mikan music reviews
single Kumi Koda - Cherry Girl/Unmei
Par Ananda, le 09-12-2006 à 15:39:00
Mettons les points sur les Kumi. On ne peut tenir rigueur à Kumi Koda de ne pas se voir offrir les moyens de s'acheter un pantalon dans ses clips, c'est de bonne guerre. En revanche, vu son statut actuel, il serait impardonnable qu'elle nous ponde de la mauvaise musique. Et là, un triste constat s'impose, en dehors d'une poignĂ©e de titres franchement catchy, Koda, c'est laid. ComparĂ©e à celles qui l'ont prĂ©cĂ©dĂ©e et ont alignĂ© une quantitĂ© impressionnante de tubes au charisme imparable, Kumi, qui fait pourtant preuve de capacitĂ©s vocales remarquables, fait bien pâle figure (et le ferait encore plus si on avait la mesquinerie de comparer les chiffres de ventes de disques). Symptomatique d'un manque d'envergure de cette chanteuse numĂ©ro 1 au format rĂ©duit, les mĂ©dias ne lui ont pas encore dĂ©cernĂ© explicitement le titre de Jpop Queen, le trĂ´ne restant vacant depuis la prĂ©-retraite d'Ayumi Hamasaki.


Deux semaines avant la sortie de l'album Black Cherry, voici le 34eme single de la demoiselle : Cherry Girl / Unmei, dans une optique tout à fait “c'est toujours ça de pris” de la part d'Avex Trax. Deux pistes, deux instrumentales, deux clips, deux Ă©ditions diffĂ©rentes, un remix, une chanteuse surbookĂ©e qui ne s'est d'ailleurs quasiment pas donnĂ© la peine de dĂ©fendre son single sur les plateaux TV. Mais ce n'est pas parce qu'elle n'en a pas grand chose à faire qu'on ne va pas prendre le temps d'en parler un peu.

cg1
Cherry Girl ne part pas avec toutes les cartes dans sa main, et dispose mĂŞme d'un sĂ©rieux handicap : c'est une piste pop ! Quand on sait le genre de fades niaiseries que ces morceaux ont toujours donnĂ© entre les mains des compositeurs de Koda, il y a de quoi s'inquiĂ©ter. Rappelons tout de mĂŞme que l'Ă©tiquette RnB qui lui a Ă©tĂ© collĂ©e est une fumisterie marketing extrĂŞmement douteuse, Ă©tant donnĂ© que son rĂ©pertoire est composĂ© d'une immense majoritĂ© de ces pistes pop insipides. Cherry Girl Ă©chappe toutefois au massacre. Se dĂ©marquant des habitudes de la chanteuse dans le domaine, le morceau est à rapprocher d'un Toxic, de Britney Spears, en raison de la similaritĂ© de leur ligne de basse, en plus lĂ©ger toutefois. Le couplet est pour une fois Ă©minemment sympathique et nous porte avec entrain, induisant une forte envie de s'encanailler avec Kumi. Mais le drame vient du refrain. En rĂ©alitĂ©, on ne s'aperçoit de son existence qu'une fois qu'il est fini, grâce à la transition vers un autre couplet : sa courte durĂ©e ne parvient pas à compenser son inĂ©vitable fadeur qui vient gâcher un morceau tout à fait plaisant par ailleurs.

cg2
La flopĂ©e de compositeurs occidentaux (collaborateurs rĂ©guliers de Beyonce mais aussi auteurs de AS IT BEGAN de Crystal Kay) à l'origine de ce titre a eu la bonne idĂ©e de rajouter un final en crescendo dernier cri. C'est très à la mode en ce moment et ça permet aux gĂ©missements inspirĂ©s de Kumi de le disputer à la guitare, sur fond de grognements dans un anglais complètement ridicule mais nĂ©anmoins amusant qui rappelle les imbĂ©cilitĂ©s qu'elle profĂ©rait dans 24 (et Ă©crits par Koda herself, ce qui explique pas mal de choses quand à leur cohĂ©rence). Le morceau Ă©tant le thème du drama Ă©ponyme prĂ©sent sur l'Ă©dition la plus hors de prix de Black Cherry, il Ă©tait normal que l'on en retrouve des extraits dans le clip. Le drama, une sorte de version live de Cat's Eyes pour autant qu'on puisse en juger, s'annonce intĂ©ressant, si l'on se fie à ce qu'on a vu du talent d'actrice limitĂ© de Kumi. A cette bande-annonce se mĂŞlent des plans de Koda qui danse en tenue lĂ©gère dans un bar. Classique quoi. Entre la petite “matelote” en mini-jupe qui a trouvĂ© une nouvelle utilitĂ© aux bouteilles (ca nous rappelle le clip de JUICY) et la version cuir de la chanteuse, emballĂ©e dans une combinaison (ou un sac poubelle), elle est certaine de conserver un des publics qui lui est, d'après les sondages, le plus fidèle : les hommes de plus de 40 ans, ceux-là mĂŞme qui achetaient les photobooks des momusu quand ces dernières Ă©taient en service.

cg3
A l'Ă©coute d'une ballade de Kumi Koda, on se rend compte de toute la compĂ©tence d'Avex pour brider les potentiels. Alors qu'avec sa voix grave et lĂ©gèrement Ă©raillĂ©e, elle serait la parfaite candidate pour le genre, ses compositeurs et arrangeurs ne lui fournissent quasiment que des pistes plates sans intĂ©rĂŞt, à l'instrumentation Ă©hontĂ©ment peu originale et aux arrangements ringards. Certes, la voix de Kumi s'accomode plutĂ´t bien des sempiternelles sonoritĂ©s RnB que les AmĂ©ricains ont abandonnĂ©es depuis le dĂ©but des annĂ©es 90, et mĂŞme des guitares andalouses, bien souvent utilisĂ©es de manière criminelle. Mais les morceaux en eux-mĂŞme ne disposent que d'un intĂ©rĂŞt extrĂŞmement limitĂ©. Malheureusement pour Unmei, celle-ci ne rĂ©volutionne rien puisqu'elle vient juste donner triste suite à you et consorts. C'est kitsch, plat et sans saveur, mĂŞme le refrain n'a aucune force, ce qui est fatal dans une ballade.

cg4
Thème du film oh-oku, se dĂ©roulant à l'Ere Edo, on Ă©tait en droit d'espĂ©rer un morceau plus original, plus exotique, plus inspirĂ©, d'autant plus que les covers du single consacrĂ©es à Unmei (les deux Ă©ditions du single ont deux faces : l'une consacrĂ©e à Cherry Girl, l'autre à Unmei) sont magnifiques. PrĂ©fĂ©rant s'exhiber enroulĂ©e dans des rideaux violets, la chanteuse, qui vient pourtant de sortir une collection de kimonos qui auraient Ă©tĂ© forts à propos, nous rappelle qu'elle n'est jamais aussi porcine que quand elle tente d'ĂŞtre classe. Pour ainsi dire, elle ressemble dans cette vidĂ©o molle et sans intĂ©rĂŞt, à sa soeur Misono, alors qu'elle Ă©tait franchement mignonne dans l'autre clip. Quand on pense à ce que des artistes pourtant plus limitĂ©es vocalement on pu offrir dans ce domaine, il devient difficile d'Ă©couter cette ballade, qui, et c'est le pire, est un vĂ©ritable gâchis, mais malheureusement pas une dĂ©ception, tant il Ă©tait permis d'en attendre peu ...

Le space comby remix de Cherry Girl est loin d'ĂŞtre aussi dĂ©plaisant. MalgrĂ© un aspect “j'te boucle ça en 5 minutes” qui nuit lĂ©gèrement aux finitions, le travail sur la piste est plutĂ´t fun. On se retrouve avec une piste funky qui ressemble pas mal aux travaux de Christina Aguilera sur son dernier album. On dĂ©plorera en plus du cĂ´tĂ© un peu bâclĂ©, les cuivres à la sonoritĂ© game boy frustrante mais, sans offrir une vĂ©ritable relecture du titre, ce remix se laisse Ă©couter.

OĂą est la Kumi Koda de Selfish, Hot Stuff et 4 hot wave ? Certes, les ambitions financières d'Avex seront comblĂ©es avec un classement tout à fait prĂ©visible en vu du contexte à la deuxième place de l'Oricon le jour de sa sortie. Mais on se retrouve un peu perplexe devant cette Kuu qui fait lĂ©gèrement honte à sa fonction en continuant à se complaire dans une discographie contestable. Entre un premier titre indubitablement travaillĂ© mais qui fait l'effet d'un pĂ©tard dans l'eau, et un deuxième tout simplement oubliable et oubliĂ© à la seconde oĂą il se termine, ce single ne marquera certainement pas les esprits. L'inquiĂ©tude commence à pointer pour l'album ...

Illustrations © rhythm zone / avex trax
Note : 5/10
single Kumi Koda - Cherry Girl/Unmei
Kumi Koda - Cherry Girl/Unmei : Cover
Kumi Koda - Cherry Girl/Unmei : Cover Kumi Koda - Cherry Girl/Unmei : Cover Kumi Koda - Cherry Girl/Unmei : Cover 
Sortie le 06-12-2006
Infos : [CD+DVD] RZCD-45503 - 1890 ¥
[CD] RZCD-45504 - 1050
Tracklist : CD :
01- Cherry Girl
02- Unmei
03- Cherry Girl (Instrumental)
04- Unmei (Instrumental)

DVD :
01- Cherry Girl
02- Unmei
Utilisations : (M-01) "Cherry Girl" Drama Theme Song
(M-02) Movie "Oh-oku" Theme Song
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 61 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité