mikan music reviews
album Tokyo Jihen - Variety
Par Ananda, le 15-11-2007 à 22:20:19
En dépit de travaux originaux, de compositions soignées mais s'insérant parfaitement dans un cadre rock, de l'excellence de ses membres et d'une image attrayante, le principal atout de Tokyo Jihen restera toujours Shiina Ringo. Fortement individualisés et rarement faire-valoir, les quatre musiciens l'entourant, bien que très appréciés, seront toujours restés au second plan dans le coeur des fans, derrière cette artiste que ces derniers considèrent comme un véritable génie de créativité. Tête pensante de Tokyo Jihen, c'est elle qui écrivait et composait la quasi-totalité des chansons du groupe, et cela convenait très bien aux fans, puisque ces morceaux étaient bons, et suffisamment différents des travaux solo de l'artiste pour donner de la légitimité à l'existence d'un groupe. Mais soudain, le coup d'état ! A court de créativité pour 2007, après un album d'auto-reprises, Shiina passa le relais à ses camarades à la tête des titres qui composèrent la discographie de Tokyo Jihen cette année. Et c'est à ce moment là que les choses commencèrent à se gâter.


Variety est la troisième d'une série de sorties planifiées par le groupe pour l'été dernier, dont Shiina Ringo ne devait composer aucune chanson. L'album, qui tire son titre des émissions de variété japonaises, fait suite à deux singles qui ont été très loin de convaincre les amateurs, en particulier OSCA, le premier des deux. Très critiques, ces amateurs attendaient Variety, annoncé par Tokyo Jihen comme son album le plus pop, de pied ferme. Voila enfin l'occasion de savoir si la révolution a été un coup de génie ou un lamentable ratage.

■  Shiina Ringo, regrettée à la composition, fait acte de présence...

L'album se partage entre les chansons composées par le guitariste Ukigumo et le pianiste Izawa Ichiyou dont les styles respectifs sont très différents l'un de l'autre : rock chaotique un poil funky pour le premier, swing plus old school pour le second. Ils se partagent l'écriture avec une Shiina étrangement ennuyeuse. Pas de vrai coup d'éclat vocal sur cet album, seul le minimum syndical est assuré par la chanteuse, un peu endormie, quand elle n'est pas simplement à côté de la plaque. Variety inaugure une nouvelle manière de chanter qui tient de plus en plus du feulement écorché et qui manque cruellement de saveur. Le vénéré Kameda Seiji, bassiste, producteur et amant imaginaire de Ken Hirai compose la ballade rock Shiseikatsu mais le morceau, très classique, reste en dessous de SUPERSTAR, sur ADULT, également composée par Kameda.

Dans leur majorité, les titres composés par Ukigumo sont malheureusement très décevants. Qu'ils manquent de relief, comme le cruellement plat RAMP, plus faible ouverture pour un album de Shiina Ringo depuis le début de sa carrière ou Tsukigime-hime, à qui il faudra plus qu'on orgue électrique pour nous tirer de la torpeur, ou qu'ils soient franchement inutilement bruyants ou bordéliques à la manière d'OSCA, aucun n'est réellement satisfaisant. MIRRORBALL, dans une nouvelle version depuis la tournée Just Can't Help It, et METRO, avec ses sonoritées 80's, tirent cependant leur épingle du jeu et se révèlent plutôt agréables, grâce notamment à leur ambiance vintage. En revanche, on atteint les tréfonds de la discographie de Tokyo Jihen avec Boutomin, autre morceau légèrement funky absolument cheap sur lequel Ukigumo pose sa vilaine voix, et pire encore avec Fukushuu, piste metal formatée MTV, et ses riffs de guitare emo. Si les fans de Tokyo Jihen appréciaient la musique pour adolescents, ils écouteraient Anna Tsuchiya... Ukigumo, déjà peu en odeur de sainteté, sans doute injustement puisque jusque là son tort principal aura été de passer après le premier guitariste de la formation Mikio Hirama, salit son blason définitivement avec ces titres.

■  Pour sauver l'honneur...

Izawa Ichiyou, avait déjà prouvé avec KILLER TUNE sa capacité à composer de bons titres. Effectivement, les meilleurs morceaux de Variety sont à mettre à son crédit. On retrouve bien sûr KILLER TUNE, toujours aussi charmante et lumineuse, qui dispute le prix du meilleur titre de l'album avec Kronekedow. Ce morceau, à la croisée des chemins entre la musique de cartoons et la marche militaire, est la bonne surprise du disque, grâce à une ligne de piano démentielle. Autre bonne surprise, Kingyo no Hako séduit par son grain de folie et son refrain irrésistiblement empressé. Un cran en dessous, Sake to Geko est plus torturé et tire surtout son intérêt de ses parties instrumentales qui rappellent le pont de Yume no Ato, alors que SSAW, un peu anecdotique, reste plutôt mignonne. Dans l'ensemble, Izawa propose une série de pistes plutôt bonnes, qui contrecarrent les effets désastreux pour l'image du groupe entraînés par les productions d'Ukigumo.

Quelle immense déception que cet album sur lequel même la voix de Shiina Ringo semble fatiguée ... Où sont passés l'intensité d'un Nyuusui Negai ou d'un Ekimae, la profondeur d'un Yukiguni, l'énergie débridée d'un CRAWL ou d'un Kenka Joutou ? Tout ca aurait-il disparu dès le désinvestissement de la vocaliste et de ses fantastiques talents de songwriting ? La vérité c'est qu'à l'exception d'une dérisoire poignée de titres, pas une piste de ce Variety ne se hisse au dessus du niveau des moins bons morceaux de Kyouiku ou ADULT. Même les fans les plus hardcores ne pourront qu'être déçus par cet album, très loin en dessous des capacités de Tokyo Jihen. En attendant de voir Tokyo Jihen défendre ces titres en live, on ne pourra qu'attendre avec amertume le retour aux manettes de Shiina Ringo.
Note : 4.5/10
album Tokyo Jihen - Variety
Tokyo Jihen - Variety : Cover
Sortie le 26-09-2007
Infos : TOCT-26350 - 3.059 ¥
Tracklist : 01- RAMP
02- MIRRORBALL
03- Kingyo no Hako
04- Shiseikatsu
05- OSCA
06- Kronekodow
07- Fukushuu
08- Boutomin
09- SSAW
10- Tsukigime-hime
11- Sake to Geko
12- KILLER TUNE
13- METRO
Crédits : (M-01), (M-07), (M-08), (M-10) Paroles : Shiina Ringo ; Musique : Ukigumo
(M-02), (M-05), (M-13) Paroles et Musique : Ukigumo
(M-03) Paroles et Musique : Izawa Ichiyou
(M-04) Paroles : Shiina Ringo ; Musique : Kameda Seiji
(M-06) (M-09), (M-11), (M-12) Paroles : Shiina Ringo ; Musique : Izawa Ichiyou
Commentaires : La tracklist de cet album est une nouvelle fois symétrique.
 

Avis des lecteurs


Hanabi21
  Tokyo Jihen =)
Enfin un nouvel album ..
Pour tout dire à la première écoute je fus surpris de par certaines sonorités que Tokyo Jihen ne nous avez pas habitué à faire.
Cependant je trouve que cette note de 4.5 est un peu sévère et je pense que moi je mettrais un 6.5 car j'aime beaucoup cet album moins original que le mythique et inimitable ADULT mais qui reprend certaines chansons nouvelles qui s'attribuent automatiquement à Tokyo Jihen dès la première écoute telles que : Killer tune ou OSCA ( qui nous montre qu'écouter du Tokyo Jihen à fond après une cuite ne sera JAMAIS une bonne idée ) [ Du moins pour les tympans ]

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 45 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité