mikan music reviews
single NANA starring MIKA NAKASHIMA - Hitohiro
Par Shito, le 11-12-2006 à 20:40:00
L'annĂ©e 2005-2006 fut sans aucun doute celle de l'apogĂ©e du phĂ©nomène NANA : entre le carton du premier long mĂ©trage, celui des singles GLAMOROUS SKY et ENDLESS STORY, et la diffusion de l'anime adaptĂ© du manga d'Ai Yazawa, les tronches d'Osaki et Hachi Ă©taient partout... jusqu'à ce que le phĂ©nomène DEATH NOTE explose et leur vole la vedette. Dès lors les problèmes commencèrent à se succĂ©der. Les ventes du manga et les audiences de l'anime, mĂŞme si toujours nettement supĂ©rieures à la moyenne, accusèrent une baisse sensible. Les rumeurs se multiplièrent sur le manque de cohĂ©sion entre les diffĂ©rents protagonistes du second film en cours de tournage. Une bonne partie des acteurs du premier opus refusèrent d'ailleurs de remettre le couvert, mĂ©contents d'avoir Ă©tĂ© annoncĂ©s au casting avant mĂŞme qu'un quelconque contrat ait Ă©tĂ© signĂ©. C'est dans ce contexte difficile que nous arrive Hitoiro, single de NANA starring MIKA NAKASHIMA supposĂ© donner le coup d'envoi du marathon promotionnel accompagnant la sortie de NANA2...


Pour l'occasion, après HYDE l'an dernier, c'est cette fois à TAKURO qu'a Ă©tĂ© confiĂ©e la tâche de composer ce single. Le nom du guitariste de GLAY est d'ailleurs abondamment citĂ© sur tous les supports de communication liĂ©s à Hitoiro : tout est bon pour essayer de grapiller l'attention de quelques fans supplĂ©mentaires. Sauf que si la collaboration avec HYDE s'Ă©tait avĂ©rĂ©e grandiose, les choses sont cette fois nettement moins rĂ©jouissantes. La promo parlant de "ballade rock dramatique" ne croyant d'ailleurs pas si bien dire...

■  Allez chercher la carabine, la chasse à la crĂ©celle est ouverte

Hitoiro tient en effet de l'infâmie la plus totale, dans laquelle tout est bon à jeter. En composant le single du premier film, HYDE avait eu l'idĂ©e judicieuse de tenir compte des particularitĂ©s vocales de Mika Nakashima, tirant partie de ses aigus Ă©raillĂ©s (ou ses gĂ©missements de crĂ©celle agonisante, c'est au choix) pour en faire la principale source d'Ă©motions de la bombe rock qu'Ă©tait GLAMOROUS SKY. TAKURO n'a malheureusement pas eu cette prĂ©sence d'esprit et s'est contentĂ© de se regarder le nombril : Hitoiro ressemble en effet à un bon paquet de titres de GLAY (qui se ressemblent dĂ©jà tous entre eux...), et sa mĂ©lodie est comme toutes les autres construite pour coller au phrasĂ© très singulier du chant de TERU. Sauf que Mika n'est pas TERU, et la chanteuse Ă©choue donc lamentablement, comme on pouvait s'y attendre, à donner une âme à ce morceau dĂ©jà sacrĂ©ment insipide à la base.

Il faut dire qu'on est ici loin du morceau fĂ©dĂ©rateur qu'Ă©tait GLAMOROUS SKY. Hitoiro est une chanson mid-tempo aux couplets on ne peut plus ennuyeux, dont les refrains un peu plus chargĂ©s sur le plan instrumental sont par ailleurs tellement lents qu'ils perdent toute chance de s'attirer l'adhĂ©sion de l'auditeur. OĂą est l'esprit punk qui caractĂ©rise BLAST, le groupe de NANA ? Charisme zĂ©ro cĂ´tĂ© interprĂ©tation Ă©galement oĂą la pauvre Mika fait tellement d'efforts pour rĂ©ussir à imiter TERU qu'elle en oublie d'ĂŞtre expressive. Le constat est tout aussi affligeant dans le clip, composĂ© de scènes chiantissimes tournĂ©es en noir et blanc auxquelles se mĂŞlent quelques brèves images du film. Mika y est plus affreuse que jamais, composition improbable entre le faciès d'un batracien et le corps d'une gazelle anorexique, avec des petits seins tombants et des jambes d'une maigreur absolument terrifiante...

■  De l'art d'achever un animal à terre...

Passons à la face B maintenant, EYES FOR THE MOON. Toujours composĂ©e par TAKURO, la piste possède un petit cĂ´tĂ© ska-punk à la française qui ne sera pas pour dĂ©plaire à certains, mĂŞme si là encore ça manque assez sĂ©rieusement de conviction dans l'Ă©nergie globale de la chanson, et de soin dans les arrangements. Tous les instruments semblent relĂ©guĂ©s au second plan, laissant Mika seule tenter de faire quelque chose de cette piste avec sa voix de gorge complètement ruinĂ©e, rĂ©haussĂ©e en fins de phrases par un effet d'Ă©cho franchement pathĂ©tique.

Tout sent le soufre dans ce deuxième (et dernier) single de NANA starring MIKA NAKASHIMA. La licence NANA d'abord, dont les exploitants cherchent coĂ»te que coĂ»te à tirer tout ce qu'ils peuvent jusqu'au dernier yen, au risque d'en dĂ©goĂ»ter le public à tout jamais et d'anĂ©antir le travail rĂ©alisĂ© par Ai Yazawa. La composition ensuite, vieillote, platissime et tout sauf originale, à l'image des chansons que TAKURO produit pour GLAY depuis maintenant un petit paquet d'annĂ©es. Et l'interprète pour finir, quasi-cadavre ambulant qui se raccroche à la vie avec la force du dĂ©sespoir, tandis que le succès de son best-of sorti cette annĂ©e, associĂ© à l'Ă©chec cuisant de tous les singles qui ont suivi, sonnait comme le coup de marteau du jugement dernier. Pour en terminer avec ce phĂ©nomĂ©nal gâchis, il vous restera encore les quelques inĂ©dits qui composent l'album THE END de NANA starring MIKA NAKASHIMA, parmi lesquels vous aurez la chance de dĂ©couvrir une reprise du cĂ©lèbre MY WAY sans doute enregistrĂ©e par Mika et une bande de copines complètement dĂ©foncĂ©es au terme d'une soirĂ©e beaucoup, beaucoup trop arrosĂ©e. Que du bonheur.

Illustrations © Sony Music Japan
Note : 3/10
single NANA starring MIKA NAKASHIMA - Hitohiro
NANA starring MIKA NAKASHIMA - Hitohiro : Cover
Sortie le 29-11-2006
Infos : AICL-1782 - 1223 ¥
 

Donner votre avis

Pour donner votre avis sur ce disque merci de vous connecter (login et mot de passe du forum).

Haut de page
Layout :
zone membre
Connectez-vous avec vos identifiants du forum :

login

password

Connexion permanente

Inscription - Mot de passe perdu
Actuellement 84 visiteurs sur le site
publicité
L'Arc~en~Ciel live in Paris DVD
partenaires
Nos partenaires :

Jpopdb CDJapan Yesasia Last.fm SOUNDLICIOUS Wasabi Records J-music Distribution J-music Live J-music Store Higashi Music Orient-Extreme Memorial Hamasaki Anna et Olivia Jmusic Collection AyuAngel French Capsule EMIKO SHIRATORI RURUTIA ARAI AKINO Not Your God


Voir tous les partenaires
recherche
publicité