosy place
15- Remember the kiss - world edition
16- Someday when you love someone
17- Music,like a prayer
Encore : Arigatou

+ reportages et bonus en séquences réparties sur les DVD
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 119 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité