mikan music reviews
album Namie Amuro - PLAY
Par Shito, le 04-07-2007 à 19:40:06
Enfin ! Enfin l'occasion m'est donnĂ©e de pouvoir rĂ©parer ce qui fut sans doute l'erreur la plus monumentale de ma "carrière" de chroniqueur : celle d'avoir osĂ© jouer les fanboys et mettre un "10/10, Ă©videmment" à Queen of Hip-Pop, le prĂ©cĂ©dent album de Namie Amuro. Deux ans après, on m'en parle encore, et certains m'ont mĂŞme banni de leurs sources crĂ©dibles pour cette seule maladresse. Dieu que les fans sont cruels ! Plus sĂ©rieusement, je ne vais pas Ă©piloguer sur le fait que l'album Ă©tait très attendu tant par les fans que les dĂ©tracteurs en cette pĂ©riode de vache maigre : vous le savez dĂ©jà puisque vous vous ĂŞtes sans doute ruĂ©s, comme tout le monde, sur votre (tracker ?) boutique en ligne prĂ©fĂ©rĂ©e à sa sortie... Sans plus attendre donc, appuyons sur la touche... PLAY


Je parlais d'une pĂ©riode de vache maigre; si quelqu'un a bien senti le coup c'est le staff de Namie. Du cĂ´tĂ© d'avex et Vision Factory on a donc mis les bouchĂ©es doubles pour assurer à PLAY une promotion massive et transformer en carton ce qui Ă©tait dĂ©jà un succès assurĂ©. Namie Amuro se trouve dans une situation sans doute unique sur le marchĂ© japonais : ex-Jpop Queen remontĂ©e à la surface après une pĂ©riode d'inactivitĂ© difficile, elle fait aujourd'hui quasiment l'unanimitĂ© pour elle. ConsidĂ©rĂ©e dans l'archipel comme la meilleure ambassadrice de la qualitĂ© technique et de la culture du travail qui paye, elle est louĂ©e pour ses performances live (bien qu'artistiquement ses prestations restent contestables). PrivilĂ©giant la scène à l'omniprĂ©sence dans les bacs, elle est Ă©pargnĂ©e par les mauvaises langues qui s'en prennent à tous les artistes commerciaux au planning de sorties surchargĂ©. Etablie en icĂ´ne de la "cool-attitude" et plĂ©biscitĂ©e par les magazines de tous horizons, elle passe du statut de fashion leader à incarnation de l'idĂ©al de la femme japonaise moderne, à la fois kawaii et sexy sans tomber dans les extrĂŞmes qui dĂ©chaĂ®nent tant les passions autour de Kumi Koda. Le rĂ©sultat c'est qu'au fil que l'Ă©tiquette d'ex-idol se dĂ©colle de ses mini-jupes Namie voit ses ventes progresser et surtout ses concerts, toujours plus nombreux, font salle pleine. Que demande le peuple ?

Hide&Seek
Hide&Seek
Hide&Seek


■  A 30 ans, rien n'est impossiiiibleeeeuh...

Et bien le peuple il n'est pas complètement idiot non plus, et mĂŞme s'il a bien compris que Namie Amuro sort des CDs pour avoir des chansons à interprĂ©ter sur scène, il serait bien content que les versions studio des chansons en question restent suffisamment au point pour lui faire de bonnes choses à Ă©couter dans les transports le matin. Et de ce cĂ´tĂ© par contre, l'unanimitĂ© n'a pas Ă©tĂ© de mise sur les dernières sorties de l'artiste. D'un cĂ´tĂ© Nao'ymt a fini par lasser : son White Light n'a pas convaincu, son Violet Sauce fut sous-exploitĂ© et son Baby Don't Cry a beau avoir bien marchĂ©, il a donnĂ© des envies de meurtres à pas mal de fans tous justes contenus dans leurs pulsions par les mimiques trognonnes de Namie dans le clip du morceau. De l'autre cĂ´tĂ© CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK et FUNKY TOWN, dans des registres plus fun(ky)s et moins bĂ©tonnĂ©s qu'à l'accoutumĂ©e, ont un peu frustrĂ© ceux pour qui Namie est l'une des rares japonaises charismatiques et crĂ©dibles sur des morceaux à basses appuyĂ©es et chorĂ©graphies complexes. PLAY Ă©tait donc attendu au tournant sur deux terrains : celui de l'efficacitĂ© et celui de la qualitĂ© technique.

CAN\
CAN\
CAN\


Hide & Seek, en tant que morceau d'ouverture, se veut reprĂ©sentative du concept global de l'album : après la quĂŞte de crĂ©dibilitĂ© sur STYLE et l'affirmation de sa supĂ©rioritĂ© dans les combinaisons chant/danse et sexy/kawaii avec Queen of Hip-Pop, Namie bientĂ´t trentenaire revendique son statut d'adulte qui a encore l'envie et les moyens de jouer. Nao'ymt retrouve ici l'inspiration avec une piste pop/RnB catchy originale qui exploite à fond le cĂ´tĂ© marche militaire entrevu sur le pont de WoWa et des arrangements riches en sonoritĂ©s diverses qui fusent dans tous les sens. Tout ceci permet à Hide&Seek d'accrocher plutĂ´t bien l'attention de l'auditeur, mais l'instrumentation un peu caricaturale (pitiĂ©, qu'il change son synthĂ© pouet pouet...), les basses plates et les chorus un peu criards risquent d'en lasser certains assez rapidement. Toujours parmi les travaux de Nao'ymt et bien que clairement positionnĂ©e comme piste de "remplissage", Full Moon se distingue d'emblĂ©e par une construction assez audacieuse, en morceau RnB low tempo lascif, sensuel et Ă©purĂ©, dont le refrain superbement slalomĂ© sur des percussions Ă©voque coups de reins et gĂ©missements par une nuit de pleine lune (je sens qu'on va m'Ă©pingler sur celle-là !).

Hello
Hello
Hello


On change de patte ensuite avec un tir groupĂ© de compositions signĂ©es T.kura/michico, lesquels ont jouĂ© la carte de la variĂ©tĂ©. CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK reste Ă©gale à elle-mĂŞme, particulièrement rĂ©ussie dans un registre funky made in Brooklyn du genre à s'incruster doucement (trop sans doute pour certains) mais sĂ»rement dans le crâne au fil des Ă©coutes. Dubitatif à l'annonce d'une piste "rock", j'ai dĂ©couvert avec plaisir l'excellent travail technique rĂ©alisĂ© sur It's all about you : son ouverture aux riffs lorgnant du cĂ´tĂ© des Rolling Stones (toutes proportions gardĂ©es !), ses couplets sur lesquels Namie retrouve cette façon de scander propre à ses premiers albums avec Komuro, et ses refrains oĂą les chorus posĂ©s sur une instrumentation très riche permettraient presque à l'artiste de rivaliser avec les spĂ©cialistes noires amĂ©ricaines, des divas de la soul des 60's aux Destiny's Child. Funky Town fut quant à elle le dĂ©clic qui a permis à Namie de dĂ©terminer la couleur qu'elle souhaitait donner à son album : funky comme son nom l'indique, la piste est Ă©galement tirĂ©e vers le haut par ses arrangements inventifs, sur lesquels tout a dĂ©jà Ă©tĂ© dit dans la critique qui lui Ă©tait consacrĂ©e. La session T.kura/michico s'achève en demi-teinte avec tout d'abord un morceau soul/RnB intitulĂ© Step With It, dont les percussions dĂ©cidĂ©ment très en vogue sur l'album et le chorus masculin rare chez Namie ne suffisent pas à transformer cette mouture toujours très bien produit en autre chose qu'une piste de remplissage un poil trop chargĂ©e sinon mĂŞme bruyante. Et puis Should I love him ?, qui ne s'illustre guère que par son absence totale d'originalitĂ©, à coups de synthĂ©s assez pauvres au son vieillot et de choeurs artificiels.

Namie Amuro - FUNKY TOWN
Namie Amuro - FUNKY TOWN
Namie Amuro - FUNKY TOWN


■  Nao'ymt par contre, on s'en passera la prochaine fois...

Fait Ă©tonnant, la piste peut-ĂŞtre la moins originale de tout l'album est aussi celle qui m'aura le plus sĂ©duit. Dans son style soft RnB ultra-classique, lĂ©ger, girly, Hello ne paie a priori pas de mine. Et pourtant, la mayonnaise prend et elle prend mĂŞme très bien : sur un accompagnement parfaitement bien dosĂ©, un beat appuyĂ© juste ce qu'il faut et une mĂ©lodie catchy ponctuĂ©e de sonneries de tĂ©lĂ©phone jubilatoires bien que complètement... tĂ©lĂ©phonĂ©es, Namie est plus à son aise que jamais et ses chorus d'habitude assez envahissants sont ici utilisĂ©s à très bon escient : un modèle d'efficacitĂ© ! Les choses sont par contre un peu plus mitigĂ©es avec le retour de Nao'ymt pour la dernière partie du disque. Top Secret s'avère de prime abord convaincante grâce à une composition inventive et un refrain marquant. La satisfaction première cohabite toutefois avec une certaine frustration, en cela qu'il manque à ce morceau une bonne dose de basses et ce petit je ne sais quoi de fĂ©dĂ©rateur sur le refrain qui aurait exploitĂ© à son plein potentiel cette bombe en puissance. Heureuse surprise du cĂ´tĂ© de Violet Sauce, qui dans sa version single m'avait justement déçu pour les mĂŞmes raisons d'orchestration fadasse et trouve ici un traitement plus à sa mesure dans une nouvelle version baptisĂ©e Spicy. Forte de basses plus insistantes, d'une guitare funky bien trouvĂ©e, de cordes tranchantes et d'une spatialisation jouissive, Violet Sauce se refait une jeunesse et devient du coup l'un des gros points forts du CD. Reste le dĂ©criĂ© Baby Don't Cry au sujet duquel je mettrai tout de mĂŞme de l'eau dans mon venin : car certes les samples synthĂ©tiques de Nao'ymt sont toujours aussi pathĂ©tiques, mais noyĂ©e dans l'album cette incursion lĂ©gère d'un refrain pop mid-tempo finalement efficace est plutĂ´t bienvenue. Et puis on terminera sur Pink Key, probable nouvelle piste de fin de concert dont l'esprit Ă©voque un peu I Love You sur l'album prĂ©cĂ©dent, et qui officie dans un registre soft RnB lĂ©ger, sympathique bien qu'assez anecdotique.

Baby Don\
Baby Don\
Baby Don\


Un mot pour finir sur les vidĂ©os de la version CD+DVD, qui permettent de constater avec plaisir que Namie a enfin renouvelĂ© son stock de chorĂ©graphes. En apprenant que Namie Ă©tait fan de Janet Jackson, Shawnette Heard a sans doute dĂ» se dire : OK, donc chorĂ© jolie mais surtout pas trop compliquĂ©e. Le rĂ©sultat c'est un CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK dĂ©cevant, avec une bonne gestion du groupe mais une exigence technique à peine digne d'un plateau de la Star Academy... FUNKY TOWN fait mieux en dĂ©pit d'un cĂ´tĂ© un peu brouillon dĂ» à une rĂ©alisation pas toujours très pertinente. On revient toutefois à des choses plus conformes au statut de Namie Amuro avec Hide&Seek d'une part, et son PV au rendu visuel superbe, tant du cĂ´tĂ© des dĂ©cors que du costume de femme flic à cravache et de la chorĂ©graphie qui innove enfin un peu en termes de mouvements de bras. Et preuve qu'avec moins de moyens la sauce prend aussi, Hello confirme l'excellente impression laissĂ©e en audio avec un PV simple mais efficace, dans des tons noirs et rouges très glamour, oĂą Namie dĂ©roule une performance fluide tout à fait appropriĂ©e au style musical du morceau. Point commun quoi qu'il en soit à toutes ces vidĂ©os : Namie est au summum du kawaii, et je m'Ă©tonnerai sans doute à tout jamais de la classe infinie avec laquelle elle peut porter sa mini-jupe et ses bottes en cuir jusqu'aux genoux alors mĂŞme que ce style vestimentaire est complètement dĂ©modĂ© depuis un bail... Quant à l'Ă©pisode spĂ©cial de l'anime The World of GOLDEN EGGS sur lequel les japonais ont fait tout un foin, on va oublier vite fait tant cet humour MTV à la japonaise a de quoi laisser pantois...

The World Of GOLDEN EGGS
The World Of GOLDEN EGGS
The World Of GOLDEN EGGS


Nombreux sont ceux qui, face au buzz Ă©norme qui est fait autour de l'album, seront déçus par l'absence de rĂ©elle bombe porteuse comme il y en avait sur les deux opus prĂ©cĂ©dents, et risquent donc de le remiser au placard. Ceux-ci auraient tort toutefois, car s'il est clair que l'efficacitĂ© n'est pas aussi marquante, ce PLAY rattrape le coup par une qualitĂ© technique assez bluffante. Namie l'a dit, elle a voulu Ă©viter tout compromis, et investie comme jamais dans la production du disque elle a imposĂ© ses choix et ses idĂ©es avec comme toujours en tĂŞte l'idĂ©e d'un aboutissement sur scène de ses chansons. Il en rĂ©sulte un album complètement "over-produced", fait de compositions à la crĂ©dibilitĂ© très nettement au dessus de la grande majoritĂ© des sorties japonaises du moment et d'arrangements riches et inventifs, le tout portĂ© par une Namie Amuro qui maĂ®trise parfaitement son affaire : son interprĂ©tation est à la fois juste et variĂ©e, et son image parfaitement rĂ´dĂ©e est un savant compromis de rĂ©serve et de dynamisme, de kawaii et de sexy. L'album de la matĂ»ritĂ© comme on dirait chez Ruquier, avec tout de mĂŞme un bĂ©mol qui pourrait prendre des proportions sĂ©rieuses en cas de rĂ©cidive : Nao'ymt à la composition c'est avec plaisir, mais Nao'ymt aux arrangements, si elle nous le ressort sur le prochain single on frisera l'indigestion... Encore qu'avec les 53 dates de tournĂ©e qui attendent maintenant Namie, on est probablement pas près de la revoir avant un bon moment...

Visuels et captures © Vision Factory / avex trax
Note : 8.5/10
album Namie Amuro - PLAY
Namie Amuro - PLAY : Cover
Namie Amuro - PLAY : Cover 
Sortie le 27-06-2007
Infos : [CD+DVD] AVCD-23342 - 3.990 ¥
[CD] AVCD-23343 - 3.059 ¥
Tracklist : CD
01- Hide & Seek
02- Full Moon
03- CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK
04- It's all about you
05- FUNKY TOWN
06- Step With It
07- Hello
08- Should I Love Him?
09- Top Secret
10- Violet Sauce (Spicy)
11- Baby Don't Cry
12- Pink Key

DVD
01- CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK (MUSIC VIDEO)
02- Baby Don't Cry (MUSIC VIDEO)
03- FUNKY TOWN (MUSIC VIDEO)
04- Hide & Seek (MUSIC VIDEO)
05- Hello (MUSIC VIDEO)
Crédits : (M-01,02,09,10,11,12) Paroles et Musique : Nao' ymt
(M-03,04,05,06,08) Paroles : michico - Musique : T.Kura&michico
(M-07) Paroles : ANGIE & T.kura - Musique : T.Kura & ANGIE
Utilisations : (M-02) mu-mo "IROMELOMIX DX" CM Song
(M-04) "Lipton Limone" CM Song
(M-04) mu-mo CM Song
(M-08) NTV "Prison Break" Theme Song
(M-09) movie "Sin City" Japanese Image Song
(M-10) Fuji TV Drama "Himitsu no hanazono" Theme Song
 

Avis des lecteurs


joss
  01- Hide & Seek : Belle ouverture qui dès l'entrĂ©e nous montre que ce qui nous attend va ĂŞtre terrible
02- Full Moon : A la premiere ecoute cette chanson m'a gené, les refrains etaient trop mou a mon gouts mais au fil des ecoutes, le refrain a pris le dessus et cette chanson fais partie des meilleures de l'album
03- CAN'T SLEEP, CAN'T EAT, I'M SICK : Tres bonne chanson, gaie et rythmée... J'adore
04- It's all about you : Bruyante et peu agreable.
05- FUNKY TOWN : Comme le nom l'indique chanson tres funky avec un super groove
06- Step With It : chanson de remplissage, peu d'interet
07- Hello : Chanson assez reussie bien que le bruit des telephones devient vite lassant
08- Should I Love Him? : Tres belle ballade j'aime ce genre de chanson de la part de la Queen of hip-pop
09- Top Secret : Tres bonne production, j'adore l'instru
10- Violet Sauce (Spicy): Tres bonne chanson, tres efficace
11- Baby Don't Cry : Malgré toutes les critiques qu'il y a eu a son propos il s'agit pour moi du meilleur single de l'album
12- Pink Key : Ma chanson preferée elle est tout simplement SUBLIME

pour cet album je mettrais 9.5/10 car il n'y a qu'une chanson qui ne me plait vraiment pas

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 90 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité