mikan music reviews
album miaou - all around us
Par marmotteyoda, le 02-11-2008 à 19:20:00
Petit √† petit le chat fait son nid, se fait remarquer par sa patte artistique reconnaissable entre mille. C'est en 1999 que miaou f√Ľt cr√©e par les soeurs Mayumi et Hiromi Hasegawa et Tatsuki Hamasaki. Il faudra attendre 2003 pour que sorte leur premier album Happiness suivi ensuite d'une tourn√©e au Japon avec le groupe australien Art of Fighting. 2005 est l'ann√©e la plus charg√©e du groupe, la sortie d'un deuxi√®me album intitul√© MAKE THESE THINGS ALRIGHT qui confirme l'orientation prise par le trio : le post-rock. Cette m√™me ann√©e sort un split EP en collaboration avec les canadiens de below the sea, suivi ensuite d'une tourn√©e commune. Ce f√Ľt un petit coup de pouce pour chacun des deux groupes, qui permit √† miaou d'appara√ģtre ensuite sur diverses compilations, ce qui est toujours appr√©ciable pour un groupe √©voluant sur le march√© indie. Deux ans apr√®s leur EP painted, miaou revient donc avec ce troisi√®me album : all around us.


A l'√©coute du premier morceau, certains pourraient penser que miaou ne s'est pas foul√©. Pourtant promise song est parfait comme introduction √† l'album : simple et efficace. Le glockenspiel, seul instrument utilis√© durant toute la dur√©e du morceau, est d√®s le d√©part pr√©sent√© comme l'une des cl√©s de vo√Ľte des prochains titres.

■  Une magie toujours intacte

Et pourtant le morceau suivant nous fait mentir puisque le groupe s'essaye √† marier l'electro et le post-rock. L'introduction de morning sun tient la route avec ses quelques notes au synth√©tiseur qui se r√©p√®tent encore et encore sans aucune variation, suivie ensuite par la batterie puis peu apr√®s de la guitare. Ce m√©canisme bas√© sur une apparition progressive des instruments n'est peut-√™tre pas tr√®s original, mais avec miaou tout est diff√©rent. Les instruments jouent le r√īle de personnages et nous racontent une histoire. Ce m√™me m√©canisme est utilis√© plusieurs fois notamment dans hello world √† la diff√©rence que le glockenspiel fait son apparition apr√®s la longue introduction et rajoute un peu plus de douceur au titre. Les trois derni√®res minutes sont justes explosives avec une basse compl√®tement mise en avant tandis que le glockenspiel dispara√ģt. Le constat aurait pu √™tre le m√™me pour la piste suivante mais non. Tout d'abord, tetote intrigue par son introduction : une cha√ģne de t√©l√© parasit√©e, un synth√©tiseur sombre, une batterie sans identit√© propre. La suite du morceau reste ensuite assez lin√©aire avec un duo guitare-batterie jusqu'au moment o√Ļ on entend comme bruit de fond des claquements de mains, claquements qui ne dureront pas tr√®s longtemps puisqu'ils seront interrompus bri√®vement par ces parasites qu'on peut entendre dans l'introduction. La fin du morceau est d'ailleurs tr√®s bien compos√©e, remplie de petits effets en fond sonores qui rappellent √©trangement les techniques de jeu √† la guitare dans les groupes noise. Dans le m√™me style d'intro qui pose des interrogations, celle de cumpets nous rappelle le hip-hop, allusions toutefois tr√®s l√©g√®res, et on notera que le glockenspiel est omnipr√©sent.

Certains morceaux sont tout de même assez similaires à ce que faisait le groupe précédemment, c'est le cas d'always dreaming of things to come qui est tout de même classique dans la discographie de miaou, la rythmique est beaucoup trop commune à leurs anciens travaux et d'ailleurs, on pourrait très bien désigner le morceau Airship de l'EP Painted comme son frère. Alors qu'our path to... n'est pas très convaincante puisque souffrant des mêmes problèmes que le morceau évoqué précédemment, le chant masculin que l'on peut entendre dans you found me est appréciable bien qu'anecdotique (ce qui est souvent le cas dans le milieu du post-rock). Hopefulness aurait pu être quelconque mais en 10 minutes il fallait s'attendre à quelques surprises. En milieu d'écoute, après quelques variations dans l'orchestration (une batterie qu'on n'entend plus pendant quelques instants, le glockenspiel qui est parfois joué), des effets sonores électroniques s'invitent avant le grand final, similaire à tetote. L'album s'achève de la même manière qu'il a commencé, c'est à dire par une utilisation d'un seul instrument. La guitare acoustique boucle donc l'album de la manière la plus douce possible, sans aucune prétention.

Cela fait donc près de 10 ans que l'aventure miaou a commencé, et bien que leurs discographie soit vraiment maigre la patience paye à chaque sortie puisque la qualité est au rendez-vous. Il faudra surement attendre un certain temps avant un prochain CD mais les japonais n'ont pas à se plaindre puisque miaou se produit très souvent en concert. D'ailleurs une tournée promotionnelle (mais qui est surtout là pour "marquer le coup" s'est déroulée sur la deuxième moitié du mois de septembre avec le groupe anglais epic45, ce qui a permis à ceux qui ont eu la chance d'assister à un des concerts de profiter pleinement de ce nouvel album en live.
Note : 8/10
album miaou - all around us
miaou - all around us : Cover
Sortie le 18-07-2008
Infos : TSIP-2025 - 2.300¥
Tracklist : 01. promise song
02. morning sun
03. hello world
04. always dreaming of things to come
05. tetote
06. crumpets
07. our path to..
08. you found me
09. hopefulness
10. shining
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 95 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité