mikan music reviews
single Kumi Koda - 4 hot wave
Par Ananda, le 25-08-2006 à 17:35:00
On ne lĂ©sine pas sur les moyens chez Avex ! Leur nouvelle jument de course, Kumi Koda, n'en finit plus d'inonder les mĂ©dias avec ses sorties : les ventes du DVD de son premier concert battent des records, ses deux best-of l'ont consacrĂ©e ... Ne restait plus qu'un photobook, ce qui est maintenant fait avec MAROC, relatant en images le petit voyage touristique de Kuu en Afrique du Nord, brochure de l'office du tourisme local sur les joies du dĂ©sert et des douces promenades à dos de chameau. D'ailleurs, ces chamellidĂ©s me disent quelque chose, tout comme cette typographie “orientale” honteusement caricaturale ... Ah oui ! C'est l'image sur la pochette de son nouveau single : 4 hot wave (sans “s” s'il vous plaĂ®t, je sais que c'est Ă©nervant).


4hw
Depuis qu'Avex a dĂ©cidĂ© de miser sur Koda, on voit oĂą va l'argent de la sociĂ©tĂ© japonaise. Les moyens mis en jeu pour en faire leur principale VRP sont colossaux et l'iconographie sulfureuse de la jeune femme, savamment travaillĂ©e, n'en finit plus de tapisser les panneaux publicitaires et autres PLV. Souvent plus intĂ©ressante pour son image que pour sa musique, Kuu-chan nous livre cette fois un 4 A-Sides, qui, avec ses quatre pistes originales + trois interludes, aurait tout à fait pu passer pour un mini-album. Cependant, marketing oblige, il est prĂ©sentĂ© comme un single. Un single certes Ă©vènementiel, accompagnĂ© de 4 clips, de manière à souligner ce que je disais plus haut : chez Koda, ce qu'on voit est au moins aussi important que ce qu'on entend, sinon plus. C'est du moins ce que je pensais ...

Première vague : La vague rock

4hw
Après une courte introduction molle et douceâtre, on entre directement dans le vif du sujet avec Ningyo-hime. Là, il s'agit bel et bien d'un virage à 180° pour la star. Elle qui nous avait habituĂ©s à des morceaux pop-RnB un peu niais ou à des ballades inconsistantes, quelle surprise dès les premières secondes du titre ! Il faut bien avouer que cette chanson pop-rock froide au refrain violent et aux guitares Ă©lectriques dĂ©chaĂ®nĂ©es (ou presque) agrĂ©mentĂ©es d'effets Ă©lectroniques n'est pas exactement le genre de chansons qui colle à la peau de Kumi. Et pourtant, la sauce prend ... Sa voix lĂ©gèrement Ă©raillĂ©e rajoute à l'Ă©nergie qui se dĂ©gage du titre en augmentant encore son cĂ´tĂ© metallique, principalement sur les refrains pour lesquels on a appliquĂ© un effet robotique à la voix de la chanteuse.
4hw
On peut Ă©videmment trouver à redire sur ce morceau à la structure ultra-classique, mais cette incursion dans un nouveau domaine rĂ©ussit à Koda, laquelle se sentait aussi, sans doute, prisonnière du style pop-RnB qui l'avait faite connaĂ®tre, comme elle nous le dĂ©montre dans le PV. Celui-ci nous l'exhibe tantĂ´t attachĂ©e à une chaise et entourĂ©e de camĂ©ras, portant presque un lambeau de robe noire, les yeux charbonneux et gratifiĂ©e de la plus belle coupe du moment en jpop, tantĂ´t habillĂ©e en sorte de femme-oiseau-gothique-sous acide (et à ce titre son regard est effrayant), accueillant sur son sofa un savant fou dĂ©coupeur de jambes de poupĂ©es phalliques et une Ă©garĂ©e masquĂ©e marchant avec des Ă©chasses dans un entrepĂ´t/grenier/laboratoire.

Seconde vague : La vague raffraîchissante

4hw
Brutal ralentissement avec I'll be there ! Il s'agit cette fois de la sacro-sainte ballade, et on peut dire que dans le domaine, Kumi n'a pas toujours su ĂŞtre convaincante (KAMEN est un exemple parfait de la mĂ©diocritĂ© des ballades de la demoiselle). Ayant du mal à se modĂ©rer et tombant facilement dans les excès, celle-ci a tĂ´t fait de substituer le kitsch à l'Ă©motion et tombe finalement à cĂ´tĂ© de la plaque. En l'occurence, I'll be there est un morceau pop mid-tempo à l'ambiance relativement acoustique (entendez par là qu'on remarque une prĂ©dominance de la guitare sèche) et mignonne.
4hw
La structure est simple et la composition reposante, sans fioriture. L'ensemble se laisse volontiers Ă©couter, principalement grâce aux arrangements de tasuku et à l'interprĂ©tation tout à fait irrĂ©prochable et plus en finesse de Koda. Le clip, dans lequel Kuu nous montre ses vilaines jambes, est un peu dans la lignĂ©e de la chanson : joli, avec ses paysages paradisiaques, mais pas non plus de quoi sauter au plafond ... Pas d'action, juste Kumi sur la plage qui chante en regardant la camĂ©ra, et une main qui vient saisir la sienne pendant quelques secondes (la scène d'action). Ca se laisse regarder avec plaisir mais on n'y revient pas.

Troisième vague : La vague chaude (en question)

4hw
La transition vers la seconde partie du single s'effectue sur une rythmique hip-hop qui mĂŞle des samples vocaux de Ningyo-hime et de JUICY. En l'occurence, JUICY est certainement le titre qui a le plus fait parler de lui jusqu'à maintenant (il fallait s'y attendre avec un nom comme ça). Dans le clip, elle met, il Ă©tait temps, fin à sa phase kawaii pour redevenir la coquine pas frileuse qu'elle Ă©tait il n'y a pas si longtemps. L'action se passe dans un saloon oĂą Kumi fait irruption subitement, accompagnĂ©e de ses copines, parce que (soi-disant, vous verrez y'a une astuce et la fin du scĂ©nario amène un rebondissement proprement incroyable !) elle a une grosse envie là, maintenant, tout de suite. Alors elle va bien ĂŞtre obligĂ©e de manger, toute ruisselante de sueur, des fruits d' un air taquin, de planter un couteau en plein milieu d'un abricot, de mimer une fellation PUIS une sodomie avec la mĂŞme bouteille (ordre logique en somme), de caresser un homme afin de s'assurer de sa virilitĂ© (Monsieur a d'ailleurs l'air bien pourvu, serait-ce l'effet Kumi?). tout en synthĂ©tisant des comportements et mouvements issus de ses clips “chauds” : les positions Ă©quivoques de SHAKE IT, les trĂ©moussements en tenue lĂ©gère de ima sugu hoshii ...
4hw
Un rĂ©gal, surtout à la fin du clip (vous voyez j'y viens) quand on se rend compte qu'en fait si elle a fait tout ça, ce n'Ă©tait pas du tout à cause de cette grosse envie dont je parlais plus haut, mais parce qu'elle voulait voler une carte au trĂ©sor au groupe d'hommes attablĂ© dans le saloon ! Ah oui, et à propos, JUICY, c'est aussi une chanson ... Une chanson RnB un peu hardcore pas dĂ©sagrĂ©able d'ailleurs. Sur une rythmique minimaliste, vĂ©ritable rĂ©fĂ©rence (assumĂ©e du dĂ©but à la fin) au RnB amĂ©ricain, Koda assure sa chanson avec tout ce qu'il faut de moiteur, de sueur et de gĂ©missements. A ce compte, la fin de la piste prĂ©sage d'une future belle carrière pour Kumi dans le doublage de films cochons, une fois son temps dans la musique passĂ©e, ce qui serait pour beaucoup une suite logique à son “oeuvre”.

Quatrième vague : La vague niaise

Kumi Koda - 4 hot wave
La logique toujours voulait que ce single se ferme sur un titre pop pour ne pas trop dĂ©sarçonner les fans de la “belle”. Ce sera chose faite avec With your smile. Digne hĂ©ritier en plus funk de morceaux comme Shake it up ou Birthday Eve, cette fois on se retrouve vraiment en terrain connu avec une composition rythmĂ©e au refrain soutenu par des cuivres factices et des basses enjouĂ©es. Le titre, dès sa (sympathique) introduction, est extrĂŞmement prĂ©visible. Les paroles en Anglais sont proprement ridicules et ne veulent rien dire tandis que le pont instrumental rĂ©ussit à pousser encore plus loin dans la caricature avec son petit air de guitare Ă©lectrique. Quant au PV il est directement connectĂ© à celui de JUICY (en rĂ©alitĂ©, les deux autres le sont aussi mais les connections sont uniquement accessoires). Celui-ci souffre un peu du syndrĂ´me I'll be there, à savoir : le budget allouĂ© à la rĂ©alisation des clips Ă©tant parti dans Ningyo-hime et ses dĂ©cors de malade ainsi que dans JUICY et son montage ultra dynamique, With your smile fait un peu figure de parent pauvre.
4hw
Kumi y interprète (enfin c'est un grand mot quand on a vu ses talents de comĂ©dienne) une sorte de Lara Croft dĂ©bridĂ©e et souriante qui, après avoir dĂ©robĂ©, à la sueur de ses cuisses, une carte aux trĂ©sors, s'en va à la recherche du dit trĂ©sor au volant de son kart et poursuivie par de vilains hommes à qui elle finit par donner une correction à coups de fouet. Ce pour quoi certains auraient, à n'en pas douter, acceptĂ© de payer. Un clip mignon et donc complètement sans intĂ©rĂŞt venant de Kumi Koda, celle-ci ayant tendance à tomber dans la niaiserie dès lors qu'elle est un peu habillĂ©e. S'ensuit une outroduction qui vient clore en douceur le disque sur un air de comptine pour en rajouter encore dans le gnan-gnan. Heureusement, ce dernier morceau contient une courte piste cachĂ©e qui reprend le refrain de Ningyo-hime sur une rythmique plus hip hop et malsaine. Une fin magistrale qui laisse vraiment une excellente impression du disque en nous renvoyant à son meilleur Ă©lĂ©ment.

Ce que Kumi Koda nous livre avec ce 4 hot wave, ce n'est ni plus ni moins qu'un concentrĂ© d'Avex : du rock, une ballade, du RnB et de la pop. Les compositeurs et les arrangeurs sont des habituĂ©s et on sent la volontĂ© de mettre toutes les chances de son cĂ´tĂ© pour faire de ce 4 A-Sides une rĂ©ussite commerciale. L'enchaĂ®nement des pistes est parfait, les interludes, bien que moins travaillĂ©s permettent de planter le dĂ©cor et de crĂ©er des pauses bienvenues, afin de mettre les diffĂ©rents morceaux en valeur. A l'exception du dĂ©cevant With your smile, toutes les pistes sont bonnes, voire excellentes, et les clips - du moins ceux de JUICY et Ningyo-hime - sont des productions à part entière, et pas uniquement des films promotionnels. Certes, aucun risque n'a Ă©tĂ© pris avec ce single, et mĂŞme Ningyo-hime, la surprise du disque, ne scotche pas par son originalitĂ©; nĂ©anmoins, le tout est parfaitement efficace et ce 4 hot wave mĂ©rite largement son titre de single le mieux vendu de Kumi Koda. Ses admirateurs seront charmĂ©s par l'Ă©nergie et le charme qu'on retrouve sur ces morceaux et qui ont toujours Ă©tĂ© ses points forts, et les autres trouveront probablement leur compte parmi les 4 titres, tous ayant leur identitĂ© propre. Une vraie rĂ©ussite artistique, à des siècles-lumières d'un Koi no tsubomi dĂ©sastreux, et qui donne vraiment envie, pour la première fois, de s'intĂ©resser à la musique de Kuu-chan.

Illustrations © rhythm zone / avex trax
Note : 8.5/10
single Kumi Koda - 4 hot wave
Kumi Koda - 4 hot wave : Cover
Kumi Koda - 4 hot wave : Cover 
Sortie le 26-07-2006
Infos : [CD+DVD] RZCD-45434/B - 1800 ¥
[CD] RZCD-45435 - 1200 ¥
Tracklist : CD
01- INTRODUCTION ~I'll be there~
02- Ningyo-hime
03- I'll be there
04- INTERLUDE ~JUICY / Ningyo-hime~
05- JUICY
06- With your smile
07- OUTRODUCTION ~With your smile~

DVD
01- JUICY
02- With your smile
03- I'll be there
04- Ningyo-hime
Crédits :
(M- 01) Paroles : Kumi Koda - Musique : Shintaro Hagiwara
(M- 02) Paroles : Kumi Koda - Musique : Miki Watanabe
(M- 03) Paroles : Kumi Koda - Musique : Shintaro Hagiwara
(M- 04) Paroles : Kumi Koda / Yo Taira - Musique : Miki Watanabe / STY
(M- 05) Paroles : Yo Taira - Musique : STY
(M- 06) Paroles : Kumi Koda - Musique : Tohru Watanabe
(M- 07) Paroles : Kumi Koda - Musique : Tohru Watanabe
Utilisations : (JUICY) "Gem Cerey" CM Song
(I'll be there) "SEABREEZE" CM Song
(With your smile) NTV "2006 Pride&Spirit Pro Baseball" Theme Song
(Ningyo Hime) "Vodafone 705T" CM Song
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 51 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité