mikan music reviews
single Ayumi Hamasaki - talkin'2 myself
Par Shito, le 22-09-2007 à 23:48:00
Un vent de ferveur souffle dans les rangs des fans d'Ayumi Hamasaki depuis quelques semaines. Après sa rupture mĂ©diatisĂ©e avec Tomoya Nagase, la rumeur courait qu'Ayu avait bien l'intention de se replonger dans le travail, et de retrouver son rang. Un effet d'annonce pour une fois très rapidement suivi des faits, puisqu'à peine sorti le dĂ©cevant glitter/fated qu'un nouveau single Ă©tait mis en chantier : talkin'2 myself. Arrivèrent ensuite les jaquettes, qui ont beaucoup fait parler d'elle : coupe courte, pose dynamique sur fond rouge vif, un look rappelant beaucoup la pĂ©riode faste de l'artiste, version 2000-2001. L'air de rien ce changement d'image aura suffi à rendre aux fans leur enthousiasme, une performance quand on sait que plus d'un an d'absence sur le marchĂ© des singles n'avait pas suffi à fĂ©dĂ©rer autour de la sortie de glitter/fated... Alors, rĂ©el retour en grâce ou Ă©nième pĂ©tard mouillĂ© ?


Le fait est en tout cas que la promotion rĂ©alisĂ©e autour de talkin'2 myself prend des airs inhabituels... On n'est pas cette fois dans l'usuelle opĂ©ration coup de poing massivement groupĂ©e sur une semaine de promo : pendant deux mois, les infos et apparitions furent distillĂ©es à dose homĂ©opathique mais sur de multiples supports, donnant à moindre frais une impression globale de prĂ©sence mĂ©diatique permanente. On dĂ©couvrait ainsi le nouveau look de la chanteuse à l'occasion d'une sĂ©ance photo pour un magazine, tandis que la chanson-titre du single entamait sa diffusion radio. A la sortie du single, en marge des rotations du clip les prestations Tv d'Ayu se sont rĂ©sumĂ©es aux quatre principales Ă©missions musicales, Ayu ayant Ă©galement optĂ© pour une tournĂ©e des stations de radio. Et surtout le marchĂ© du tĂ©lĂ©chargement, gĂ©nĂ©ralement assez nĂ©gligĂ© par le staff de la chanteuse, est cette fois gâtĂ© puisqu'une version chaku-uta du single y a Ă©tĂ© distribuĂ©e gratuitement.

Ayumi Hamasaki - talkin\
Ayumi Hamasaki - talkin\


■  De la diffĂ©rence entre l'implication et l'engagement

Sur le plan musical Ă©galement, le professionalisme peu impliquĂ© auquel Ayu et ses Ă©quipes nous avaient habituĂ©s ces derniers temps laisse place à une Ă©nergie nouvelle, d'autant plus surprenante quand on sait que le compositeur du single n'est autre que Yuta Nakano, l'un des deux terroristes d'H/\L que l'on ne pensait plus capables d'abandonner leur hideux synthĂ©tiseur fĂ©tiche. Tant talkin'2 myself que sa face B decision marquent un retour providentiel à l'instrumentation rock qui avait valu à Ayu son second souffle artistique, celui des grandes rĂ©ussites que furent Because of You, GAME, STEP you et autres 1LOVE. talkin'2 myself s'ouvre ainsi sur une dĂ©bauche de guitares Ă©lectriques chargĂ©es instaurant d'emblĂ©e une ambiance sombre. L'accompagnement soignĂ© marque par sa richesse : avex a mis les moyens, offrant à la chanson un son brut de dĂ©coffrage plaisant, sans pour autant trop dĂ©noter du reste de la discographie d'Ayu. La première impression est toutefois mitigĂ©e, la faute à l'interprĂ©tation de l'artiste. Sur une structure couplet/refrain ultra-classique, Ayu dĂ©laisse la nasalitĂ© et les rugissements aigus qui avaient fait tout le charisme de Because of You et GAME, et opte pour cette voix plus grave mais pas assez rauque qui avait fait perdre un peu en efficacitĂ© à d'autres bombes "rock" potentielles sur les derniers albums de l'artiste. Pourtant au fil des Ă©coutes, la qualitĂ© globale de l'accompagnement fait son effet, et surtout le dĂ©bit des paroles du refrain se fait de plus en plus entĂŞtant, comme au bon vieux temps des standards des albums Duty ou I am... Et le charme finit par opĂ©rer, aidĂ© en cela par une reprise finale des refrains explosive comme on en avait pas vu depuis longtemps !

Ayumi Hamasaki - talkin\
Ayumi Hamasaki - talkin\


Ne vous laissez pas tromper par l'introduction très orchestrale piano/violons de decision en face B : au bout de 20 secondes la guitare électrique et la batterie prennent en effet le dessus, donnant le ton global du morceau. La piste s'articule ainsi selon le schéma standard couplet/pont/refrain, avec donc des couplets typiques de la discographie d'Ayu, épurés puisque chantés sur une simple ligne de piano, laquelle voit son accompagnement se charger sur les ponts pour lâcher les chevaux bien comme il faut dans un refrain fédérateur assez déchirant de par ses violons en arrière plan. De prime abord la recette semble plus efficace et donc plus satisfaisante que ne l'étaient les premières écoutes de talkin'2 myself. Mais sur le moyen terme le mixage assez plat et les couplets faiblards entendus si souvent finissent par lasser, d'autant plus que l'interprétation grave sur les refrains manque cette fois de relief. Reste enfin en bonus sur le disque une version orchestrale de fated, avec les mêmes qualités et défauts que tous les autres remixes du genre qui ont ponctué la carrière d'Ayu : le côté classieux met plutôt bien en valeur cette ballade dont la composition originale était très réussie, mais malgré tous les efforts de ses ingés-son l'interprétation studio d'Ayumi manque de légitimité sur une bande son orchestrale aussi surfaite...

Ayumi Hamasaki - talkin\
Ayumi Hamasaki - talkin\


■  Aaaaaah Ayu les cheveux courts...!

Terminons avec un mot sur les clips, qui comme on pouvait s'y attendre renouent avec l'atmosphère sombre de ceux des pistes du mĂŞme style citĂ©es plus haut. Couleurs dĂ©lavĂ©es et ambiance post-apocalytique pour talkin'2 myself, oĂą Ayu versions cheveux-courts fait sa dirty girl dans la gadoue entourĂ©e de sa ribambelle de danseurs. La chorĂ©graphie est sommaire et ne prend que grâce à l'effet de groupe; la tenue de l'artiste est contestable avec notamment un mini-short particulièrement ridicule sur la dernière pose de la chorĂ©; et la salissure made in L'Oreal n'est pas crĂ©dible une seconde. Mais il n'empĂŞche : Ayu mène plutĂ´t bien son affaire, et son Ă©nergie volontaire lui confèrent un charisme plutĂ´t convaincant. Quant au clip de decision, il pare ce mĂŞme cĂ´tĂ© sombre d'Ă©clairages cette fois très mĂ©talliques, avec une mise en scène rudimentaire mais suffisamment rare chez Ayu pour ĂŞtre agrĂ©able, surtout pour une face B : on se la joue groupe de rock dans un entrepĂ´t, avec pour l'occasion toute l'Ă©quipe habituelle de la chanteuse à ses cĂ´tĂ©s, de Yoshio à Enrique en passant par ses deux choristes. Dommage que la rĂ©alisation, faite de gros plans au cadrage peu pertinent et au mouvement mal adĂ©quat ne mettent très mal en valeur la scène...

Ayumi Hamasaki - talkin\
Ayumi Hamasaki - talkin\


Le planning des sorties CD du jour assurait à ce nouveau single d'Ayumi Hamasaki son indispensable première place symbolique à l'Oricon, au vu de la concurrence relativement faible à laquelle elle devait faire face. Ceci acquis, il semble qu'Ayu et ses producteurs aient dĂ©cidĂ© de concentrer leurs efforts sur un autre terrain : celui de l'image. On retrouve à l'occasion de cette sortie une Ayu volontaire, engagĂ©e, battante, charismatique. Et musicalement Ă©galement le produit est convaincant, avec une face A qui a eu tout le temps de rentrer progressivement dans la tĂŞte au fil de la promo tandis que la face B laisse une excellente première impression. Bref bien qu'il n'y ait rien de nouveau dans tout celà, on est tellement content de retrouver Ayu à son meilleur niveau, alors que l'on finissait presque par ne plus rien en attendre, que l'on ne peut qu'ĂŞtre satisfait. Preuve est faite qu'avec un peu d'investissement avex parvient effectivement à exploiter le potentiel intact de sa chanteuse avec autre chose que des morceaux insipides à la promotion scolaire. Ne reste alors plus qu'une question, nĂ©anmoins capitale : ce bon coup va-t-il dĂ©clencher une nouvelle spirale vertueuse, ou ne s'agit-il en fait que d'un faux-espoir sans lendemain dans la carrière d'une popstar en pleine agonie artistique ?

Commander talkin'2 myself sur Yesasia : Version CD - Version CD+DVD
Visuels © avex trax
Note : 8.5/10
single Ayumi Hamasaki - talkin'2 myself
Ayumi Hamasaki - talkin' 2 myself : Cover
Ayumi Hamasaki - talkin' 2 myself : Cover 
Sortie le 19-09-2007
Infos : [CD+DVD] AVCD-31332 - 1.890 ¥
[CD] AVCD-31333 - 1.050 ¥
Tracklist : CD :

01- talkin'2 myself
02- decision
03- fated (Orchestra version)
04- talkin'2 myself (Instrumental)
05- decision (Instrumental)

DVD :

01- talkin' 2 myself (PV)
02- decision (PV)
Crédits : CD :

(M-01) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : Yuta Nakano ; Arrangements : H/\L
(M-02) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : Yuta Nakano ; Arrangements : Yuta Nakana

DVD :

(M-01) Réalisé par : Tetsu Inoue
(M-02) Réalisé par : Wataru Takeishi
Utilisations : (M-01) Panasonic Digital Camera "LUMIX FX 33" TV-CF Song
(M-02) music.jp CM Song
 

Avis des lecteurs

CeReS   Le 42ème single d'Ayumi est arrivĂ© très vite, 2 mois seulement après son prĂ©dĂ©cesseur.
On avait peur du résultat et pourtant...Talkin'2 myself s'avère être un single d'excellente qualité.

Piste 1: Talkin'2 myself

Piste rock pure et dure, Talkin'2 myself est une piste comme on l'attendait depuis longtemps. Bien ficelée, on attrape vite la mélodie en tête. Ayumi nous interprête le tout de sa voix grave et masculine qui lui va si bien. Le pont musical est excellent et pas trop long, la suite collant à merveille. Tout va bien donc pour cette chanson-titre ! Seul bémol, la transition complets/refrains est quelque peu mal faite et dérangera à la première écoute mais on s'y fait par la suite.

Piste 2: Decision

Decision, c'est la piste qui est restée cachée jusqu'à la sortie du single. D'une instrumentation magnifique, alliant guitares électriques et piano, Decision se révèle être une bonne piste rock à la Ayumi. Les couplets sont doux, puis montent en puissance pour exploser légèrement pendant les refrains. L'interprétation est aussi grave que pour Talkin'2 myself, un vrai plaisir. Quand au pont, il est plutôt bien mais moins que pour la chanson-titre. Le plus réside après ce pont lorqu'Ayumi se remet à chanter.
Malheureusement, Decision m'a beaucoup lassée. Cette piste rock est typique d'Ayumi et ne sort pas vraiment du lot sauf pour son instrumentation. Dommage car elle a beaucoup de potentiel.

Ma Note: 9/10

FĂ©
  AnnoncĂ© comme le retour au premier plan d’Ayumi sur le marchĂ© musical japonais, autant vous dire que ce nouveau single a Ă©tĂ© plus qu’attendu tant par les fans que par les amateurs de J-music. Attente payante puisque Ayumi nous fait cadeau d’un single de bonne qualité…

Talkin’ 2 myself : il s’agit d’une piste rock tout simplement sublime ! Ayumi semble à son aise quant à l’interprétation et nous offre une voix grave mais tout à fait délicieuse. Le charme de cette chanson tient également à son refrain puissant qui risque rapidement de vous trotter en tête.

Decision : à la première écoute, Decision s’avère être plutôt intrigante : elle débute par une mélodie mêlant piano et violon, s’enchaine par un rock dur pour à nouveau retomber dans douce mélodie… Toutes ces cassures peuvent être déstabilisantes et pourtant… ! Après plusieurs écoutes se dégage de ce titre une atmosphère atypique qu’Ayumi nous fait partage à nouveau avec une voix merveilleusement grave.

C’est donc pour Ayu un glorieux retour qui, espérons–le, n’est pas près de prendre fin !

Note : 9/10

Kazumi_Sweetie
  Après glitter/fated, on en attendant pas trop d'Ayu. Et c'est quand on s'y attend le moins que la chanteuse frappe fort: rupture, nouvelle coupe, 42è single.

Etait-ce un véritable come back pour Ayu ? 2001 semble loin...pas tant que ça, puisque Talkin'2 Myself est une très bonne piste rock aux tons graves qui tente de squatter votre esprit pendant quelques heures, jours, voire semaines. Le clip quand à lui nous montre une Ayu moins coquette que d'habitude. Evidemment, quand plus aucun homme n'attend à la maison. Et ça fait du bien à son image.

Personnellement, mon coup de coeur fut decision, tiraillée entre rock et ballade, guitare et piano, bref, quelque chose qu'on attendait depuis longtemps. Une piste qui me donne des frissons, sûrement à cause des violons (je n'aime pas la chanson pride pour rien). La déception réside dans le clip, où Ayu est certes sublime, mais la regarder "s'époumoner" dans son micro pendant 4:21, c'est un peu saoulant.

Depuis le temps qu'on en voulait. Depuis le temps qu'on disait "aller ! Ayu ! bouge toi !". Un très bon single rock qui rattrape la bourde glitter/fated, et de bonnes videos qui ne demeureront pas inoubliables pour autant. Ayumi a marqué des points avec ce single, espèrons que ça continuera (quoique avec Mirrorcle World on a été moyennement gâtés...).

Note: 8.5/10 Ă©galement :)

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 46 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité