mikan music reviews
single Hikaru Utada - Beautiful World/Kiss&Cry
Par Shito, le 30-08-2007 à 23:34:00
Certains diront que l'on rabâche. Et par certains, j'entends les fans de Jpop Queens frustrĂ©s de voir une artiste tout sauf spectaculaire faire, sans grand effort, de l'ombre à leurs stars depuis de longues annĂ©es. Certains autres vont eux-mĂŞmes rabâcher. Et par certains autres j'entends ceux qui nous ressortent encore et toujours les mĂŞmes commentaires irrĂ©vĂ©rencieux, qui sur l'hypothĂ©tique surcharge pondĂ©rale d'Hikki, qui sur ses goĂ»ts douteux en matière de stylisme, faute de rĂ©ussir à Ă©mettre des reproches cohĂ©rents et fondĂ©s sur les aspects musicaux et commerciaux de son travail. Dans toute critique il y a certes un fondement de vĂ©ritĂ© : les ventes physiques d'Hikki ont globalement chutĂ© et ses looks sont effectivement improbables. Mais les faits sont là : Hikaru Utada est plus que jamais sur le devant de la scène, et ce nouveau single ne fait que complĂ©ter un parcours à la stabilitĂ© au plus haut niveau dĂ©finitivement inĂ©galĂ©e...


Entre son incursion remarquĂ©e dans l'univers enfantin de l'Ă©mission Minna no Uta avec Boku wa Kuma, le record du monde des tĂ©lĂ©chargements de Flavor of Life doublĂ© d'excellentes ventes sur CD, le sondage qui lui fait retrouver la place d'artiste prĂ©fĂ©rĂ©e des Japonais en 2007 et maintenant le thème du très attendu nouveau film d'Evangelion, Hikaru Utada bĂ©nĂ©ficie depuis plusieurs mois d'une mĂ©diatisation quasiment permanente. Et performance apprĂ©ciable : Hikki ne doit cette mĂ©diatisation qu'à la reconnaissance de son travail par le public. Car on le sait, dès ses dĂ©buts la chanteuse a toujours entretenu des relations pĂ©nibles avec la presse. A ses premières heures elle Ă©tait critiquĂ©e pour son manque de diplomatie et des lacunes de maĂ®trise de la langue japonaise : c'est en tant qu'artiste de premier plan qu'elle a su se rendre incontournable, condamnant les journalistes à se montrer conciliants pour pouvoir tirer profit du phĂ©nomène qu'elle a su crĂ©er autour d'elle. Après les propos disgrâcieux tenus par l'artiste sur le public japonais lors de la promotion amĂ©ricaine d'EXODUS, là encore les mĂ©dias nippons l'avaient Ă©pinglĂ©e. Et là encore, Hikki a renversĂ© la situation, grâce à une implantation pionnière sur le marchĂ© des tĂ©lĂ©chargements, des choix pointus dans ses partenariats promotionnels et surtout une dĂ©marche perçue comme un vrai symbole d'authenticitĂ© : un blog public à mise à jour quasi-quotidienne, oĂą l'artiste Ă©voque son quotidien avec honnĂŞtetĂ© et sans tabou. Elle coupe ainsi habilement l'herbe sous le pied de ses dĂ©tracteurs, notamment en annonçant elle-mĂŞme son divorce en Mars dernier. RĂ©sultat les tabloĂŻds se sont contentĂ©s d'une couverture factuelle minimale de la chose et le succès sur la durĂ©e de Flavor of Life s'en est sorti sans la moindre Ă©gratignure.

Oui dĂ©cidĂ©ment, Hikaru Utada est une stratège de haut vol, d'autant plus mĂ©ritante qu'elle rĂ©ussit toujours à faire passer au second plan son aptitude à manipuler le système en mettant en avant le fondement sentimental incontestable de ses dĂ©marches artistiques. Boku wa kuma est parti d'un coup de coeur pour un ours en peluche, Flavor of Life d'une passion pour l'histoire de Hana Yori Dango. Et pour Beautiful World il en va de mĂŞme, puisque l'on sait depuis longtemps qu'Hikki est fan de l'anime Evangelion. Le partenariat s'annonce juteux sur le papier : l'anime le plus adulĂ© des annĂ©es 90 et l'auteur / compositeur / interprète de tous les records, les mĂ©dias ne pouvaient pas faire autrement que s'emballer. Et voilà deux mois que chaque jour l'un ou l'autre des nombreux organes de presse nippons sort une news sur le sujet, s'appuyant notamment sur les PV pourtant très dĂ©cevants rĂ©alisĂ©s en animation, l'un en collaboration avec Katsuhiro Otomo (Akira) et l'autre à partir de scènes d'Evangelion...

■  De la diffĂ©rence entre une piste accrocheuse et une piste qui vous porte

Sur le plan musical le fait est que Beautiful World n'invente rien : on y retrouve les ingrĂ©dients instrumentaux très synthĂ©tiques de plusieurs titres de l'album ULTRA BLUE ainsi que l'ambiance planante et onirique inhĂ©rente à de nombreuses chansons de Hikaru Utada. Mais l'alchimie est ici particulièrement rĂ©ussie. Les arrangements sont à rapprocher de ceux de PASSION, à l'exception de la gĂ©niale dĂ©ferlante de percussions de ce dernier qui laisse place à une discrète boĂ®te à rythme à peine destinĂ©e à insuffler sa rythmique mid-tempo à cette chanson mĂ©lodique et aĂ©rienne. Dans Beautiful World tout est affaire d'Ă©quilibre, tout est dosĂ© avec un sens aigu du dĂ©tail, tĂ©moignant d'un impressionnant savoir-faire. Les notes de piano sont Ă©grainĂ©es avec la plus grande parcimonie sur l'accompagnement, les vibratos se font discrets, les modulations de puissance vocale sont d'une amplitude très calibrĂ©e. On trouve ici juste ce qu'il faut d'effets chorus et reeverb pour souligner le chant de l'artiste, juste ce qu'il faut aussi de retenue dans les passages en voix de tĂŞte pour ne pas rompre la quiĂ©tude d'ensemble. Si bien qu'en dĂ©pit du manque relatif de charisme de la chanson, on ne peut que se laisser porter par la douceur positive et le charme indĂ©niable de la piste, laquelle tient vraiment du travail d'orfèvre à rapprocher clairement plus, sur la BO d'Evangelion, d'un Tamashii no Rufuran que d'un Zankoku na Tenshi no These.

Plus audacieuse, la seconde face A intitulĂ©e Kiss & Cry est connue depuis de nombreux mois et l'on ne peut pas dire que l'enthousiasme qu'elle provoque soit du mĂŞme ordre que pour Beautiful World. Certes là encore le travail technique est impeccable, et se double pour le coup d'arrangements rĂ©ellement novateurs. Seulement allez savoir pourquoi, le charme n'opère pas, le morceau se contentant de se laisser Ă©couter. Et ce malgrĂ© l'intro façon vieux film, malgrĂ© la rythmique rhythm'n'blues orchestrale bien trouvĂ©e des couplets, malgrĂ© le phrasĂ© singulier typique de nombreux titres d'Hikki sur les ponts et malgrĂ© le renfort de chorus sur les refrains. Reste enfin le 2007 MIX de Fly Me To the Moon, chanson que Hikaru Utada reprenait sur le single Wait & See ~Risuku~ en 1999 et dont plusieurs versions interprĂ©tĂ©es par d'autres artistes servaient de thèmes de fin à l'anime Evangelion. Quasiment aucun changement n'est à noter, le titre n'a mĂŞme pas Ă©tĂ© rĂ©interprĂ©tĂ© pour l'occasion et par consĂ©quent sa prĂ©sence sur le single n'est justifiĂ©e que par la promotion de l'anime de la Gainax.

En dĂ©pit du verdict mitigĂ© attribuĂ© à Kiss & Cry et de l'opportunisme sans intĂ©rĂŞt de Fly Me To The Moon, c'est à nouveau une grande rĂ©ussite artistique à mettre au crĂ©dit de Hikaru Utada que ce Beautiful World, absolument magistral, à des annĂ©es-lumières de Flavor of Life qui s'avèrait on ne peut plus commun. Et pourtant Beautiful World / Kiss & Cry semble parti pour se voir infliger une dĂ©convenue cinglante à l'Oricon. Si l'on a vu souvent des petits bijoux musicaux se planter royalement là oĂą des chansons plates au possible rencontraient un succès marquant, le fait est qu'avec de pareils arguments promotionnels et la plus grande frĂ©quence de rotation du moment sur les radios japonaises il Ă©tait absolument inconcevable que ce single se contente d'un vague succès d'estime qui le cantonne aujourd'hui derrière les Ă©nièmes opus de L'Arc~en~Ciel et EXILE. Les raisons de ce dĂ©samour, d'autant plus surprenant que mĂŞme au marchĂ© des tĂ©lĂ©chargements les rĂ©sultats sont à peine honnĂŞtes ? Absolument aucune idĂ©e : j'avoue que c'est pour moi le plus grand mystère de cette annĂ©e 2007...

Commander Beautiful World / Kiss & Cry sur Yesasia.
Visuel © EMI Music Japan
Note : 8.5/10
single Hikaru Utada - Beautiful World/Kiss&Cry
Hikaru Utada - Beautiful World / Kiss & Cry : Cover
Sortie le 29-08-2007
Infos : TOCT-40120 - 1.260 ¥
Tracklist : 01- Beautiful World
02- Kiss & Cry
03- Fly Me To The Moon (In Other Words) -2007 MIX-
04- Beautiful World [Original Karaoke]
05- Kiss & Cry [Original Karaoke]
06- Fly Me To The Moon (In Other Words) -2007 MIX- [Original Karaoke]
Utilisations : (M-01) Movie "Evangelion Shin Gekijo Ban: Jo" Theme Song
(M-02) Nisshin Cup Noodle "FREEDOM" TV-CM Song
(M-03) Movie "Evangelion Shin Gekijo Ban: Jo" Image Song
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 46 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité