mikan music reviews
single Maki Goto - Some Boys! Touch
Par Ananda, le 20-10-2006 à 14:15:00
On peut trouver de multiples raisons qui motiveraient une augmentation mammaire. Dans le cas de Maki Gotô, cela s'appelle une diversion. Autrefois parmi les plus talentueuses membres des Morning Musume, ce qui sur une échelle de valeur artistique la place juste en dessous de l'énervant accordéoniste du métro, Gocchan eut la chance de se voir offrir en 2001 l’occasion d’une prometteuse carrière solo, TSUNKU n’étant pas avare avec ses meilleures gagneuses. Mais malheureusement pour elle, malgré des débuts plutôt encourageants, sa courbe de vente eut vite fait de chuter vers le bas du tableau. Avant la sortie de son précédent single, TSUNKU, qui n'était plus à un acte de proxénétisme prêt, lui retira ses vêtements. Selon toute logique, ce revirement d’image combiné à sa nouvelle poitrine payée si chère aurait dû lui faire regagner l’amour du public. Cependant, Glass no Pumps ne s'arracha pas vraiment. C’est à ce point de l’histoire qu’entre en scène SOME BOYS! TOUCH et sa ponctuation purement japonaise qui brille plus par sa présence que par sa pertinence.


Après à peine 28.000 exemplaires de Glass no Pumps vendus, il était nécessaire de relever la barre avec ce seizième single solo de la petite Gocchan. La cover nous présente une petite fille dont l'attitude nous dit : "J'aime le rose, les bonbons et les amis de mon tonton". D'aucuns n'apprécieront que modérément ce virage Kodesque, en plus malsain. Quant au cd en lui-même, il comporte bien évidemment SOME BOYS! TOUCH, ainsi qu'une face B intitulée ALL OF US et l'instrumental du morceau titre, pour qui se sentirait d'humeur sexuellement transmissible.

■  Tout est bon dans le cochon... mais apparemment pas dans la cochonne

Il faut bien avouer que SOME BOYS! TOUCH aurait pu être sympathique. Le rythme pop-électro rappelle les productions les plus moites de (feu ?) Britney Spears, avec cette ambiance de club rance et vulgaire à souhait. Ca sent la sueur et on hésite à danser par crainte de glisser sur un accessoire usagé. Les arrangements sont travaillés et font le choix de la variété, s'autorisant quelques ajouts astucieux tels que des notes de violon, des cuivres légèrement funk et une guitare électrique sur le pont instrumental, générant un afflux sanguin dans certaines zones spongieuses de l’anatomie. C'était toutefois sans compter sur le refrain : tout au long de la chanson, celui-ci brille par son total manque d'efficacité. Absolument inadapté, il resitue la "chanteuse" dans un esprit plus "idole", sans doute plus frais mais également terriblement plus niais. Alors qu'on aurait pu s'attendre à un feu d'artifices de sensualité, ou au moins d’hormones, c'est la débandade la plus totale. Mais finalement, ce n'est pas le plus grave. Le pire est d'avoir voulu coller à Gomaki cette image qui ne correspond pas du tout à l'idole à gros nez qu'elle est. Malgré ses efforts, Maki est risible dans le clip dans lequel elle repompe intégralement la chorégraphie de Vogue de Madonna, entre deux roulades dévêtues au sol (emploi de serpillière à mi-temps qu'elle a également mis à profit lors de la promotion télé du titre). En tâchant de s'adapter à l'air du temps, elle se ridiculise en tentant de faire de son filet de voix un élément de séduction digne, au moins, d'attirer la souvent peu regardante gente masculine. En l’occurrence, les rares personnes qui pourraient trouver Maki sexy devraient aller se dénoncer à la Police avant de faire des bêtises. Ses "TOUCH!" prétendument évocateurs n'inspirent rien d'autre que des haussements dubitatifs de sourcils, ou, au mieux, des sourires gênés, en leur qualité de croisement raté entre le jappement d'un caniche perclus d'eczéma et une manifestation persistante du syndrôme de la Tourette... Alors que certaines de ses consoeurs auraient pu rendre ce titre sulfureux et donner envie de s'y plonger, cette fois la seule chose vers laquelle on plonge c'est le bouton stop, de peur d'attraper ses chlamydias.

ALL OF US est plus sage mais pas meilleure. Ballade RnB mâtiné de soul mid-tempo des plus classiques, son couplet se déroule lentement et son refrain, sans originalité, ne se donne même pas la peine de s’envoler. C'est lent, ennuyeux, plat, c'est un fade somnifère entendu des milliers de fois lors d'un autre siècle (le vingtième). ALL OF US réussit le défi remporté par peu de chansons, bonnes ou mauvaises, d'être oubliée dès l'instant où le cerveau a traité l'information sonore. A ceci vient s'ajouter une interprétation digne de Maki Gotô, c'est-à-dire pas vilaine mais sans éclat, sans talent particulier, à la rigueur acceptable comme bruit de fond et interchangeable avec n'importe quelle première venue. Poubelle.

On n'attendait pas grand chose de ce disque, la carrière solo de Maki (la carrière toute entière en fait) n'étant pas vraiment une pierre indispensable de l'histoire de la musique japonaise. TSUNKU est toujours aux manettes, et même si le potentiel de sa pouliche n'est pas énorme, d'autres pas forcément plus talentueuses ont pu mieux réussir. Seulement, une fois dans le milieu, c'est difficile de lâcher son mac et Maki fait tout pour le satisfaire en se construisant une image extrêmement artificielle de bombasse qui ne sied pas à son teint. Et tout ça pour ... seulement 20.000 disques vendus. Est-ce que ça en valait vraiment la peine ?

Illustrations © UP-FRONT WORKS
Note : 3/10
single Maki Goto - Some Boys! Touch
Maki Goto - Some Boys! Touch : Cover
Sortie le 11-10-2006
Infos : [CD+DVD] PKCP-5070 - 1680 ¥
[CD] - PKCP-5072 - 1050 ¥
Tracklist : CD :
01- SOME BOYS! TOUCH
02- ALL OF US
03- SOME BOYS! TOUCH (Instrumental)

DVD :
01. SOME BOYS! TOUCH
02. SOME BOYS! TOUCH (Dance Shot)
03. Making of
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 26 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité