mikan music reviews
single MEG - HEART
Par Shito, le 18-05-2008 à 16:44:00
On aurait pu mettre un 2/10 vite fait bien fait à ce single de MEG en le qualifiant d'inintéressant au possible, tant MEG grimée en maid y fait potiche au service d'un Yasutaka Nakata qui se contente de moins que le minimum avec une soupe electro-pop midtempo sans relief. Mais ça n'aurait pas été bien drôle, d'autant qu'il n'y a aucune gloire à tirer sur une ambulance. Il n'empêche qu'avec un clip pareil il nous était difficile de faire l'impasse ! Aussi avons-nous décidé de faire appel à une guest star de luxe, une véritable spécialiste du genre, en la personne de Megan Barrington-Montgomery, qui a bien voulu remplacer au pied levé notre non-sollicitée consoeur Criquette Rockwell, supposée souffrante. On la remercie !


MEG
On ne sait par où commencer tant ce nouveau clip de MEG nous a laissées sans voix, le baba ébahi par tant de merveilleuses idées tendance pour un look retro 60s estival et coloré, cette fois sans les incursions 70s80s de cette pimbèche d'Amuro qui bouffe à tous les rateliers (sans prendre un gramme pour autant, la garce) ! Non-contente d'être produite par le KURISUCHIAN RAKUROA de l'electro-pop nippone, MEG s'est adjoint pour ce clip les services d'un styliste de génie, tombé dans le LSD quand il était petit et dont l'anonymat ne fera que renforcer la légende. Que dire par exemple de cette robe sinon qu'elle est quand même formidable, au moins autant que le prix du jambon qui augmente alors même que les producteurs de cochon en sont aujourd'hui réduits à vendre à perte ! Contre toute attente, le mariage de la coupe femme enceinte, tant décriée il y a quelques étés de cela, et de l'imprimé à carreaux orange façon nappe de table de camping (oui, les Japanistas, les vraies mettent des nappes sur leur tables de camping) fait merveille, peut-être grâce au pouvoir incommensurablement kawaii-isant du petit flot à la ceinture sous l'absence de poitrine, ou peut-être pas, qui sait.

MEG
Exquise initiative aussi que ces collants blancs tout droit sortis d'une vieille armoire de Sheila, préalablement bouillis et débarrassés des vieilles traces de peaux mortes, une idée pratique et pas cher ! Ils sont ici recyclés avec un savoir-faire inédit, en totale coordination avec un petit tablier très seillant à conseiller sans hésiter à tous les Japanistos (les bien foutus seulement, faut pas déconner) désireux d'offrir une soirée coquine en cuisine à leur chiriiiii. Rajoutez à cela une petite paire de chaussures blanches toutes mimi où se logent les petits petons tout gouzigouzi de la chanteuse, et vous obtiendrez la tenue idéale pour vos après-midi pique-nique dans les bois, surtout si vos convives n'ont pas eu de rapport sexuel avec une mineure depuis longtemps et qu'ils ont amené leur caméscope ! Mais là où MEG atteint le paroxysme du bon goût, au point qu'on ira prochainement égorger un veau en son honneur sur la tombe de Leah Dizon, c'est dans ses choix capillaires. A cet égard la perruque noire d'inspiration MIREYU DARUKU -après une douche de mazout- arborée dans les scènes télévisées du clip était déjà charmante; mais Grand Dieu, quelle ne fut pas notre stupeur lorsque nous la vîmes apparaître affublée d'un grandiose chignon crêpé à frange de toute beauté, héritage Nouvelle Vague qui n'aurait rien à envier aux cultissimes exhibitions cinématographiques de notre non moins cultissime BURIJITO BARUDO nationale, ou plus tardivement à la tout aussi cultissime KAREN CHERIIRU. Nous saluons bien bas en évitant de toucher les fesses parterre pour ne pas salir notre culotte toute mouillée !

MEG
Un regret tout de même du côté des accessoires : vous qui nous lisez chaque soir avant de prier pour le salut de Cindy Sander savez que le total look n'est jamais une bonne chose. En l'occurrence il eût été préférable que l'hommage à BB s'arrête à la coupe de cheveux plutôt qu'il inclue également le caniche abricot - ou plutôt mandarine délavée (décidément, c'est dingue comme la bonne mandarine se fait rare de nos jours...). Si les chihuhuas et autres teckels nains, accessoires fashion favoris des plus belles gourdes du paysage audiovisuel nippon -tel que Namie "j'aime m'empiffrer en lisant des manga" Amuro et Ayumi "la dorade" Hamasaki- n'ont jamais réellement eu nos faveurs, le caniche ne reste indémodable qu'en fidèle compagnon des plus touchées d'entre nous par la dure réalité du temps qui passe. Au moins MEG a-t-elle eu le mérite de la cohérence en revêtant son animal d'un hideux patchwork estival que ne renieraient pas les plus grandes fashion leaders de cette génération, KATERIN DUNUBU et ERIJABETO II (rien à voir avec la grosse LISA, icône incomprise de la mode du XXIème siècle) en tête. Reste tout de même un élégant fouet enrobé de crème chantilly, que MEG masturbe avec autrement plus de classe que Kumi Kodamniotique, laquelle arborait dans le PV de Birthday Eve l'air contrit du singe de Madame Coulter qui se serait pris un parapluie dans le popotin.

Tout notre argent de poche de la semaine étant passé dans l'achat de 180 exemplaires de Papillon de Lumière en version CD+DVD+nail art pour gros orteils collector, nous n'avons pu nous procurer le single de MEG et sommes par conséquent dans l'incapacité de vous donner un avis sur l'aspect musical de ce disque. Nous vous prions de nous en excuser, si vous ne vous en foutez pas. Non non ne vous moquez pas, il y en a qui ne s'en foutent pas !

Megan Barrington-Montgomery, guest star d'un soir
(NDLR : promis, une fois mais pas deux !)


Nota : compte tenu du caractère éminemment objectif de cette critique, la rédaction de mimu avait décidé de ne pas attribuer de note à ce single. Mais comme le système est mal fichu et qu'il exige un chiffre vous verrez quand même apparaître un bon vieux 2 ci-dessous, somme toute bien mérité ! Nous en profitons pour remercier du fond de notre HAATO nos consoeurs de Japanista, qui nous ont inspiré cet article et auxquelles nous avons tenu ici à rendre hommage pour toute la publicité qu'elles nous font régulièrement dans leurs écrits.

Commander HEART sur CDJapan - Yesasia
Note : 2/10
single MEG - HEART
MEG - HEART : Cover
Sortie le 07-05-2008
Infos : UPCH-5536 - 1.200 ¥
Tracklist : 01- HEART
02- NATALIE (FM16 MIX)
03- HEART (PARTY MIX)
 

Avis des lecteurs


Soulhead
  Ayant Ă©coutĂ© la chanson et le clip en mĂŞme temps la seule chose qui m'est venue Ă  l'esprit après la fin de celui-ci fut ''En gros c'est comme du Yasutaka Nakata, le cotĂ© pathĂ©tique/chiant en plus''.

Le pire dans tout ça c'est que Heart n'est finalement pas si mauvaise que ça, il aurait juste fallu que MEG chante sans effet de voix donnant l'impression d'avoir déjà entendu cette chanson/voix des milliards de fois... Quant au remix : le changement semble (est ?) tellement inexistant a part quelques effets de voix agréables rajoutés ici et là qu'elle mérite autant d'intérêt que la fantomatique Natalie. La seule chose que je ne dénigrerai pas c'est l'ambiance rétro (MEG exclue) du clip et des poussins transgéniques qui sortent de la télé (ÇA c'est des effets spéciaux !) Bref un 0 sur 5 c'est déjà trop.

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 70 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité