mikan music reviews
album Daichi Miura - D-ROCK with U
Par Shito, le 23-02-2006 à 17:44:00
Un peu moins d'un an après ses dĂ©buts, le jeune Daichi Miura est en passe de rĂ©ussir un pari difficile : celui de se faire un nom sur la scène musicale masculine nippone, en solo qui plus est. Ex-leader du groupe Folder dans lequel il se dĂ©tachait dĂ©jà nettement, l'artiste poursuit sur sa lancĂ©e en combinant chant et danse, avec un talent certain. Et avec D-ROCK with U, son premier album, il s'impose aujourd'hui comme un Ă©quivalent japonais tout à fait crĂ©dible aux stars de la Pop/RnB masculine que sont Justin Timberlake ou Billy Crawford.


Voix maĂ®trisĂ©e avec un registre très Ă©tendu, excellentes aptitudes en danse qui lui permettent d'assurer parfaitement des chorĂ©graphies difficiles, un certain charisme dans ses prestations live : Daichi Miura a tout pour devenir une grande star. Enfin presque tout, car il lui manque tout de mĂŞme deux Ă©lĂ©ments majeurs : une belle gueule (il faut avouer son faciès est un peu bizarre)... et le corps d'athlète qui va avec. Et c'est sans doute là la seule explication possible au plafonnement que semble connaĂ®tre l'ascension de l'artiste en solo, tant la qualitĂ© de ses quatre premiers singles Ă©tait indĂ©niable et aurait donc dĂ» faire mouche auprès de la jeunesse japonaise. Ce premier album reprend les chansons-titres des singles en question auxquelles s'ajoutent pas moins de 8 inĂ©dits et une excellente intro; une version CD+DVD est Ă©galement disponible avec les 4 premiers clips de Daichi et quelques extraits live.

Revue de détail :

01- I'm Back ~the theme of D-ROCK with U~
La fameuse intro est un classique du genre mais ô combien efficace, incarnation maîtrisée du calme avant la tempête, construite sur des cordes, du piano et une jolie poussée vocale en chorus qui augurent du meilleur !

02- I-N-G
Les premières secondes de cet inĂ©dit sont à vrai dire frustrantes : l'excellente intro laissait prĂ©sager d'un morceau explosif. Mais passĂ©e cette première dĂ©ception, on ne peut que louer la qualitĂ© de cette chanson, sobre, assez classe dans un registre RnB soft à la personnalitĂ© bien Ă©tablie, qui n'est pas sans rappeler certaines pistes des albums corĂ©ens de BoA dans ses arrangements mĂŞlant samples synthĂ©tiques et cordes. De quoi mettre dans l'ambiance.

03- No Limit
Et une bombe, une ! Sortie en single 15 jours avant l'album, No Limit est une piste percutante, qui parvient à un rendu Ă©nergique Ă©quilibrĂ©, sans en faire trop. La chanson s'ouvre sur un mĂ©lange de notes de guitare Ă©lectrique et de scratchs qui constitueront l'essentiel du background des couplets, un fnd musical assez grave qui contrebalance plutĂ´t agrĂ©ablement avec la voix haut perchĂ©e de Daichi. Celle-ci rĂ©haussĂ©e d'un chorus fort bien orchestrĂ© fait ensuite des miracles sur un refrain on ne peut plus fĂ©dĂ©rateur, qui Ă©voque un improbable remix urbain de je ne sais quel titre de Prodigy. Le tout est ponctuĂ© pour dynamiser encore un peu plus l'ensemble de passages rappĂ©s, dont on regrettera simplement qu'ils soient diffĂ©rents (et plus plats) de ceux de l'excellente version duo avec Utamaru qui constituait le single tirĂ© de No Limit.

04- Make It Happen
Petite piste soft RnB à l'amĂ©ricaine classieuse, Make It Happen est un modèle du genre qui ravira les amateurs avec ses accents soul dans l'instrumentation et l'utilisation habile des chorus. Pour les autres, ça se contentera de se laisser Ă©couter.

05- Southern Cross
Egalement sortie en single, cette chanson est une nouvelle grande rĂ©ussite, dans un registre très classique mais menĂ© de main de maĂ®tre. La rythmique RnB dominĂ©e par une boĂ®te à rythme et une ligne de basse discrète en rappelle des tas d'autres, mais les arrangements bien dosĂ©s ne tombent pas dans la facilitĂ© d'une surenchère et restent très aĂ©riens, permettant à Daichi d'insuffler aux refrains ce qu'il faut de classe et d'âme pour faire du morceau un vrai tube, surtout pour qui en a vu le clip avec sa chorĂ©graphie fort bien dĂ©roulĂ©e.

06- Keep It Goin'On
Premier single de Daichi Miura, Keep It Goin'On confirme les fortes influences soul de l'artiste, qui nous sort la basse et le piano, les guitares funky et la boĂ®te à rythme, le reeverb, les breaks et les chorus, bref tous les ingrĂ©dients des modèles du genre. Le rĂ©sultat est un morceau RnB à nouveau très soft qui souffre peut-ĂŞtre d'un cĂ´tĂ© un peu trop old school, mais on ne peut plus propre sur soi.

07- Open Your Heart
L'un des petits coups de moins bien du disque, Open your Heart est une piste insipide qui sonne un peu comme certaines pistes soi-disant RnB de Mai Kuraki, avec une base rythmique pauvre et des choix assez ridicules dans les arrangements. Heureusement les moyens avex ont tout de même permis une instrumentation d'une bien meilleure qualité que celle des productions Giza...

08- Knock Knock Knock
La première vraie ballade du CD est Ă©galement très classique et bourrĂ©e d'influences US, notamment puisĂ©es directement dans la discographie de MichaĂ«l Jackson, tant dans l'interprĂ©tation que la mĂ©lodie, dans la rythmique RnB que les arrangements mĂŞlant guitare acoustique, basse et boĂ®te à rythme. Pas franchement transcendant.

09- Word!
Daichi aime les cordes et la grosse caisse, et ça s'entend sur l'intro de cette chanson plus encore qu'ailleurs. Daichi aime Usher et ça s'entend aussi : Word! rappele fortement Yeah de la star américaine par sa rythmique lente et appuyée et ses notes de synthé en background musical. Le résultat est toutefois un peu frustrant : si le concept est plaisant et que sur le plan vocal Miura a de quoi rivaliser avec son homologue occidental, la chanson manque toutefois globalement d'énergie et de percutant, et sonne globalement un peu pauvre, un peu vide. Et c'est fort dommage parce qu'il y avait du potentiel...

10- Free Style
Ca commençait à manquer, voilà donc une nouvelle bombe pour redonner un petit coup de punch à cet album ! Free Style est sans doute LA piste qui a rĂ©vĂ©lĂ© Daichi Miura aux fans de Jpop de par le monde. SynthĂ© old school, scratchs discrets et rythme RnB appuyĂ© par des snares percutants constituent l'excellent accompagnement de cette piste, bourrĂ©e de petits breaks inventifs qui en font, dès les couplets, un gros gros tube en puissance. L'impression fait plus que se confirmer sur les refrains, à la fois charismatiques et lĂ©gers, sur lesquels le style Daichi prend son essor. Mention spĂ©ciale au clip dotĂ© d'une chorĂ©graphie bĂ©tonnĂ©e, tout en finesse et en mouvements breakĂ©s de faible amplitude, c'est la grande classe !

11- Stay
Une intro sympa augurant du meilleur nous fait à nouveau le coup du soufflĂ© qui retombe sur cette chanson, heureusement moins affaiblie par la chute que ce ce n'Ă©tait le cas sur plusieurs pistes prĂ©cĂ©dentes. On reste dans un style RnB qui se veut fĂ©dĂ©rateur, mais l'accompagnement est cette fois vraiment trop dĂ©pouillĂ© pour rĂ©ellement s'assurer l'adhĂ©sion de l'auditoire. Dommage, parce qu'une nouvelle fois la performance vocale Ă©tait irrĂ©prochable et le morceau avait de quoi sĂ©duire.

12- Bad Day
Ce morceau se classe directement dans la veine de I-N-G, dans un style et sur une construction tout à fait similaire, et une certaine efficacitĂ© sur laquelle il faut toutefois mettre un bĂ©mol, au mĂŞme titre que pour la piste prĂ©cĂ©dente : une instrumentation beaucoup trop lĂ©gère et dĂ©pouillĂ©e prive Bad Day d'un supplĂ©ment de charisme qui est sans doute la seule chose qui lui manque pour en faire un tube...

13- 17 Ways
En fermeture du disque, une nouvelle ballade plutôt réussie qui ravira les amateurs de slows RnB langoureux !

Au final deux gros tubes dont un vrai chef d'oeuvre, quelques bons titres et d'autres plus quelconques, sans rĂ©elle fausse note : voilà qui constitue un bilan plus qu'honorable pour ce premier album de Daichi Miura. Bizarrement toutefois, l'album laisse après l'Ă©coute une impression bien meilleure que ce que le commentaire individualisĂ© des pistes peut fairer croire. Il se dĂ©gage en effet de ce disque une vĂ©ritable personnalitĂ© musicale, certes influencĂ©e par la musique amĂ©ricaine, mais comme d'habitude parfaitement assimilĂ©e et retravaillĂ©e avec une sensibilitĂ© typiquement japonaise. On regrettera tout de mĂŞme une certaine timiditĂ© dans les arrangements, notamment sur les rythmiques qui gagneraient souvent à ĂŞtre plus appuyĂ©es, plus percutantes. Voilà qui laisse une marge de progression à l'artiste dont les trois derniers singles, d'une qualitĂ© indĂ©niable, ne font aucun doute sur le potentiel Ă©norme de ce chanteur/danseur de grand talent.

Illustrations © avex trax
Note : 8/10
album Daichi Miura - D-ROCK with U
Daichi Miura - D-ROCK with U : Cover
Sortie le 25-01-2006
Infos : [CD+DVD] AVCD-16076 - 3429 ¥
[CD] - AVCD-16077 - 2857 ¥
Tracklist : CD :

01- I'm Back ~the theme of D-ROCK with U~
02- I-N-G
03- No Limit
04- Make It Happen
05- Southern Cross
06- Keep It Goin' On
07- Open Your Heart
08- Knock Knock Knock
09- Word!
10- Free Style
11- STAY
12- Bad Day
13- 17 Ways

DVD :

01- Keep It Goin' On
02- Free Style
03- Southern Cross
04- No Limit featuring Utamaru
05- Live Chapter-1 Digest Edition (2005.5.10@LIQUID ROOM ebisu)
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 41 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité