mikan music reviews
single Ken Hirai - fake star
Par Shito, le 19-09-2007 à 00:13:29
Valeur sĂ»re d'une exceptionnelle longĂ©vitĂ©, Ken Hirai est depuis 8 ans un habituĂ© des premiers rĂ´les dans les charts japonais, oĂą il règne en maĂ®tre incontestĂ© sur le domaine des artistes solo masculins. Pour preuve : son dernier album original s'est Ă©coulĂ© à près d'1.7 millions d'exemplaires, tandis que son best-of sorti fin 2005 a dĂ©passĂ© les 2.1 millions d'unitĂ©s Ă©coulĂ©es. Après avoir longtemps ramĂ© pour imposer un faciès -mal assumĂ©- qui lui vaut d'ĂŞtre pris pour un Ă©tranger alors qu'il est 100% japonais, et en dĂ©pit des rumeurs insistantes sur son orientation sexuelle, Ken Hirai se paie le luxe de rĂ©ussir des performances de vente de haut niveau avec une prĂ©sence mĂ©diatique distillĂ©e au compte-gouttes. Parfois cependant, cette relative discrĂ©tion joue en sa dĂ©faveur : c'est ce qui s'est passĂ© avec la promotion de fake star, rĂ©duite à quelques rotations radio et un passage au Music Station. 6ème place à l'Oricon et seulement 20.272 copies Ă©coulĂ©es en première semaine : voilà des chiffres que l'on peut qualifier d'accident de parcours, fort dommageable au vu de la qualitĂ© indĂ©niable du single...


L'une des nombreuses particularitĂ©s de Ken Hirai est que depuis ses dĂ©buts il officie en auteur-compositeur sans rĂ©elle notion musicale thĂ©orique. Hirai travaille à l'oreille, et rĂ©ussit pourtant avec brio un exercice sur lequel de nombreux interprètes armĂ©s d'une batterie de compositeurs attitrĂ©s Ă©chouent lamentablement : celui du renouvellement. PropulsĂ© à ses dĂ©buts prĂ©curseur du RnB masculin sur la scène nippone, Ken Hirai joue depuis plusieurs annĂ©es avec ses influences, enchaĂ®nant les ballades langoureuses avec les chansons pop dĂ©calĂ©es, en passant par de nombreux morceaux soul, dans lesquels il excelle. fake star marque d'ailleurs un retour à cette tendance, dĂ©laissĂ©e en single depuis plus de deux ans maintenant; il en profite pour travailler à nouveau sur un concept auto-parodique, comme il l'avait fait au temps des gros succès de POP STAR et Bye My Melody. fake star est ainsi prĂ©sentĂ©e comme l'anti-POP STAR, illustrĂ© par un clip très chaud (tournĂ© à Prague) oĂą Ken se fait paparazzer à la sortie de l'appartement d'une blonde sexy avec laquelle il Ă©tait venu passer la nuit. Dommage qu'il n'y ait pas de version CD+DVD du single...

■  La preuve qu'un japonais mĂŞme grand, poilu et au regard bovin peut ĂŞtre sexy, oui oui !

Le fait est que fake star peut se vanter d'une consonnance assez peu habituelle dans le paysage musical japonais. La chanson se caractĂ©rise par une composition Ă©purĂ©e mais pleine de nuances, au potentiel Ă©rotique flagrant. Elle est marquĂ©e par une ligne de basse funky d'une rare prĂ©dominance, qui confère aux couplets un caractère langoureux renforcĂ© par des soupirs prĂ©tentieux et une boĂ®te à rythme utilisĂ©e de manière très pertinente. Mais c'est l'interprĂ©tation qui est la plus suggestive : le phrasĂ© de Ken sur les couplets se fait lascif, et le dĂ©bit de son chant se mue en un va-et-vient dont la sensualitĂ© parvient à concilier parfaitement l'efficacitĂ© et la dĂ©cence. DĂ©jà le charme opère, mais la bonne surprise ne serait pas complète sans ce changement de rythme dĂ©vastateur lorsqu'arrivent les refrains : la tension se relâche alors et fake star vire à la piste club, dansante, entraĂ®nante, et ce tout en restant dans une sobriĂ©tĂ© vocale très classieuse. Un chef d'oeuvre technique auquel il ne manquera peut-ĂŞtre qu'un tout petit je-ne-sais-quoi d'efficacitĂ© pour en faire une vraie bombe...

En complĂ©ment de la chanson-titre le single comporte Ă©galement une version swing- jazzy qui a le mĂ©rite d'avoir Ă©tĂ© intĂ©gralement rechantĂ©e pour l'occasion. Ken Hirai adapte ainsi son interprĂ©tation à cette nouvelle orchestration, et le rĂ©sultat est plutĂ´t plaisant bien qu'un peu surfait et parfois pas très harmonieux sur les passages les plus Ă©loignĂ©s de la version originale. Reste enfin un bootleg complètement anecdotique mais tout de mĂŞme plutĂ´t sympa, sur lequel les couplets de fake star remixĂ©s à la sauce electro sont enchaĂ®nĂ©s avec les refrains de POP STAR lĂ©gèrement dĂ©barassĂ©s de leur excès de sucre, le liant Ă©tant assurĂ© avec plus ou moins de pertinence par une ligne de basse appuyĂ©e. L'initiative est en tout cas suffisamment amusante pour valoir une Ă©coute curieuse !

Le marché de la Jpop au masculin n'est pas au mieux, et une fois encore le salut vient donc de Ken Hirai. Et si commercialement le bilan n'est pas concluant, sur le plan artistique par contre fake star est une vraie réussite. De par ses arrangements sombres et épurés, la piste se démarque assez nettement du tout venant de la production musicale nippone, témoignant une nouvelle fois du génie créatif de son auteur qui en profite pour nous livrer une interprétation complètement décomplexée, sexy en diable. Avec en bonus sur le single deux nouvelles versions du titre plutôt originales, la satisfaction est de mise. C'est donc impatiemment que l'on attend le prochain opus du maître, dont l'inspiration ne semble pas connaître de coup d'arrêt... Qui s'en plaindra ?

Commander fake star sur Yesasia
Visuels © Sony Music Japan
Note : 9/10
single Ken Hirai - fake star
Ken Hirai - fake star : Cover
Sortie le 12-09-2007
Infos : DFCL-1390 - 1.020 ¥
Tracklist : 01- fake star
02- fake star ~Ken's swingin' jazz~
03- POP STARĂ—fake star(MASH UP version)
04- fake star(instrumental)
 

Avis des lecteurs


T'CharleS
  Très bon single, clip au niveau, et excellent refrain pour citer le meilleur. Je regrette nĂ©anmoins que les instru soient un peu faibles sur les couplets, mĂŞme si la basse 100% pur funk parvient Ă  garder le navire largement Ă  flots.

Très agréable surprise également face à la version jazzifiée, dont l'instrumentation est largement au dessus de cette pop vaguement syncopée qu'on ose qualifier de jazz sous prétexte qu'on y trouve un piano, une contrebasse et un vague cuivre synthétique. De plus, si on sent un peu le collage musical (le mixage garde instruments au fond et voix au premier plan, gâchant un peu la symbiose attendue des deux), l'ensemble est tout de même étonnant d'homogénéïté et de bon goût.

Par contre le bon goût est plus discutable en ce qui concerne le bootleg mélant POP STAR et fake star mais il faut bien reconnaître que sans être génial c'est assez bien enlevé et le léger uptempo ne fait que renforcer le groove sombre et funky de la basse évoluant sur la ligne de house des percussions. Reste les petits effets sur la voix par moments qui semblent être le résultat prévisible d'une mésalliance entre un vocodeur et une wah-wah des années 60... mais le bilan reste tout même largement positif !

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 44 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité