mikan music reviews
album Anna Tsuchiya - strip me ?
Par Shito, le 05-08-2006 à 23:08:00
ActualitĂ© chargĂ©e pour Anna Tsuchiya que l'on voit dĂ©cidĂ©ment partout ces dernières semaines. Outre son passage en France en Juillet dernier pour la promotion du film Kamikaze Girl et du single de l'anime NANA, l'ex-chanteuse du groupe SPIN AQUA, jeune maman de 22 ans, fait aussi la Une des magazines people à la suite de son rĂ©cent divorce, et sort donc son tout premier album solo au prix avantageux et au titre Ă©vocateur : strip me ? La demoiselle Ă©tant tout sauf vilaine, on ne va certainement pas se faire prier...


Avant de commencer l'effeuillage commençons par Ă©tudier un peu l'aspect extĂ©rieur du produit. Les arguments avancĂ©s sont allĂ©chants avec pas moins de 15 titres dont une grande majoritĂ© d'inĂ©dits, et une version CD+DVD comportant quatre clips de l'artiste. Les jaquettes en noir et blanc donnent le ton : Anna se la joue rockeuse aux allures de femme fatale. CĂ´tĂ© crĂ©dits on en prend plein la vue, avec en vrac une floppĂ©e de compositeurs scandinaves et amĂ©ricains parmi lesquels Josh Freese, l'un des plus apprĂ©ciĂ©s par la scène rock amĂ©ricaine, sans oublier une salve de musiciens prestigieux dont le bassiste et le batteur des Guns N'Roses (sic) venus faire leur show sur rose (le gĂ©nĂ©rique de l'anime NANA). L'habillage est donc des plus prometteurs, reste à voir si ce qu'il cache sera tout aussi allĂ©chant...

Strip-tease intégral

Tandis que zero lance l'album sur une dynamique rock donc l'instrumentation confirme d'emblĂ©e sa qualitĂ©, Anna semble aborder le show de manière assez timide, se laissant complètement dominer par l'accompagnement ravageur, la faute aussi à une Ă©galisation peu judicieuse. rose souffre du mĂŞme dĂ©faut, car mĂŞme si Anna y paraĂ®t un peu plus Ă©chauffĂ©e, la bande son est Ă©galement passĂ©e au niveau supĂ©rieur, habilement servie par ses prestigieux interprètes. Et l'incapacitĂ© de l'artiste à faire dĂ©crocher des notes haut perchĂ©es à sa voix lĂ©gèrement Ă©raillĂ©e s'avère pour le moins frustrante sur pareille bombe en puissance. MĂŞme constat de faiblesse vocale sur MY WAY, dont la base pop/rock efficace rehausse toutefois la performance d'Anna, celle-ci atteignant le comble du manque de charisme sur l'excellente base instrumentale de Lovin'you.

Le spectacle commence à se faire ennuyeux, mais c'est ce moment que choisit Anna pour enlever le masque qui lui recouvrait jusque là le visage. Under My Mask, il y a tout d'abord une ligne de basse porteuse aux accents funky qui ouvre sur une base rock à la rythmique originale, guidĂ©e par une mĂ©lodie classieuse. Le renouveau se fait sentir, et c'est avec plaisir que l'on voit ensuite Anna faire sauter son t-shirt pour nous dĂ©voiler ses True Colors. Sur cette reprise de Cindy Lauper pour le moins audacieuse, c'est toujours la basse funky qui domine; mais aidĂ©e cette fois par des ruptures de rythme bien trouvĂ©es et des loops de guitare très mĂ©talliques, l'initiative fait mouche et les esprits s'Ă©chauffent enfin. Poursuivant sur sa lancĂ©e, Anna peut maintenant envoyer son soutien-gorge dans la foule et lui chanter : Give me a kiss & kiss. Qu'à cela ne tienne, un baiser sur le sein gauche pour les influences blues et l'interprĂ©tation très juste sur les couplets, et un sur le sein droit pour les formidables accents pop/rock des annĂ©es 90 sur les ponts et les refrains. Et la foule ravie d'accompagner Anna, le sourire bĂ©at aux lèvres, à coup de na-na-na-na-na fĂ©dĂ©rateurs sur ces fameux refrains mid-tempo qui rappellent que le pop/rock à la sauce occidentale, ça a parfois du bon aussi.

Le déshabillage s'achève dans une ambiance tamisée avec une surprise de taille : Forever. Cette fois entièrement nue, Anna se lance dans une ballade intimiste aux arrangements piano et violons synthétiques qui confèrent une impression de flottement, mi-aérienne, mi-aquatique. Sur cet accompagnement rappelant Enya, Anna est parfaite, toute en nuances et retenue, évitant l'erreur d'essayer de tirer de sa voix des choses dont elle n'est pas capable. Un bijou.

Anna rhabillée, c'est un autre spectacle qui commence...

Interlude et retour de la batterie et des guitares Ă©lectriques pour une petite minute instrumentale surpuissante, le temps qu'Anna se prĂ©pare pour la seconde partie du show : voici une intro frisant le gĂ©nie pour Change Your Life, le premier single d'Anna qui constitue peut-ĂŞtre sa meilleure chanson à ce jour. RevĂŞtant sa tenue de rockeuse, elle nous livre ici une oeuvre suave et sensuelle sur un accompagnement riche et parfaitement Ă©galisĂ©. Grande classe ! Et l'artiste de remettre ça sur ecstasy, avec un soupçon d'efficacitĂ© en moins mais une aisance fort plaisante. Anna aborde aussi des registres plus lĂ©gers, comme sur Jane, une piste pop à l'ambiance acoustique et aux refrains chantĂ©s en chorus, ou sur Grooving Beating et ses accents college rock girly d'inspiration californienne, qui ferait un parfait gĂ©nĂ©rique à sĂ©rie TV pour ados peuplĂ©e de jeunes surfeurs au sourire ultra-brite.

Baisser de rideau et rappel, Anna pose alors sa voix sur d'excellents riffs de guitare Ă©lectrique chargĂ©s et une rythmique uptempo, composant un accompagnement aux faux airs des Rolling Stones. Là encore le rĂ©sultat, intitulĂ© knock down, est ravageur et les faiblesses vocales de la chanteuse se font presque oublier tant elles sont compensĂ©es avec talent par la qualitĂ© de l'interprĂ©tation. Le final se joue quant à lui sur SLAP THAT NAUGTY BODY, le deuxième single d'Anna, une pure bombe rock percutante qui voit le public dĂ©finitivement conquis secouer frĂ©nĂ©tiquement la tĂŞte tandis que l'artiste scande Ă©nergiquement des paroles jouissivement rĂ©pĂ©titives.

Rideau final, standing ovation et clameurs enthousiastes des spectateurs qui ne demandent qu'une chose : revenir demain pour profiter une fois encore de l'incroyable melting-pot de talents musicaux à l'origine de ce petit chef d'oeuvre, à peine terni par un excès de pudeur sur les premières minutes. Et puis retour à la rĂ©alitĂ© : on se souvient alors qu'il ne s'agissait pas d'un show live mais bien d'un simple CD. Dingue, on s'y croyait pourtant. La bonne nouvelle avec ce strip-tease numĂ©rique, c'est qu'il suffit alors d'appuyer une nouvelle fois sur le bouton play, et c'est reparti pour 54mn de bonheur. Dommage que nos amis nippons se contentent de voir en Anna une actrice qui chante, rĂ©servant à cet album un accueil plutĂ´t mitigĂ©. Tant pis, on l'Ă©coutera pour eux.

Illustrations © MAD PRAY RECORDS / avex trax
Note : 9/10
album Anna Tsuchiya - strip me ?
Anna Tsuchiya - strip me ? : Cover
Anna Tsuchiya - strip me ? : Cover 
Sortie le 02-08-2006
Infos : [CD+DVD] CTCR-14493 - 3200 ¥
[CD] - CTCR-14494 - 2500 ¥
Tracklist : CD :

01- zero
02- rose
03- NO WAY
04- Lovin' you
05- Under my mask
06- TRUE COLORS
07- Give me Kiss & Kiss
08- Forever
09- Interlude
10- Change your life
11- ecstasy
12- Jane
13- Grooving, beating
14- knock down
15- SLAP THAT NAUGHTY BODY

DVD :

01- Taste My Skin
02- Change your life
03- SLAP THAT NAUGHTY BODY
04- rose ~strip me? edition~
 

Avis des lecteurs


joss
  J'ai achetĂ© cet album il y a peu de temps et que fut pas ma surprise en voyant que cet opus etait en fait quasi parfait. La seule chanson que je n'aurais pas retenu est zero, la voix de Anna est trop faible et on le ressent beaucoup trop. Mes coups de coeur vont aux superbes : Lovin you, Give me kiss & kiss , Jane et l'interlude + change your life. Je me suis laissĂ© tentĂ© pour son prix tres attractif (4Euro Ă  book off et qui plus est, en neuf...) et j'ai Ă©tĂ© très surpris par cette qualitĂ© epoustouflante.

9/10

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 58 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité