mikan music reviews
single Tackey & Tsubasa - Venus
Par T'CharleS, le 06-03-2006 à 22:46:00
Avec le rush de fin d'année, le succès des duos masculins WaT et Shuji to Akira, on en aurait presque oublié "le" duo de choc et de charme, souvent copié rarement égalé : Tackey & Tsubasa. Seulement voilà : après 8 mois sans sortie CD, les deux chanteurs les plus kakkoi raburabu de l'archipel ont-ils les arguments pour faire à nouveau chavirer les fans dans une adoration extatique ? La réponse tient dans leur dernier single, Venus.


Venus est sorti en 3 versions (normal les fans aiment acheter et collectionner) avec en bonus de premier pressage une dragonne de téléphone mobile (indispensable!) et surtout une version CD+DVD pour apprendre la chorégraphie du clip ! De quoi réveiller la flamme des adoratrices du sensuel Imai "sexy panther" Tsubasa, vénéré pour ses performances de danseur sinon hors-pair du moins mémorables ! Mais laissons cela de côté pour le moment pour nous concentrer sur les chansons. Le single se compose de 7 pistes dont 5 sont des déclinaisons de la chanson-titre en 4 langues plus un karaoke. Inutile de dire que la chanson à intérêt à être réussie ! La prise de risque se confirme d'ailleurs dès les premières notes : percussions de samba et cuivres aux accents synthétiques, la fausse musique latine est au rendez-vous. Or, si ce style continue d'être exploité de temps à autre au Japon, il a surtout été marqué par des désastres. En particulier, m.o.v.e, groupe pourtant rompu aux expérimentations en tous genres a produit deux bonnes pistes du genre... au prix d'une compilation de remixes entière frôlant le lamentable.

Revenons à nos deux muchachos : passé les premiers accords, on peut confirmer que faute d'être un chef d'oeuvre de créativité ou de bon goût, la piste est bien rythmée, entraînante et certes sonne un peu bontempi sans pour autant tomber dans l'insupportable. Ca évoque un peu trop la BO du jeu samba de amigo! pour être crédible mais l'instrumentation est sauve. Vocalement la chanson est très proche de leurs productions précédentes : voix très bien associées, léger chorus, peu ou pas d'inventivité mais une application à la lettre d'une recette déjà bien rodée. Au final, Venus sonne donc plus comme une version latinisée d'une autre de leurs chansons que comme une réelle nouveauté. Cela évite au moins un raté complet. Du coup, les versions coréenne, chinoise et thaïe sont tout aussi correctes, et ce d'autant plus que si je ne pourrais garantir que la prononciation est exacte ou simplement compréhensible, l'interprétation n'est pas dénaturée par la langue utilisée.

La face B, Kimi no na wo Yobitai est une ballade solo de Tackey, complètement kitée au chorus et synthétiseur sur une ligne de guitare soutenue par une boite à rythmes aussi fade que celle avec laquelle Giza massacre ses artistes depuis nombre d'années. Je vous fais grâce du pont avec ses "hou hou hou" aïgus et son harmonica samplé, la piste est suffisamment répétitive pour qu'on l'oublie assez vite. Le bilan est logiquement très faible, vaguement sauvé par le sentimentalisme et l'idée que c'est Tackey qui la chante (si vous imaginez un laideron à la place pendant que vous l'écoutez, vous verrez la magie s'en va très vite !)

Tsubasa lui aussi a droit à une prestation solo avec Never ever, piste pop standard sur fond de guitare électrique et d'arpégiateurs transy. Ca sonne assez générique de Gundam, un ton plus cheap (et pour cause, puisqu'il s'agit d'un thème de l'anime Capeta). Là encore c'est vocalement propre, mais l'interprétation est aussi plate que l'électro-encéphalogramme d'une endive alors que ce type de chanson demande du charisme avant tout. Dommage...

Mais le grand mystère reste le clip de Venus et sa chorégraphie, ce qui nous ramène à la version DVD. D'accord, la chanson fait assez tube estival et Tsubasa s'étant blessé au pied, il était difficile d'envisager une chorégraphie standard. Mais était-ce bien raisonnable d'opter pour une prestation entièrement réalisée avec les bras façon Macarena, et un clip montrant le duo l'exécutant au centre d'un public qui fait de même ? En soi le principe est bon, mais le single est sorti en plein hiver après les fêtes de fin d'année. Pour une chorégraphie et une vidéo qui jouent manifestement sur l'effet de mode, la période me semble pour le moins étrange. Mais la promotion des artistes a ses raisons que la raison ne connait pas et tout au moins cela reste-t-il correct, même si franchement deux gus qui agitent les bras en restant sur place pour illuster une chanson festive on a vu mieux...

Vous l'aurez compris, je suis déçu par ce single, surtout après 8 mois d'absence : certes la chanson-titre dans toutes les langues est assez réussie mais les faces B et C ainsi que le clip laissent un sentiment de gâchis désagréable. Un disque à réserver aux fans purs et durs et aux danseurs de ParaPara en reconversion. Les autres attendront patiemment un album... ou bien un single avec du vrai charisme et de la vraie sexy panther dedans !

Illustrations © avex trax
Note : 5/10
single Tackey & Tsubasa - Venus
Tackey & Tsubasa - Venus : Cover
Sortie le 18-01-2006
Infos : [CD+DVD] AVCD-30926 - 1600 ¥
[Edition limitée] - AVCD-30927 - 1200 ¥
[Edition standard] - AVCD-30928 - 1200 ¥
Tracklist : 01- Venus
02- Kimi no Na wo Yobitai (Tackey)
03- Never Ever (Tsubasa)
04- Venus (korean)
05- Venus (chinese)
06- Venus (thai)
07- Venus (karaoke)
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 51 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité