mikan music reviews
album Ayumi Hamasaki - (miss)understood
Par Shito, le 13-01-2006 à 18:38:00
Doucement mais sûrement le déclin de la popularité d'Ayumi Hamasaki suit son cours au Japon, celle-ci ayant même perdu cette année son statut d'artiste féminine n°1 d'avex trax au profit d'une Kumi Koda nettement plus pétillante. Il n'empêche qu'Ayu n'en reste pas moins une artiste majeure de la scène musicale japonaise, et qu'en ce sens la sortie de ce (miss)understood, le 7ème album original de l'artiste, constitue un évènement notable en ce début d'année 2006.


On commence à avoir l'habitude, le disque est donc disponible en deux versions : CD seul et CD+DVD. Passons sur l'immonde sĂ©rie de clichĂ©s qui a servi à la confection de la jaquette : l'affreux sourire qu'arbore Ayu sur la couverture de la version CD simple en fait mĂŞme un favori au titre de pire jaquette de disque sur ces dix dernières annĂ©es. Le DVD comporte quant à lui une ribambelle de clips (tous ceux des singles sortis en 2005 ainsi que deux inĂ©dits et un remake) accompagnĂ©s des traditionnels making-off. La surprise vient de la prĂ©sence, dans chacune des deux Ă©ditions, d'un photobook diffĂ©rent bien Ă©pais et plutĂ´t rĂ©ussi, qui rend encore plus difficile à avaler la pilule de la jaquette du CD. Au moins niveau quantitĂ© les fans en ont pour leur argent : mĂŞme si c'est malheureux à dire, Ayu Ă©tant devenue un produit dont les Japonais achètent l'album en fin d'annĂ©e comme les amĂ©ricains une dinde pour Thanksgiving, c'est d'ores et dĂ©jà un Ă©lĂ©ment apprĂ©ciable.

Passons à la musique ! Les singles sortis en 2005 avaient laissĂ© une impression mitigĂ©e, intĂ©ressants par leur audace dans leur instrumentation et leurs arrangements, mais jamais complètement convaincants. L'album Ă©tait donc impatiemment attendu par les fans, qui espĂ©raient voir cette dĂ©bauche d'innovation mise au service d'une ou deux nouvelles bombes comme l'artiste nous en pond encore, par chance, une fois de temps en temps. Soyons clairs tout de suite, si vous espĂ©rez y entendre ne serait-ce qu'une bombe, c'est ratĂ©. La dernière rĂ©volution en date s'appelait Because of You, la suivante ne sera pas pour tout de suite... Revue de dĂ©tail :

01- Bold & Delicious

Cette chanson a dĂ©clenchĂ© une polĂ©mique de grande ampleur à sa sortie, dĂ©paysant complètement les fans, et achevant de convaincre les dĂ©tracteurs de la capacitĂ© d'Ayu à se tourner au ridicule. SĂ»r que ce n'est pas en ouvrant son morceau sur un pitoyable "yayayaya gagagaga dadadada wowowowo" à peine digne de mon neveu de 6 mois que la miss allait s'attirer les faveurs de la critique. ComposĂ©e par GEO du groupe Sweetbox, la nouvelle recrue d'Ayu très prĂ©sente sur cet album, Bold & Delicious donne dans un mĂ©lange des genres Ă©tonnant (c'est un bon point) mais quelque peu dĂ©routant et finalement loin d'ĂŞtre passionnant : RnB, gospel et guitares funky se rencontrent au fil de couplets soporifiques et de refrains criards et caricaturaux. Caricaturaux comme l'est d'ailleurs le clip de la chanson, dans lequel Ayu se trimballe sous trois tonnes de fourrure, jouant à la diva perchĂ©e sur un camion sillonant les rues de New York. Non vraiment, c'est sans intĂ©rĂŞt.

02- STEP you

On revient cette fois dans une veine plus classique sur la discographie d'Ayu, avec cette chanson aux couplets lents, poursuivis par un pont aux accents pop et des refrains fĂ©dĂ©rateurs jouant habilement sur une instrumentation rock et des arrangements synthĂ©tiques. Le tout rappelle le bon vieux temps, des UNITE! et autres SURREAL remis au goĂ»t du jour, si ce n'est que là oĂą ces chansons Ă©taient fraĂ®ches et entraĂ®nantes, STEP you fait plutĂ´t propre et couchĂ© sur papier glacĂ©, à la manière de son clip certes joli mais assez froid. Autre point faible, les sempiternels wow wow qui laissent loin derrière le temps oĂą l'on louait Ayumi pour la beautĂ© de ses textes... Il n'empĂŞche que STEP you fut la meilleure vente single d'Ayu en 2005, et qu'elle mĂ©rite tout à fait cet honneur.

03- Ladies Night

Toujours GEO aux commandes, et l'on sent à nouveau la diffĂ©rence : les arrangements sont assez variĂ©s et riches en samples, mĂŞlant guitares Ă©lectriques chargĂ©es et effets synthĂ©tiques. Les couplets sont pour une fois assez intĂ©ressants, scandĂ©s sur un effet tĂ©lĂ©phonique qui rappelera sans nul doute le grand Fly High aux fans de l'artiste. Les refrains sont plus quelconques, Ayu y poussant des gĂ©missements nasaux du plus mauvais goĂ»t. Et si l'ensemble pourra sembler de qualitĂ© sur la première Ă©coute, Ladies Night finira très vite par lasser, sinon carrĂ©ment irriter. A noter par contre un clip assez novateur, dans lequel Ayu est mise en scène sur des thèmatiques très autocritiques, tantĂ´t en caricature d'idol aux costumes fluos, tantĂ´t en dictateur abreuvant une foule de mannequins impersonnels de ses paroles... A voir.

04- is this LOVE ?

L'efficacitĂ© est le maĂ®tre mot de cette pure production rock dans la veine de Because of You et autres GAME comme Ayu nous en sort maintenant rĂ©gulièrement depuis 2003. On prend les mĂŞmes et on recommence, avec des couplets très softs sur des arrangements H/\L, des ponts sur lesquels les instruments s'immiscent progressivement, et des refrains explosifs très rĂ©ussis poursuivis de passages à la guitare Ă©lectrique lourds et chargĂ©s. Du tout bon... à ceci près que ce genre de morceaux chez Ayu ne surprendra plus personne.

05- (miss)understood

La chanson-titre n'a rien de dĂ©sagrĂ©able mais ne casse pas trois pattes à un canard. Elle rappelera à beaucoup Memorial Address, tant dans ses arrangements que sa construction... sans en possĂ©der le charisme.

06- alterna

Dans une version très lĂ©gèrement retouchĂ©e (au niveau du mixage de certains effets vocaux), alterna constitue l'une des surprises single de cette annĂ©e, dans une ambiance noire et sarcastique originale. MĂŞme si l'on a depuis eu tout le temps de s'en lasser, force est de reconnaĂ®tre qu'il y avait de l'idĂ©e dans cette mouture rock dont les refrains sont portĂ©s par des paroles à la rythmique bien trouvĂ©e. Sans oublier un clip qui avait Ă©galement surpris par sa personnalitĂ©.

07- In The Corner

Reprise d'un titre du groupe Sweetbox, cette chanson assez courte est une piste pop aux accents jazzy et aux arrangements aussi dĂ©pouillĂ©s qu'Ă©tudiĂ©s, faits de multiples notes courtes de violons, clavecins et autres samples synthĂ©tiques sur une rythmique rock très basique. A nouveau il manque ce supplĂ©ment d'âme qui aurait pu en faire un grand titre, mais dans la longueur de l'album le morceau est tout à fait acceptable.

08- tasking

L'habituel interlude que compte tout album d'Ayu est cette année une très grande réussite, au point qu'il en devient réellement frustrant tant il mêle habilement des sonorités assez peu usitées par l'artiste dans des registres instrumentaux assez variés, et sur une rythmique vraiment intéressante.

09- criminal

Ballade-rock ultra classique aux couplets sussurés dont l'instrumentation gagne progressivement en puissance pour exploser dans les refrains, criminal n'a malheureusement pas grand chose pour réellement convaincre. C'est propre, très propre, trop propre en fait (encore que sur le plan vocal on frise régulièrement la fausse note). C'est même rapidement ennuyeux...

10- Pride

Pride est une ballade assez sombre elle aussi dominée par les violons, sur laquelle Ayu s'offre les services d'un choeur. Celui-ci renforce encore le côté dramatique conféré par les arrangements une nouvelle fois dépouillés, référence directe aux chansons du genre du début des années 80 avec accords graves au piano et batterie lente mais appuyée. L'interprétation est sans bavure mais manque un peu d'émotion pour une piste de ce genre, la voix d'Ayu n'y étant qui plus est pas franchement adaptée. Mais l'on saluera l'effort qualitatif fourni dans l'orchestration.

11- Will

Encore une ballade, cette fois composĂ©e par CREA (pseudonyme d'Ayu elle-mĂŞme) et DAI (cela faisait longtemps !). Will fleurte en permanence avec l'Ă©pique et possède une mĂ©lodie qui sonne -sans doute volontairement- très old school. On pense successivement à un gĂ©nĂ©rique de western italien, à un thème de fresque historique à la chinoise, à une piste Enka aux violons omniprĂ©sents et à l'interprĂ©tation gutturale. Il est certain que le morceau aura de quoi surprendre les fans de l'artiste, et le fait est que beaucoup risquent fort de ne pas franchement accrocher.

12- HEAVEN

Le quatuor de ballades s'achève avec HEAVEN, une piste sortie en single à l'automne et dont les ventes en demi-teinte avaient déçu les ambitions explicites d'Ayumi. Il faut dire que les moyens Ă©taient au rendez-vous, et que HEAVEN a de quoi rĂ©jouir, avec une construction pour le moins surprenante qui sort enfin du traditionnel schĂ©ma couplet/refrain. Et rapidement on se laisse conquĂ©rir par cette progression en puissance aussi subtile qu'efficace, qui fait de HEAVEN un morceau finalement très abouti. Qui ne manque peut-ĂŞtre qu'un tout petit peu d'aigus pour avoir une chance de nous tirer les larmes !

13- Are You Wake Up ?

Nouvel interlude aux accents métalliques rock, mêlant fusion et synthés, mention bien !

14- fairyland

fairyland est une nouvelle piste dans la tradition des chansons pop d'Ayu, mais le cĂ´tĂ© un peu rose bonbon de ses dernières productions en date dans le genre a agrĂ©ablement laissĂ© place à un style plus grand public. Ce que la piste perd en hyper-dynamique et colorĂ©, limite criard, elle le gagne en crĂ©dibilitĂ© plutĂ´t bienvenue. PrĂ©visible à souhait certes, mais efficace malgrĂ© quelques longueurs, et pour une chanson estivale on n'en demande pas beaucoup plus. D'autant que le clip du titre, tournĂ© à Hawaii, donne lui aussi une furieuse envie de soleil et de grands espaces !

15- Beautiful Day

Une ballade pop sans prĂ©tention qui a le mĂ©rite de tirer le sourire, grâce à une rengaine mĂ©lodique en accompagnement du genre de celles qui vous restent dans le crâne pendant des heures après seulement quelques Ă©coutes. La chanson serait parfaite pour remplacer l'inĂ©vitable Who... larmoyant en fermeture des concerts de l'artiste, pour finir sur une touche à la fois optimiste et Ă©mouvante. Joli coup !

16- rainy day

La belle journĂ©e est ternie par la pluie, et à cette image la piste prĂ©cĂ©dente qui aurait constituĂ© une excellente conclusion d'album se fait sucrer son effet par cette autre ballade insipide à l'interprĂ©tation trop maniĂ©rĂ©e et à l'instrumentation franchement soporifique. Comme son clip.


Le bilan pourra ne pas paraĂ®tre très glorieux, mais il mĂ©rite d'ĂŞtre nuancĂ© : chantĂ© par quelqu'un d'autre, cet album aurait sans doute Ă©tĂ© saluĂ© pour les efforts importants rĂ©alisĂ©s dans son instrumentation, et l'intelligence de ses arrangements le plus souvent efficaces, qu'ils soient chargĂ©s ou au contraire dĂ©pouillĂ©s. Seulement voilà, il s'agit là d'un album d'Ayu, et après Ă©coute celui-ci laisse une impression amère : celle que l'artiste se contente d'y poser sa voix. Ce qui manque, c'est la flamme, celle qui a menĂ© Ayumi Hamasaki au firmament et fait d'elle une Ă©toile. Aujourd'hui l'artiste est une diva qui fait son travail avec un air blasĂ© fort dĂ©cevant. Pas Ă©tonnant dans ces conditions que le public lui prĂ©fère aujourd'hui une Kumi Koda pleine de vie, à la personnalitĂ© explosive, à la fois sexy et mignonne, et pas encore suffisamment rodĂ©e à ce mĂ©tier pour ne pas s'Ă©mouvoir de son propre succès. La flamme Ayu a peut-ĂŞtre brĂ»lĂ© pour la dernière fois au soir des Nihon Record Taishou 2003, oĂą l'artiste s'est effondrĂ©e en larmes lors d'une magnifique interprĂ©tation de No Way To Say. Signe du destin, c'est peut-ĂŞtre Ă©galement aux Nihon Record Taishou diffusĂ©s il y a quelques jours que s'est allumĂ©e pour de bon la flamme Kumi Koda, Ă©galement submergĂ©e par l'Ă©motion lorsqu'elle a reçu le prix d'artiste de l'annĂ©e 2005. Et Ayu ce soir là, pourtant trois fois laurĂ©ate de cette rĂ©compense, il ne devait pas y avoir grand monde pour y penser...

Illustrations © avex trax
Note : 7/10
album Ayumi Hamasaki - (miss)understood
Ayumi Hamasaki - (miss)understood : Cover
Ayumi Hamasaki - (miss)understood : Cover 
Sortie le 01-01-2006
Infos : [CD+DVD] AVCD-17837 - 3800 ¥
[CD] - AVCD-17838 - 3000 ¥
Tracklist : CD :

01- Bold&Delicious
02- STEP you
03- Ladies Night
04- is this LOVE?
05- (miss)understood
06- alterna
07- In The Corner
08- tasking
09- criminal
10- Pride
11- Will
12- HEAVEN
13- Are You Wake Up?
14- fairyland
15- Beautiful Day
16- rainy day

DVD :

01- STEP you (video clip)
02- is this LOVE?(video clip)
03- fairyland (video clip)
04- alterna (video clip)
05- HEAVEN (video clip)
06- Bold&Delicious (video clip)
07- Pride (video clip)
08- rainy day (video clip)
09- Ladies Night (video clip)
10- Bold&Delicious -SIDE STORY- (album ver.)
11- STEP you (making clip)
12- is this LOVE? (making clip)
13- fairyland (making clip)
14- alterna (making clip)
15- HEAVEN (making clip)
16- Pride (making clip)
Crédits : CD :

(M-01), (M-03), (M-10) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : GEO of SWEETBOW ; Arrangements : CMJK
(M-02) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : Kazuhiro Hara ; Arrangements : CMJK
(M-04) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : Miki Watanabe ; Arrangements : H/\L
(M-05) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : Tetsuya Yukumi ; Arrangements : tasuku
(M-06) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : Shintaro Hagiwara, Sosaku Sasaki ; Arrangements : CMJK
(M-07) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : GEO of SWEETBOX ; Arrangements : tasuku
(M-08) Musique et Arrangements : tasuku
(M-09) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique et Arrangements : Kazuhiro Hara
(M-11) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : CREA, D.A.I ; Arrangements : tasuku
(M-12) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : Kazuhito Kikuchi ; Arrangements : Yuta Nakano, KZB
(M-13) Musique et Arrangements : CMJK
(M-14) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : tasuku ; Arrangements : H/\L
(M-15) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : GEO of SWEETBOX ; Arrangements : tasuku
(M-16) Paroles : Ayumi Hamasaki ; Musique : GEO of SWEETBOX ; Arrangements : Yuta Nakano

DVD :

(M-01), (M-08) Réalisé par : Tetsuo Inoue
(M-02) Réalisé par : Masashi Muto
(M-03) Réalisé par : Wataru Takeishi
(M-04) Réalisé par : Kouki Tange
(M-05) Réalisé par : Wataru Takeishi
(M-06), (M-07) Réalisé par : Ken Sueda
(M-09) Réalisé par : Masashi Muto
Utilisations : (M-01) Panasonic "D-SNAP Audio", "D-DOCK" CM Song
(M-02) Panasonic "D-SNAP Audio" CM Song
(M-04) MORINAGA & CO "BAKE" CM Song
(M-06) Panasonic Digital Camera "LUMIX DMC-FX8" CM Song
(M-11) Panasonic "LUMIX" CM Song
(M-12) Movie "SHINOBI -HEART UNDER BLADE-" Theme Song
(M-14) Camelia Diamond CM Song / Nihon TV "Music Fighter" August Opening Theme / Nihon TV "Sport Urugusu" Image Song / Nissan Motor "X-TRAIL CUP" Official Theme Song
(M-16) PS2 Game "ONIMUSHA DAWN OF DREAMS" Ending Theme
 

Avis des lecteurs


Kazumi_Sweetie
  01-B&D:piste choquante aux premiers abords, mais entrainante et assez bonne, du nouveau, enfin !
02-SY:"1 2 3 4 you'n'me"!du bon son,un refrain entĂŞtant...que demande le peuple ?
03-LN:piste pop/electro agréable a l'écoute, bien qu'un peu ennuyeuse au bout d'un moment.
04-ITL?:début doux, puisque explosion pour le plus grand plaisir des oreilles...une merveille.
05-(m)u:bonne piste, pop/rock, mais pas inoubliable comme la plupart des pistes pop/rock d'Ayu...
06-alterna:les "heyhey" passent plus que mieux et cette piste rock est très bonne.
07-ITC:piste qui sonne creux, mais Ă©coutable.
08-t:magnifique interlude...que dire de plus ?
09-c:belle piste pop/rock, mais comme d'habitude, pas inoubliable.mais très bonne malgré tout.
10-P:dans l'esprit de B&D, cette ballade est belle et les violons superbes, du Ayu en grande pompes.
11-W:instrumentalisation absolument magnifique, Will est une ballade Ă  tendance traditionnelle qu'on oublie pas.
12-H:traduction merveilleuse, structure du morceau bien pensée, c'est sublime, tout simplement.
13-AYWU?:bonne interlude, qui engrange bien pour la section "pop" de l'album.
14-f:piste pop/estivale rafraichissante et qui remplie bien son rôle, très bonne.
15-BD:piste pop/niaise qui remonte le moral, bien qu'un peu répétitive.
16-RD:chanson de fin. Dommage, BD aurait bien pu finir l'album.
Bon album pour un 7è album. Du vieux, peu de neuf, album très "trié". Bref, un bon 7.5/10 bien mérité, à la vue de la tracklist très bonne.

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 102 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité