mikan music reviews
single Kumi Koda - Yume no Uta / Futari de...
Par MaĂ®tre K, le 23-10-2006 à 17:15:00
"Ce n’est pas à un vieux singe qu’on apprend à faire la grimace !" Non, cette maxime n’est pas destinĂ©e à souligner un excès de maquillage de notre petite Ku. Par contre, elle s’applique à merveille à toute l’équipe d’Avex qui veille à la destinĂ©e de sa nouvelle Ă©toile. Après le single 4 titres estival, après les figurine à collectionner "Koda Kuma", kuma qui en japonais signifie "ours", le cousin du (ayu)panda, voici donc venir le temps de la fameuse ballade automnale, celle qui vous sera rabâchĂ©e pendant les longues soirĂ©es d’hivers et qui, cerise sur le gâteau, ferait un beau candidat au Nihon Record Taisho… Eh bien, si tout cela vous rappelle furieusement quelque chose (ou quelqu’un !), bravo, vous avez gagnĂ© un pin’s Max Matsuura !


"Akan !" s’écrie Kumi (oui n’oublions pas que notre Ku s’exprime en kansai-ben, le dialecte de la rĂ©gion d’Osaka dont elle est originaire, et cela signifie donc « dame ! » en japonais standard) lors de l’exposĂ© du business plan pour cette fin d’annĂ©e 2006. "La c’est trop, ça va finir par se voir. Soyons plus originaux ! Au lieu d’une ballade automnale, je propose… deux ballades automnales ! Ca c’est classe ! ". "Hum, tu es gentille Kumi, mais deux ballades, ça coĂ»te cher à composer, on est plus en 1995, on en vendra pas 3 millions de ton single". "Mais non, on compose une seule chanson, moi j’écris deux textes diffĂ©rents – de toute façon je suis payĂ©e la mĂŞme chose – et on bidouille un peu les arrangements, c’est simple". "Ho, mais quelle bonne idĂ©e ! Toi, tu iras loin dans ce mĂ©tier ma fille !"…

C’est à peu près comme ceci que l’on pourrait imaginer la genèse de ce single. Car après avoir occupĂ© le devant de la scène estivale avec son 4 hot wave accompagnĂ© de son premier photobook MAROC, et alors que dĂ©bute une gigantesque tournĂ©e à travers tout le Japon, Kumi Koda se devait de frapper un grand coup, la saison automnale, propice aux ballades bien langoureuses, influençant fortement la prĂ©sence des artistes lors des grands rendez-vous tĂ©lĂ©visuels (et donc promotionnels) de la fin d’annĂ©e. Inutile donc de prĂ©ciser qu’Avex n’avait pas le droit de se planter avec sa nouvelle poule (aux Ĺ“ufs d’or) et que l’artillerie lourde Ă©tait de mise.

■  Le pire, c’est que ça fonctionne !

Yume no uta2
Un bon vieux piano mĂ©lancolique, des violons qui pleurent et quelques accords de synthĂ© bien cristallins pour nous rappeler que l’hiver approche à grands pas et avec lui NoĂ«l, synonyme au Japon de fĂŞte des amoureux. Ca tombe bien, on parlera d’amour (avec un peu de drame, c’est encore mieux) et puis bien entendu, on n’oubliera pas la bonne vieille neige qui tombe à gros flocons au milieu de tout cela : plus clichĂ© que Yume no uta, c’est tout simplement IM-PO-SSI-BLE ! Et vous savez le pire ? C’est que ça marche ! Oui c’est honteux, on ne devrait plus tomber dans un tel piège, mais c’est comme les films d’amour au cinĂ© : on a beau savoir depuis le dĂ©but qu’on se fait manipuler, on va quand mĂŞme laisser couler sa petite larme. Et ce single est la dĂ©monstration que quand la sauce prend, les bonnes vieilles recettes sont toujours aussi efficaces.

Yume no uta4
Kumi, par sa voix chaude, vous envoĂ»te immĂ©diatement et l’on se laisse emporter dans son monde, dans cette vidĂ©o oĂą, laissant (provisoirement ?) au placard ses tenues et ses poses sexuellement provocantes, elle sait se montrer irrĂ©sistiblement sensuelle. On ne peut que rĂŞver de la serrer dans ses bras, de la rĂ©chauffer à l’abri de cette neige qui tombe sur son visage d’ange, et surtout, on se dit qu’on n’hĂ©sitera pas une seconde à se jeter au pĂ©ril de sa vie sous les roues de cette maudite voiture pour la sauver du tragique destin qui l’attend (et Ă©ventuellement pour l’emmener ensuite dans un endroit plus discret lui faire subir les derniers outrages… mais ceci est une autre histoire). Il n’y a rien à dire de plus, ce titre est une rĂ©ussite totale, une chanson qui se doit de figurer dans les cours de production musicale, une dĂ©monstration Ă©clatante de ce que doit ĂŞtre une ballade dans le rĂ©pertoire d’une diva de la jpop.

■  Et Futari de… alors ?

Yume no uta3
Eh bien, c’est justement la que tout commence à se gâter. Futari de…, c’est un peu la mĂŞme recette que Yume no uta, mais en version ballade RnB à la sauce commerciale japonaise. On y retrouve les arrangements caractĂ©ristiques du genre, entendus des dizaines, des centaines de fois. Et malheureusement, sur ce coup, la sauce ne prend plus. Tout cela sonne trop cheap, sans Ă©motion, sans volontĂ©. Faire du commercial oui, mais encore faut-il y mettre son cĹ“ur. Hors, Futari de… ne mĂ©rite pas le titre de chanson à part entière. Certes, les paroles sont diffĂ©rentes, mais pour le reste, ce titre s’apparente plus à un vulgaire remix de Yume no uta, le seul point positif Ă©tant que les arrangements minimalistes permettent de bien apprĂ©cier la très bonne performance vocale. De mĂŞme, le clip, qui raconte une histoire parallèle à la première, sent le coup montĂ© à moindre frais, tournĂ© dans la foulĂ©e avec les mĂŞmes acteurs et les mĂŞme dĂ©cors. Et puis simplement, cela nous prouve une fois de plus que malgrĂ© tout, Kumi Koda est bien plus efficace lorsqu’elle chante de la pop que du RnB. Ce n’est d’ailleurs certainement pas par hasard si Yume no uta a Ă©tĂ© prĂ©fĂ©rĂ©e dans la playlist de la tournĂ©e.

Yume no uta1
Enfin, pour ceux qui n’en auraient pas encore eu assez, le single propose deux remixes (cette fois avouĂ©s) : Yume no uta ~ Quartet version, dans le genre orchestration symphonique, comme maintes fois entendu dans des reprises d’Ayumi Hamasaki ou d’Every Little Thing par exemple, mais en plus bâclĂ©. Autant dire que cette version n’apporte rien du tout et sent le remplissage à plein nez. On lui prĂ©fèrera mĂŞme l’autre remix, Futari de… ~ WHOOSH MIX, dont les sonoritĂ©s Ă©lectro auront au moins le mĂ©rite d’offrir un peu d’originalitĂ© au niveau des arrangements, mĂŞme si tout cela reste du simple bonus. Le single se termine de façon très classique, avec les deux chansons-titres dans leur version karaoke. On mentionnera aussi, au niveau visuel, que le livret se dĂ©plie en un mini poster double face, dont une Ku resplendissante en robe de mariĂ©e, à faire tourner la tĂŞte de tous les cĂ©libataires…

Dommage ! Yume no uta aurait certainement mĂ©ritĂ©, par sa maĂ®trise du genre, une notation maximale. Malheureusement, on ne peut fermer les yeux sur la lĂ©gèretĂ© dont a fait preuve Avex en nous produisant un single loin d’être à la hauteur du concept fièrement annoncĂ©. Reste toutefois que Kumi Koda assure à merveille son rĂ´le de leader parmi les chanteuses jpop actuelles sur ce disque, tant au niveau de l’interprĂ©tation que de l’image, magnifiquement travaillĂ©e. Après un dĂ©but d’annĂ©e et un Koi no tsubomi qui pouvait laisser craindre le pire quand aux moyens qu’Avex comptait attribuer à Kumi au niveau musical, on constate finalement qu’elle bĂ©nĂ©ficie des recettes qui ont dĂ©jà fait leurs preuve avec Ayu dans un passĂ© tout proche. Ce single se rĂ©vèle donc un prologue idĂ©al à une fin d’annĂ©e qui, avec une tournĂ©e au succès dĂ©jà garanti, s’annonce comme une nouvelle consĂ©cration pour notre Ku-chan.

Illustrations © rhythm zone / avex trax
Note : 8.5/10
single Kumi Koda - Yume no Uta / Futari de...
Kumi Koda - Yume no Uta / Futari de... : Cover
Kumi Koda - Yume no Uta / Futari de... : Cover 
Sortie le 18-10-2006
Infos : [CD+DVD] RZCD-45468 - 1890 ¥
[CD] RZCD-45469 - 1050 ¥
Tracklist : CD :
01- Yume no Uta
02- Futari de...
03- Yume no Uta ~ Quartet version
04- Futari de... ~ WHOOSH MIX
05- Yume no Uta Instrumental
06- Futari de... Instrumental

DVD :
01- Yume no uta MUSIC VIDEO
02- Futari de... MUSIC VIDEO
03- Yume no uta / Futari de... MAKING VIDEO
Crédits :
(M- 01) Paroles : Kumi Koda - Musique : Hiroo Yamaguchi
(M- O2) Paroles : Kumi Koda - Musique : Hiroo Yamaguchi
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 51 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité