mikan music reviews
single Hajime Chitose - Anata ga Koko ni Ite Hoshi / Miyori no Mori
Par Van, le 16-09-2007 à 21:20:00
Hajime Chitose est une artiste surprenante. Elle a su crĂ©er un mĂ©lange parfaitement dosĂ© entre le shima uta (chant folklorique japonais) et la musique moderne, pop bien sĂ»r, mais aussi rock, reggae ou folk. Dès son premier single Chitose s'est assurĂ©e une reconnaissance tant populaire qu'auprès des professionnels. Il est vrai que sa voix est magnifique, pleine de profondeur, ce qui lui a permis de sĂ©duire au delà de l’archipel nippon, avec notamment un Ă©logieux article dans le journal Le Monde, et des collaborations avec de nombreux artistes comme Deep Forest ou rĂ©cemment un album avec le groupe Irlandais The Chieftains. Le succès de Chitose est Ă©galement commercial : elle s’est retrouvĂ©e plusieurs fois en tĂŞte de l’Oricon. Pour son retour Hajime Chitose nous offre ce nouveau single Anata ga Koko ni Iru Hoshii/Miyori no Mori, gĂ©nĂ©rique de la sĂ©rie Miyori no Mori. Elle conserve son Ă©quipe habituelle (COIL et Gen Ueda entre autre), ce qui laisse espĂ©rer du bon malgrĂ© l’irrĂ©gularitĂ© de son dernier album Hanadairo, qui a eu du mal à convaincre par ses arrangements pas toujours très originaux et ses compositions plus mature mais moins efficaces.


Justement, la chanson titre est l’exemple type de ce nous Ă©voquions ci-dessus… Chitose nous livre une gentillette "baladounette" croulante de classicisme et de mièvrerie, chaque note est prĂ©visible et on peut aisĂ©ment dès la première Ă©coute chantonner l’air tant il est formatĂ© comme un lieu commun. Les arrangements ne sont pas plus originaux ; clavier, basse, violons et une infâme percussion qui ne nous lâche pas d’un bout à l’autre de la chanson. Que reste-t-il à ce dĂ©sastre artistique ? Tout simplement une Chitose toujours aussi magique et Ă©mouvante avec cette voix unique et profonde qui sauve tant bien que mal cette piste honteusement construite selon une recette commerciale et classique du fond des abysses. Un mot sur le clip qui est à l’image de la chanson : conceptuel et engagĂ© (ou pas), puisque l’on y voit notre amie se baladant dans une forĂŞt avec un petit ruisseau qui coule sur les flans d’une montagne, le tout parsemĂ© de mignons petits oiseaux et relevĂ© de rayons de soleil partout dans les cheveux… Allez, restons positifs : Chitose y est tout de mĂŞme vraiment charmante, naturelle et adorable…

■  Le salut viendra des chansons annexes

Comme en rĂ©ponse au ratage que fut la piste prĂ©cĂ©dente, notre Hajime Chitose nous propose une seconde face A une superbe chanson intitulĂ©e Miyori no Mori. Il s’agit Ă©galement d’une ballade avec montĂ©e progressive de l’émotion au fur et à mesure que les arrangements se chargent, partant de la percussion traditionnelle avec guitare pour s'enrichir de violon, contrebasse et supplĂ©ment de percus. Les arrangements fourmillent de petits dĂ©tail intĂ©ressants, comme des bruits d’orage et d’éclair ainsi que des music box pour une fois habilement utilisĂ©s. De plus la composition est efficace et bien moins surfaite que la prĂ©cĂ©dente, l’émotion est plus prĂ©sente et le ton est moins gentillet et niaiseux. Du grand Chitose.

Chaque single de Chitose comporte une reprise, et à chaque fois le rĂ©sultat est sensationnel. Il en est de mĂŞme ici avec la chanson Love is a many-splendored thing du film homonyme qui remporta l’Oscar de la meilleure chanson originale en 1950. Un piano-voix tout en Anglais, entre jazz et soul. Chitose est sublime et posĂ©e, son accent est impeccable, l’émotion est là, le piano et les nombreux chorus donnant une magie et une ampleur particulière à ce moment magique hĂ©las bien trop court pour pouvoir complètement dĂ©coller. Hajime Chitose nous prouve encore une fois qu’elle n’est pas une simple chanteuse de Shimau uta, sa voix lui permet de tout interprĂ©ter tout en conservant son identitĂ© stylistique unique. A quand une carrière internationale ?

Dis Chitose, tant qu'on est dans les questions, qu'est-ce que c'est que cette stratĂ©gie ? Tu commences avec une composition mineure et commerciale, pour ensuite seulement nous amener vers ton univers avec une deuxième chanson magique et Ă©mouvante, suivie d'un standard repris avec ampleur… et d'une quatrième et dernière piste qui est sans doute ta meilleure chanson ! Mais pourquoi ne pas mettre cette sublime composition en avant et faire un pied de nez aux mercantiles producteurs de chez Sony en imposant ton intĂ©gritĂ© artistique ? En attendant la rĂ©ponse (que nous n’aurons jamais), penchons-nous donc sur cette ultime chanson du single : Urenawareta Monotachi e. Attention à ceux qui souffrent de vertige car Chitose nous emmène très très haut dans un monde fantastique et agitĂ©. Pour la toute première fois elle s'essaie à un style totalement diffĂ©rent, il s’agit ici d’une mĂ©lodie dans la plus pure tradition des productions de Yoko Ueno, avec ses nombreuses et variĂ©es percussions, ses tonnes de violons, ses banjos et autres instruments à corde sans oublier la fameuse flĂ»te qui souligne les traditionnellement les influences celtique. On pense à un mĂ©lange de Eri Sugai pour son cotĂ© ethnique et Akiko Shikata pour sa modernitĂ© et son efficacitĂ©. ConformĂ©ment à ces rĂ©fĂ©rences Chitose a enregistrĂ© de très nombreux chorus et back vocals qui donnent de l’ampleur à l’ensemble et l’on s’aperçoit vite que la voix de Chitose est magnifique sur ce type de composition. De quoi laisser rĂŞveur sur une Ă©ventuelle reconversion dans ce style.

Finalement le bilan est positif pour ce nouvel opus qui devait marquer une Ă©volution dans le style et la carrière d’Hajime Chitose. Si l’on oublie un peu la chanson titre très commerciale et sans grand intĂ©rĂŞt, qui a tout de mĂŞme le mĂ©rite d’être mignonne et sans prĂ©tention, Chitose nous sert un excellent single, variĂ©, dĂ©montrant sa capacitĂ© à toucher à tout avec talent. La piste 2 est une rĂ©ussite, la reprise est classe et Ă©mouvante, et l’ultime chanson est une pure merveille de beautĂ© et d’originalitĂ©. Il est bien dommage que Chitose n’ait pas pu imposer un ordre diffĂ©rent aux chansons de ce disque, pour mieux mettre en valeur les faces B, certes anti-commerciales, mais artistiquement plus Ă©laborĂ©es et personnelles. Quoi qu’il en soit, on attend avec impatience un Ă©ventuel deuxième essai dans la lignĂ©e du processus engagĂ© ici...

Commander Anata ga Koko ni Ite Hoshi / Miyori no Mori sur Yesasia
Visuels © Sony Music Japan
Note : 8/10
single Hajime Chitose - Anata ga Koko ni Ite Hoshi / Miyori no Mori
Hajime Chitose - Anata ga Koko ni Ite Hoshi / Miyori no Mori : Cover
Sortie le 22-08-2007
Infos : ESCL-2991 - 1.529 ¥
Tracklist : 01- Anata ga Koko ni Ite Hoshii
02- Miyori no Mori
03- Bojou Love is a Many Splendored Thing)
04- Ushinawareta Mono-tachi e
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 29 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité