mikan music reviews
album best ELLEGARDEN - Figureheads Compilation
Par T'CharleS, le 03-08-2007 à 22:42:00
Il n'est pas rare que les Etats-Unis et la France soient dans des situations diamétralement opposées. Prenez ELLEGARDEN par exemple : en Fance on aimerait bien avoir des lives et des sorties mais on n'en a pas... mais au moins on en est sûr. Aux USA c'est le contraire : le groupe s'y est de nouveau produit en concert en Juillet , ELEVEN FIRE CRACKERS est sorti avant-hier en CD, soit un mois après avoir été mis en vente en téléchargement légal sur le site de Nettwerk, leur label pour l'Amérique du Nord, mais faut-il encore le savoir tant la chose semble avoir été peu promue. Plus incroyable encore, une compilation du quatuor sous label américain est sortie depuis le 2 Juillet ! Ah bon, vous n'étiez pas au courant ? Alors laissez-moi vous conter l'histoire de "Figureheads Compilation ou ELLEGARDEN au pays du Phat Sound"


Tout commence quand Monsieur Nettwerk signe un groupe japonais indĂ©pendant qui a prĂ©cĂ©demment sorti un de ses albums, RIOT ON THE GRILL, sur le territoire amĂ©ricain et qui a connu un succès d'estime certain lors d'une petite tournĂ©e au pays des burgers. Monsieur Nettwerk n'est pas nĂ© de la dernière pluie : il a plusieurs dizaines d'artistes à sa charge et de l'expĂ©rience derrière lui. Son premier rĂ©flexe est de planifier une sortie US du dernier opus du groupe, ELEVEN FIRE CRACKERS : si le prĂ©cĂ©dent album a trouvĂ© un public, alors ce public attend logiquement le suivant. Mais cela risque de rester un Ă©piphĂ©nomène et il faut un moyen pour Ă©largir la fanbase. Heureusement pour Monsieur Nettwerk, les punks nippons qu'il a signĂ©s souhaitent refaire des concerts aux USA. En bon manager, il leur prĂ©pare le terrain tout en mettant à jour son plan marketing qui commence à ressembler à quelque chose! ! Reste enfin les acheteurs potentiels qui ont besoin d'un coup de pouce pour dĂ©couvrir le groupe. Monsieur Nettwerk songe alors qu'il est temps de mettre à profit son accès au catalogue des chansons du groupe : il va sortir un best-of fait par des AmĂ©ricains pour l'AmĂ©rique et tout le monde y trouvera son compte...

Et c'est ainsi que nait Figureheads Compilation qui est un condensĂ© de toutes les bonnes vieilles recettes commerciales de la production musicale. La tracklist tout d'abord : elle ne doit pas trop dĂ©payser le public qui achète dĂ©jà mais ne doit pas non plus risquer de grever les ventes d'autres disques ni donner l'impression d'ĂŞtre une vulgaire resucĂ©e sans valeur ajoutĂ©e. Pour commencer, on fixe le nombre de chansons à 10, autrement dit la norme du groupe, ce qui Ă©vite de trop vider le catalogue si on veut faire un volume 2. Puis on intègre d'ores et dĂ©jà 4 pistes de RIOT ON THE GRILL sorti l'an passĂ© chez Denko Secca mais aucune de ELEVEN FIRE CRACKERS qui vient de sortir chez Nettwerk. C'est tout bĂ©nef' et une fois rĂ©parties ça remplit dĂ©jà une petite moitiĂ© du CD de manière pas trop ostensible. Quant au choix des chansons, il relève surtout du bon sens. Deux uptempo festives : Marry Me et Red Hot, cette dernière Ă©tant la piste phare de l'album prĂ©cĂ©dent, auxquelles on ajoute une mid-tempo en japonais mais à grand succès : Missing ainsi qu'une downtempo triste : I Hate It pour garantir la variĂ©tĂ©.

■  Vu notre marchĂ©, le but c'est un mixage qui fasse passer The Offspring pour de la musique de chambre

Puisqu'on est dans le recyclage on en profite pour récupérer la jaquette de l'édition japonaise de RIOT ON THE GRILL et on en fait celle du best-of américain. Pour terminer le packaging on décide d'appeler la compilation Figureheads Compilation, nom sans intérêt mais qui a l'infini mérite de comporter le mot "compilation", ce qui est une sage précaution si jamais quelqu'un décidait de se plaindre de la ressemblance de jaquette avec un autre CD du groupe.

A ce stade il ne reste plus que la seconde moitiĂ© de la tracklist à rĂ©gler mais l'affaire s'annonce un peu plus difficile pour garantir un ensemble cohĂ©rent. En effet, si le choix des titres revient à peu de choses près à se concentrer sur les chansons les plus à mĂŞmes de plaire au public Outre-Pacifique parmi les grands succès du quatuor, il y a le dilemme des enregistrements à la coloration et aux Ă©galisations fort diffĂ©rentes. Mais Monsieur Nettwerk, qui tient à ce que sa compilation sonne uniformĂ©ment californien a une idĂ©e : il va remasteriser ce qui pose problème, lisser un peu l'ensemble si nĂ©cessaire et le tour sera jouĂ©.

Du coup, la sĂ©lection est facilitĂ©e et pour retracer l'histoire du groupe, on retient tout d'abord Raindrops prĂ©sent sur Barefooot, le premier single du groupe. Le morceau est un mid-tempo à fort chorus sur les refrains, proche de pistes bien plus rĂ©centes comme I Hate It, voilà qui est parfait pour l'homogĂ©nĂ©itĂ© ! L'enregistrement est un peu froid. qu'à cela ne tienne, un petit peu de loudness et les guitares sonnent comme il faut. La sĂ©lection s'arrĂŞte ensuite sur l'annĂ©e 2002 et l'album DON'T TRUST ANYONE BUT US dont on retient l'endiablĂ© Kaze no Hi, toujours très apprĂ©ciĂ© des fans lors des lives et qui n'a quasiment pas besoin de lifting. Enfin si en fait, on le renomme Windy Day parce que mĂŞme si la piste est inchangĂ©e on ne va tout de mĂŞme pas vendre un album avec une chanson au nom qui ne veut rien dire en anglais, ça ne fait pas pro.

■  L'important c'est de ne pas compromettre l'intĂ©gritĂ© artistique ...ni l'intĂ©gritĂ© de nos ventes d'ailleurs.

Middle Of Nowehere est Ă©galement sĂ©lectionnĂ© mais les choses se corsent car l'enregistrement est dĂ©sepĂ©rement plat et froid selon les standards commerciaux de l'Oncle Sam et de Grand-Père Caribou. Aussi Monsieur Nettwerk qui dĂ©teste que les choses lui rĂ©sistent dĂ©cide de lâcher la bride à son ingĂ©nieur qui a bien compris que c'Ă©tait un dĂ©fi pour un homme, un vrai, un tatouĂ© avec des poils. Bilan des courses : après traitement ça crache ! En fait le seul souci c'est qu'autant le nouveau mixage est rĂ©ussi, autant à force de pousser le loudness et la compression ça a finit par tout Ă©crĂŞter. L'espace d'un instant Monsieur Nettwerk a comme un scrupule en se rappelant qu'il promeut des oeuvres artistiques; puis il se rappelle que ces mĂŞmes oeuvres seront jouĂ©es trop fort sur des autoradios rĂ©glĂ©s sur la position "PimpMyXtraBass", et comme le rĂ©sultat est tout de mĂŞme bluffant de diffĂ©rence par rapport à l'original il se dit qu'on ne fait pas de punk sans casser des tweeters.

Le disque est à prĂ©sent presque prĂŞt mais Monsieur Nettwerk voudrait Ă©viter de piller les albums qu'il sortira peut-ĂŞtre plus tard. Il prĂ©fèrerait Ă©galement Ă©viter de passer trop de temps en retouches sonores. On dĂ©cide donc de faire l'impasse sur l'album BRING YOUR BOARD!! et de ne retenir que Supernova, un college-rock sous stĂ©roĂŻdes, sur l'album Pepperoni Quattro. Cela laisse la possiblitĂ© d'Ă©diter les deux albums sans concurrence du best-of si la demande du public devient plus forte. Et pour finir, on ajoute deux faces B de singles des plus efficaces : le gĂ©nial Stereoman et le plus anecdotique The Autumn Song, qui reste dans la mĂŞme veine et fait une parfaite chanson d'introduction, surtout si Monsieur Nettwerk opte pour une campagne de promotion en Septembre...

Toute plaisanterie mise à part, Figureheads Compilation est un best album tout à fait honorable mĂŞme s'il gagnerait à sentir un peu moins la stratĂ©gie commerciale. De plus, l'effort d'uniformisation a conduit à une remasterisation des plus intĂ©ressantes puisque la coloration et le mixage des pistes concernĂ©es ont Ă©tĂ© transformĂ©s. Certains adoreront, d'autres dĂ©testeront et les audiophiles feront remarquer que Middle Of Nowhere est quand mĂŞme un peu limite. Mais quoi qu'il en soit la sĂ©lection si elle est discutable n'inclut que des pistes à l'efficacitĂ© garantie et si la tracklist n'est pas plus longue que celle d'un album original, à $10 le rapport qualitĂ©/quantitĂ©/prix reste très positif. Ne reste plus qu'à attendre la sortie CD (repoussĂ©e de quelques semaines) pour ceux qui n'aiment pas la musique dĂ©matĂ©rialisĂ©e : l'album n'est pour le moment disponible qu'en tĂ©lĂ©chargement lĂ©gal (mais en mp3 ou en FLAC sans DRM s'il vous plait, sauf sur iTunes oĂą l'album est plus cher, en moins bonne qualitĂ© et verrouillĂ©...!)
Note : 8.5/10
album best ELLEGARDEN - Figureheads Compilation
ELLEGARDEN - Figureheads Compilation : Cover
Sortie le 02-07-2007
Infos : Nettwerk - 9.99 Dollars
Tracklist : 01- The Autumn Song
02- Red Hot
03- Stereoman
04- Raindrops
05- Supernova
06- Marry Me
07- Missing
08- Windy Day
09- Middle Of Nowhere
10- I Hate It
Commentaires : Compilation sortie pour le marché Nord-Américain (USA et Canada)
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 113 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité