mikan music reviews
single Maaya Sakamoto - Triangler
Par Van, le 21-06-2008 à 11:37:00
Réunir Maaya Sakamoto et Yoko Kanno sur le générique de Macross +, c’est le carton assuré ! Et bien cela n’a pas failli si l’on s’en tient aux chiffres de l’Oricon. Ce nouveau single, Triangler, est le plus gros démarrage de la seiyuu/chanteuse Maaya Sakamoto, couronnant de succès le retour de son ancienne mentor et productrice Yoko Kanno. En effet, depuis 2003, les deux artistes avaient stoppé leur collaboration, laissant Maaya en proie à des producteurs incompétents et vénaux. Après des débuts désastreux, Maaya a toutefois bien remonté la pente avec des collaborateurs plus talentueux pour donner un finalement sympathique 30 minutes night Fly. Avec ce nouveau single, générique d’une série très médiatisée composé par une productrice aussi populaire, Triangler a tout pour plaire sur le papier. Mais qu’en est-il sur le CD… ?


■  â€¦On prend les mêmes et on recommence !

Les fans de Maaya Sakamoto et de Yoko Kanno n’auront aucun mal à se familiariser avec ce nouveau titre. On retrouve les bases classiques du générique made in Maaya/Kanno : un air joyeux et entraînant saturé d’arrangements, où se mélangent guitares, violons, percussions ainsi qu’un synthétiseur efficacement utilisé. La composition est énergique et dynamique et rappelle étrangement quelques vieux génériques de Maaya, notamment les titres des adaptations de CLAMP, comme A Gift de Clamp Detective High School, ou le célèbre Platinum, thème de la saison 3 de Cardcaptor Sakura. Maaya fait honorablement son boulot en interprétant avec entrain et bonne humeur cette chanson aussi plaisante que prévisible. Mieux vaut toutefois ne pas être allergique aux génériques, car il faut bien l’avouer, cette commande respecte à la lettre le cahier des charges du genre, offrant peu de place à l’audace ou l’originalité : tout ici est carré et attendu et ne rend pas vraiment hommage aux talents d’interprète de Maaya Sakamoto, ni à l‘immense prédisposition de Yoko Kanno pour l’originalité et les concepts novateurs. A l’écoute la démarche commerciale qui domine derrière ces retrouvailles entre Maaya Sakamoto et Yoko Kanno apparaît évidente, on ne change pas une formule qui gagne pour un contrat aussi important que la série des Macross.

■  Vite aimé, vite oublié…

La face B, Kotomichi est bien loin des notes survoltées et aériennes de la chanson titre puisque il s’agit d’une douce ballade arrangée avec une unique guitare et un piano. La composition et la production ne sont pas de Yoko Kanno mais de Michiko Takada (pour la culture il s’agit d’un des membre du groupe Marsh Mallow créé par Yoko Ueno, elle mêne également une carrière solo plutôt intéressante dans le jazz). Malgré son coté classique et usité, cette langoureuse ballade est tout à fait agréable, sans faute de goût. Quant à la voix de Maaya, elle est particulièrement douce et sensuelle, avec une émotion appréciable qu’on l’on ne retrouvait plus dans son travail depuis la fin de sa coopération avec Yoko Kanno. Un bon moment, mais le classicisme et le conformisme de ce titre, parfaitement illustré par un fondu final des plus ringards, vous feront vite oublier cette chanson au profit d’une face A bien plus efficace et attrayante.

Au final, peu de surprise pour ce grand retour, Maaya se contente de chanter un titre sur commande produit par une Yoko peu inspirée. Mais Triangler reste une bonne chansons, qui préfère simplement l’efficacité à l’originalité. Les amateurs de génériques, les fans de la série et de Maaya Sakamoto seront ravis, tandis que les fans partisans des compositions flamboyantes et de la touche Yoko Kanno risquent d’être déçus. Quant aux autres, ils oublieront rapidement ce single aux sonorités très classiques. Dès lors, la comparaison avec le générique d’ouverture des OAV de Macross + (dont cette série et une sorte de remake) nous paraît intéressante. Dans les deux cas, Yoko Kanno signe la production et sa protégée chante. Il s’agissait à l’époque d’Arai Akino et du titre Voices. Le constat et clair et sans appel : ce dernier est très largement meilleur, optant pour une approche plus innovante et intéressante, servie par la personnalité d’Arai Akino et une époque où la rentabilité n’avait pas encore le pouvoir sur le non-conformisme et l’envie de créer… Quoi qu’il en soit, en plus d’un carton médiatique, ce nouveau single de Maaya Sakamoto est sans doute ce qu’elle a sorti de mieux depuis plusieurs années, en attendant la suite qui, c’est à craindre, risque de se faire sans Yoko Kanno.

Commander le single de Maaya Sakamoto sur Yesasia - CDJapan
Note : 6/10
single Maaya Sakamoto - Triangler
Maaya Sakamoto - Triangler : Cover
Sortie le 23-04-2008
Infos : VTCL-35024 - 1.050¥
Tracklist : 01- Triangler
02- Kotomichi
03- Triangler (instrumental)
04- Kotomichi (instrumental)
Crédits : (M-01) Paroles : Gabriela Robin
Musique et Arrangements : Yoko Kanno
(M-02) Paroles : Maaya Sakamoto
Musique et Arrangements : Michiko Takada
 

Avis des lecteurs

yf19-sama   Je suis rassuré de savoir que le duo peu encore produire de belles choses ensemble.

D'un autre coté j'ai l'impression qu'une époque se tourne, on est à des années lumières de ce que j'ai pu entendre avec les précédents albums, j'ai eu du mal a reconnaitre la Voix de ma chanteuse favorite tout comme l'excellence et l'équilibre des compositions de Yoko Kanno.
J'ai l'impression quelles ont simplement répondu à une commande du type block buster sans forcer sur le travail créatif.

Ce morceau est plat et monotone en terme de rythme, la fin montre clairement le cahier des charges à respecter.

Sans cette émotion bien particulière qui émane de sa voix (même électronisée) j'aurai du mal a apprécier ce morceau.

Je ne suis pas non plus complètement fan de toutes les composition de Yoko Kanno mais j'apprécie évidement la liberté artistique quelle prends lorsque quelle fait des choses uniques.

Une époque se tourne car vu le résultat de cette chanson du point de vu artistique, la collaboration entre la chanteuse et l'interprète ne risque plus de faire des éclats.

L'association de leur nom n'est désormais plus une valeur sure. J'en suis vraiment triste, et cela me rends plus nostalgique des opening d'Escaflowne, ou encore des ost de Macross+.

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 24 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité