mikan music reviews
DVD m.o.v.e - 10th Anniversary GIGA BEST
Par Shito, le 22-10-2007 à 23:25:00
m.o.v.e fête son 10ème anniversaire en fanfare avec la sortie d'un nouveau best-of composé d'une dizaine de titres sélectionnés par les fans, cinq autres morceaux issus des derniers travaux en date du groupe et une batterie de remixes. Rien de bien folichon à vrai dire : les chansons les plus anciennes ont déjà eu droit à de multiples sorties sur des compilations (parfois contre l'avis du groupe d'ailleurs), les autres sont pour la plupart tirées du dernier album, et les quelques titres les plus récents n'étaient pas vraiment convaincants. Les déçus pourront toutefois se consoler avec une véritable bonne affaire en vidéo cette fois : le 10th Anniversary GIGA BEST de m.o.v.e, un DVD collector au contenu tout simplement impressionnant puisqu'il regroupe pas moins de 27 clips, c'est à dire l'intégrale des PVs illustrant les différents singles du trio. L'occasion parfaite pour passer en revue 10 ans d'une carrière dont l'originalité et l'inventivité, à défaut d'être récompensée par un véritable succès commercial, ont permis au groupe de conquérir un grand nombre de fans occidentaux.


■  Des d√©buts froids et psych√©d√©liques √† l'explosion du ph√©nom√®ne eurobeat

Au commencement √©tait le producteur t-kimura, d√©j√† affili√© √† avex trax avec son groupe Favorite Blue. En 1997 il retrouve son ami le rappeur et parolier motsu, et la jeune Yuri Masuda, rep√©r√©e sur une audition Asayan. Tous trois forment le trio move, un nom particuli√®rement repr√©sentatif de la carri√®re du groupe, qui au fil de ces 10 ann√©es se fera un devoir de ne pas rester confin√© dans un unique genre musical, pour au contraire sans cesse explorer de nouveaux univers. Le groupe fait ses d√©buts en Octobre 1997 avec ROCK IT DOWN, un morceau √©lectro-dance o√Ļ m.o.v.e construit son image : t-kimura en arri√®re plan au synth√©, motsu atout dynamique du groupe avec ses raps incisifs et ses looks improbables, et Yuri dans le r√īle de la touche de charme un peu froide. L'embl√©matique around the world, ses nappes de synth√© et son rythme dance plus catchy, marquent un tournant dans la carri√®re de move : la chanson est en effet la premi√®re d'une longue s√©rie de g√©n√©riques de l'anime INITIAL D, auquel le trio reste aujourd'hui associ√©. overdrive et Rage your dream continuent √† cultiver une image assez sombre, sans doute destin√©e √† conserver une certaine cr√©dibilit√© dans un registre musical essentiellement destin√© aux clubs, et ce bien que le groupe soit de mieux en mieux servi sur le plan commercial.

Le premier changement de registre musical s'opère de manière très progressive avec une transition sensible de l'electro vers la pop. Si la personnalité du groupe reste sombre, ses vidéos gagnent en luminosité et intègrent des composantes plus funs, à l'image de la foule excentrique dans le clip de Blazin'Beat, tandis que sa musique laisse une plus grande place aux nappes de synthés, aux chorus et aux portions chantées par la voix de Yuri et sa diction un peu enfantine. Les trois artistes sont donc mieux mis en valeur dans leurs vidéos, bien que celles-ci restent toutes de l'ordre de la vitrine sans scénario particulier : le concept est immuable, et seul le look et le décor changent. Le déclic se produira en 2000-2001, lorsque la vague Eurobeat s'empare de l'archipel et que t-kimura, toujours à la pointe des tendances musicales, décide de faire de move l'un des chefs de file de cette mouvance particulièrement prisée chez avex. Le trio signe ainsi son plus grand succès avec Gamble Rumble, énième thème de l'anime INITIAL D, servi par un clip haut en couleur avec ses spots, ses fourrures et ses paillettes dans l'univers des casinos. A se demander d'ailleurs si tout le budget de move n'a pas été englouti dans ce PV, au vu des suivants passablement ridicules, SUPER SONIC DANCE, sa voiture et son pauvre fond blanc en tête !

■  De la difficult√© d'√™tre pr√©curseur dans un monde r√©gi par les √©tiquettes

Mais move ne serait pas move en se contentant de surfer sur la mode du moment : t-kimura tient en effet √† devancer les courants. C'est ainsi qu'√† partir de 2002 le groupe abordera une s√©rie de virages, avec tout d'abord une incursion tr√®s r√©ussie dans le registre "Trance" et l√† encore un statut de pr√©curseur. Les nappes de synth√©s sont toujours l√† et les rythmiques entra√ģnantes aussi, mais la surench√®re laisse place √† des m√©lodies plus planantes, et des vid√©os plus modernes et moins excit√©es, √† l'image de come together et son clip m√™lant d√©cor futuriste aux couleurs pop et computer graphics, ou de Romancing Train pour la premi√®re fois tourn√© en ext√©rieur. Mais d√©j√† t-kimura a le regard tourn√© vers l'avenir, et oriente move vers des rythmes latino qui semblent √™tre la prochaine mode que les majors nippons voudraient imposer sur l'achipel. La transition vers ce nouveau registre est baptis√©e electropica et assur√©e par le fantastique FUTURE BREEZE, clairement sous-estim√©, une merveille de m√©lange des genres illustr√©e par un clip qui d√©concerte par la pr√©sence impromptue d'un cheval au milieu d'une mise en sc√®ne on ne peut plus classique dans la videographie de move ! Un peu d√©sar√ßonn√© par les incessants changements de style musicaux du groupe, le public ne suit plus vraiment et la vague electropica prendra rapidement fin.

Pour rebondir move fait un nouveau pari, et tandis que le monde assite √† un retour au premier plan d'un rock commercial aux accents gothique avec notamment l'√©mergence d'Evanescence, au Japon le trio est comme toujours √† l'avant-garde et fait son retour dans ce registre avec ce que beaucoup de fans consid√®rent comme leurs travaux les plus aboutis : compositions inventives et contraste entre une instrumentation d'origine occidentale et interpr√©tations pop et rap typiquement nippones de Yuri et motsu font un malheur dans les rangs des fans, lesquels sont toutefois peu nombreux d√©sormais... A compter de cette p√©riode les clips seront r√©alis√©s √† petit budget, la mis√®re cach√©e par des √©clairages tamis√©s √©tant compens√©e par une mise en sc√®ne soign√©e (Painless PAIN) et explosive (avec Blast My Desire, le populaire DOGFIGHT et surtout l'√©norme GHETTO BLASTER). Dans un pays habitu√© aux √©tiquettes, les productions pourtant excellentes du groupe ne sont pas cr√©dibles aux yeux du public et les ventes sont de plus en plus anecdotiques. On craint pour l'avenir du groupe, mais celui-ci, rebaptis√© m.o.v.e pour des raisons de droits internationaux finit par tenter un nouveau retour √† un son plus √©lectronique avec une image plus d√©contract√©e, en t√©moigne un How To See You Again compl√®tement barr√© et l'encha√ģnement sc√©naristique des quatre clips de FREAKY PLANET, DISCO TIME, Raimei (un clip excellent partiellement anim√© avec les membres du trio int√©gr√©s √† l'anime INITIAL D !) et ANGEL EYES. Commercialement c'est un nouvel √©chec, et si plus d'un an plus tard Systematic Fantasy compl√®tera le tableau dans la m√™me veine, le retour √† un son eurobeat √† l'occasion de la BO du film SPEED MASTER avec 8-BALL a de quoi laisser compl√®tement dubitatif...

Un DVD bien rempli √† l'image d'une carri√®re riche et prolifique, toutefois sur une pente descendante trop prononc√©e pour laisser √† m.o.v.e une chance de retrouver un semblant de succ√®s commercial. D√©finitivement associ√© √† la vague eurboeat et √† l'anime INITIAL D, m.o.v.e est soumis √† la pression d'avex qui est peu encline √† laisser le groupe donner libre cours √† ses aspirations artistiques, dans la mesure o√Ļ le public japonais ne suit pas. t-kimura ne cache pas ses difficult√©s et son agacement (les jaquettes des best-of √©tant sans doute riches de significations √† ce sujet) : un agacement d'autant plus l√©gitime que jusque l√†, tous les choix effectu√©s par le producteur ont donn√© naissance √† des cr√©ations √† la fois tr√®s riches sur le plan musical et tr√®s empreintes d'une identit√© originale qui permet √† m.o.v.e de ne ressembler √† personne. Les r√©cents errements apr√®s pourtant plus d'un an d'attente n'inspirent en tout cas pas confiance... Reste donc en attendant cette riche et excellente collection de clips, qui vaut sans doute plus pour son statut de best-of luxueux que pour l'originalit√© des vid√©os. Pr√®s de deux heures de tubes en puissance dans des genres musicaux vari√©s, servis par des PVs hauts en couleur et pour un prix d√©fiant toute concurrence : ce DVD est d√©finitivement l'id√©al pour tous les fans qui n'ont pas encore incorpor√© un disque de m.o.v.e √† leur discographie !

Acheter sur Yesasia le DVD 10th Anniversary GIGA BEST de m.o.v.e (21‚ā¨)
Visuels © avex tune
Note : 9/10
DVD m.o.v.e - 10th Anniversary GIGA BEST
m.o.v.e - 10th Anniversary GIGA BEST : Cover
Sortie le 03-10-2007
Infos : [DVD] AVBT-91052 - 3.990 ¥
Tracklist : 01- ROCK IT DOWN
02- around the world
03- over drive
04- Rage your dream
05- BREAK IN2 THE NITE
06- platinum
07- Blazin'Beat
08- words of the mindÔĹěbrandnew journeyÔĹě
09- sweet vibration
10- Gamble Rumble
11- SUPER SONIC DANCE
12- FLY ME SO HIGH
13- come together
14- Romancing Train
15- FUTURE BREEZE
16- i WAKE YOUR LOVE !
17- Painless PAIN
18- Blast My Desire
19- DOGFIGHT
20- GHETTO BLASTER
21- How To See You Again
22- FREAKY PLANET
23- DISCO TIME
24- Raimei-out of kontrol-
25- ANGEL EYES
26- Systematic Fantasy
27- SPEED MASTER

Bonus : Jacket Movie Gallery
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 110 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité